Jean Labelle

Promesses libérales brisées

Monsieur le Premier ministre Trudeau, vous avez violé de nombreuses promesses électorales. Citation : « Si j’ai mérité le droit de servir notre pays en tant que Premier ministre, aucun ancien combattant ne sera forcé de se battre contre son gouvernement pour obtenir le soutien et la compensation qu’il a gagnés ».

     Premier ministre Trudeau, vous et tous les députés libéraux, avez voté en faveur du succès du décompte du projet de loi C-201. Une fois élu, vous refusez de discuter et de faire avancer notre question de la récupération de la pension de retraite des anciens combattants. Le 9 janvier 2018 lors d’une assemblée publique en Nouvelle-Écosse, nous vous demandions à nouveau de prendre charge et de mettre fin à notre problème de pension du RPC. Vous avez contourné la question sans y répondre.

     D. Samson, député, vous a posé la même question, mais vous avez choisi de ne pas répondre. Le 22 janvier 2019, des anciens combattants ont présenté un autre exposé à votre réunion du caucus libéral de la Nouvelle-Écosse. Malheureusement, le comité libéral de la Nouvelle-Écosse n’a pas encore réglé le problème de la récupération des prestations de pension du RPC.

     Notre demande de mettre fin à la question de la récupération du RPC ne serait prise en charge par aucun contribuable.

     Monsieur le Premier ministre, vous n’avez pas réussi à envoyer au ministre d’Anciens Combattants Canada une lettre de papier blanc demandant les mesures nécessaires et les modifications à apporter à la Loi sur les pensions et à ses politiques.

     Rappelons aux libéraux que les anciens combattants et leurs familles représentent plus de 10 % de la population canadienne. À moins que vous n’honoriez vos promesses et que vous preniez des mesures pour remédier à la situation, les anciens combattants et leurs familles ne sont pas prêts à voter pour le Parti libéral lors de la prochaine campagne électorale.


Sincèrement,

Jean Labelle