Fermeture de 15 journaux locaux en Ontario et au Manitoba

OTTAWA : « C’est avec consternation que l’Association de la presse francophone (APF) apprenait la fermeture permanente de 15 journaux locaux de Postmedia Network en Ontario et au Manitoba en raison d’une chute majeure de ses revenus publicitaires depuis le début de la crise du COVID-19.

     La crise s’est avérée particulièrement désastreuse pour la presse locale qui était déjà très fragile et qui se voit complètement atterrée en raison des répercussions négatives immédiates de la pandémie. Il va sans dire que cette fragilité s’intensifie à plusieurs niveaux pour nos journaux communautaires locaux desservant des populations francophones en situation minoritaire

     L’APF tire la sonnette d’alarme alors que plusieurs de ses journaux membres rencontrent aussi d’énormes difficultés depuis le début de la pandémie directement reliées à la chute de leurs revenus publicitaires et à plusieurs inévitables mises à pied.

     Dans cette situation de crise, nos journaux demeurent au front afin de continuer de fournir des nouvelles locales fiables, et ce malgrédesressourcesamputées. Leur rôle est plus essentiel que jamais et nous ne pouvons pas les laisser à eux-mêmes face à leurs grandes difficultés financières.

     Le gouvernement fédéral a récemment annoncé des fonds d’urgence ainsi que plusieurs autres assouplissements et mesures spéciales, mais encore aucune annonce n’a été faite spécifiquement pour appuyer les médias communautaires de langues officielles en situation minoritaire. Dans le contexte actuel, une aide d’urgence immédiate est primordiale sans quoi d’autres journaux locaux seront forcés de cesser leurs activités au détriment des populations qu’ils desservent. »

     Francis Sonier
     Président
     Association de la presse
     francophone