Rosie Aucoin-Grace
CHÉTICAMP : Après la déportation de 1755, les Robin ont recruté des Acadiens exilés pour revenir d’Europe et travailler pour eux. Pour beaucoup de nos ancêtres acadiens, c’était la seule occasion de retourner dans leur patrie, la Nouvelle-Écosse, à bord des bateaux fournis par les Jersiais. Certains de ces Acadiens sont arrivés pour travailler pour les Robin et ont fini par établir la communauté permanente de Chéticamp en 1785, mais il y eut un prix immense à payer et beaucoup de difficultés.