Question de survivance

Semble que les autochtones et les Acadiens ont oublié l’amitié qui s’est bâtie pendant les années 1700. Plusieurs d’entre nous ont des grands-parents et des grand-grands-parents autochtones qui ont du sang autochtone qui coule dans nos veines, pareille comme les autochtones ont du sang acadien qui coule dans leurs veines. Les Acadiens et les autochtones ont travaillé côte à côte. La pêche est aussi notre droit et nous choisissons une pêche qui a pour but la survivance de nos communautés.

Imaginez, si la pêche au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse s’effondre (collapse)!  L’industrie forestière, l’industrie de vison et les porcheries, qui étaient des bonnes sources de revenus pour les gens de la région, n’existent plus à la Baie Sainte-Marie. Si la pêche s’effondre, où nos jeunes et les moins jeunes vont se trouver des emplois?  Combien d’entreprises dans la région vont survive?  


Le stock de homards ne peut pas survive une pêche à longueur d’année. Il y a une saison pour une raison! Les pêcheurs commerciaux et le département de Pêche et Océan travaillent ensemble depuis plusieurs années afin d’implémenter des règlements pour assurer une pêche durable pour les futures générations.  


Les Acadiens ne sont pas racistes, ni gourmands, ni ignorants et ni méchants. Ils sont gentils, généreux et polis. Ils s’excusent bien trop souvent en disant : « Excusez-moi », assez souvent que les comédiens en font des blagues. Les pêcheurs travaillent fort et bravent des conditions métrologiques qui ne sont pas toujours en leurs faveurs.


C’est vraiment écœurant de voir ce qui se passe à la Baie Sainte-Marie pendant les derniers étés. Les pêcheurs commerciaux n’ont-ils pas d’importance? Le déclin de 68 % du stock de homards pendant les deux dernières années à la Baie, n’ont-ils pas d’importance? Les chaluts (trawls) de 10 et 20 cages que les autochtones laissent dans l’eau quand ils laissent la région n’ont-ils pas d’importance? La pêche est très importante pour nous! En plus, pour ajouter une insulte à nos blessures, les autochtones nous laissent à nettoyer leur désordre.


Il est grand temps que les pêcheurs commerciaux, les autochtones et le département de Pêche et Océan arrivent à une entente pour la survivance de la pêche au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. C’est important de conserver le stock de homards pour les futures générations! 


Cindy Comeau, Meteghan : activiste communautaire, pêcheuse et épouse d’un pêcheur.