Ryan Doucette, le caméraman (à gauche)
Ryan Doucette, le caméraman (à gauche)

Mes Chums sont Cools! 

Amber d'Entremont
Amber d'Entremont
Ryan Doucette, acteur, comédien, écrivain, éclairagiste, régisseur, monteur, caméraman, cascadeur, déteste les parapluies et c’est presque un chef quand il est chez lui. Il a même des compétences de mixologue, au point que s’il ouvrait un restaurant/bar chez lui, ou sur le trottoir je n’ai aucun doute que ça serait un succès. Je l’adore, mais il est un peu agaçant par rapport au nombre de chapeaux qu’il puisse porter et être au-dessus la moyenne. Mais non, en toute honnêteté, je suis vraiment fière de lui pour avoir gagné le Prix de Grand Pré 2020, je ne peux pas imaginer quelqu’un de plus méritant.

Ryan Doucette est originaire de la Baie Sainte-Marie, mais plus précisément de Maxwellton où vous trouverez des arbres, un écureuil et sa mère. Il a un baccalauréat de l’Université Sainte-Anne avec une majeure en théâtre. Grâce à Normand Godin (son professeur de théâtre), Ryan a appris ce que signifie jouer. Comme quand les enfants jouent avec leurs jouets et qu’ils sont si intensément dans leurs mondes, au point que rien d’autre n’existe. Il apporte cette façon de jouer avec lui, être pleinement engagé dans un univers lorsqu’il est sur scène.


Quand Ryan écrit, il commence généralement par décrire l’environnement, l’atmosphère, à quoi ressemble cet univers, comme lorsque les enfants utilisent leur imagination, elle est sans aucun doute réelle. Il décrit l’ambiance, peut-être même les goûts. Une fois qu’il a sa base, il commence à développer les personnages.

Ryan est le genre d’homme qui a toujours la tête baissée dans son travail, et laissez-moi vous dire qu’il ne s’agit jamais d’un seul travail ou d’un seul projet à la fois. Il réalise des mouvements d’Houdini, au point de devoir être à deux endroits en même temps, et qui sont éloignés de 154 km l’un de l’autre, il n’a eu que quelques contraventions pour excès de vitesse.. ;)


C’est bien beau d’être un gros poisson dans un petit étang, mais on ne peut pas grandir si on ne le quitte jamais. Ryan est donc allé à Los Angeles où, pendant son séjour, il a décroché une publicité avec Sylvester Stallone et a fait quelques films!  


Je sais que L.A. était une bête, mais qu’est-ce que vous valorisez le plus de votre séjour là-bas ?  

Oui, c’est une machine. Pis moi je voulais plus faire partie de ce genre de machine là. Mais j’ai appris que l’univers ne va pas te donner ce que tu veux. Il faut que tu bouges tes fesses afin de créer tes propres opportunités et de ne jamais accepter la médiocrité. Aussi, peu importe si la vie te donne une claque dans la face, il faut que tu fonces deux fois plus fort la prochaine fois. »


La chose la plus cool que vous ayez vécue au cours de votre carrière ?

« Oof, c’est difficile à répondre. Mais je crois que c’est un toss up avec mon stand-up au Capitole dans le « Gala d’un rire à l’autre » et avoir eu pitcher mon premier show (Le sens du Punch) et l’avoir en production pour une troisième saison. »

Vous avez un désir profond de créer un film court, où en êtes-vous dans ce processus ?
« Le traitement est écrit, et dans les mois d’hiver je vais finir le scénario. J’aimerais bien le filmer cet été. Je pense que ça va être un challenge surtout, car le thème de l’histoire a un ton sérieux ce qui n’est pas un genre avec lequel je suis familier. »

Ryan n’a pas toujours été un superstar, non non. Quand il était petit, on le voyait mettre des tranches de fromage dans le VCR, des œufs en chocolat dans la sécheuse, du chou dans la machine à laver et il a versé du thé glacé dans le réservoir d’essence de Henry Melanson (un charpentier de Saulnierville). Oui, Ryan était dans ses mots « Un kid de balle » mais il se faisait rire lui-même, pas tellement sa famille. Quand son père rentrait du travail, il demandait simplement : « Qu’est-ce que Ryan a cassé aujourd’hui? »


Eh bien Vernon Doucette, vous seriez fier de savoir que votre fils brise les barrières créatives pour les communautés acadiennes des provinces atlantiques et nous fait rire en cours de route. Vous seriez fier de savoir qu’il inspire les gens autour de lui à être meilleurs, y compris moi-même. 


Ryan, t’es un bon chum et t’es manière de cool.



Films dont Ryan à jouer un rôle.