Amélia Deveau, fj, (Soeur Saint Cyrille Marie) 5 avril 1920 – 22 mai 2020

RIVERVIEW, N.-B. : Amélia Deveau est née à Saulnierville, Nouvelle-Écosse, le 5 avril 1920 dans une famille de six enfants. Devenue veuve sans enfant, à l’âge de 35 ans elle entre au noviciat à Moncton et devient Fille de Jésus en 1959.

yant enseigné plusieurs années avant de se faire religieuse, Amélia poursuit son expérience dans l’enseignement pendant deux années, à Barachois d’abord, puis au cours commercial de Dalhousie.


Ensuite elle assure le service d’aide-administratrice à l’hôpital de Dalhousie de 1962 à 1971, puis celui d’administratrice du Foyer MacGillivray à Sydney où elle œuvre pendant plus de quinze ans. Le 24 novembre 1987, les Chevaliers de Malte lui présentent une médaille et un certificat pour son beau travail auprès des personnes âgées.


Amélia est alors accueillie à la communauté de Rogersville où elle coordonne la pastorale des personnes âgées. Son implication au Foyer, en paroisse et à la communauté lui apporte beaucoup de joie et elle garde un très bon souvenir de cette expérience de six ans. Elle est ensuite nommée directrice du Foyer de personnes âgées à Grande Anse et l’année suivante animatrice de la communauté à Sydney. En 1999, elle s’engage dans le bénévolat à Saulnierville  pendant trois ans.

 

Amélia est ensuite nommée animatrice de la communauté des sœurs âgées et malades à la Maison provinciale, service qu’elle assure pendant quatre années. C’est alors le temps de prendre une retraite bien méritée; elle a 86 ans, mais ne reste pas inactive pour autant. Aussi longtemps que sa santé le lui permet, elle rend maints petits services selon ses possibilités et les besoins de la maison. 


Comme la plupart des sœurs, elle vit un serrement de cœur en quittant la Maison vice-provinciale pour aller vivre à Canterbury Hall, à Riverview, mais elle s’habitue assez rapidement à sa nouvelle demeure et continue à apprécier les bons côtés de la vie. La célébration de ses 100 ans avec la communauté et sa famille, préparée pour le 5 avril 2020, a dû être remise à plus tard étant donnée notre situation de confinement causée par le virus COVID-19.      

              

Amélia était une personne agréable, sage et ouverte. Elle s’est donnée à plein pendant de nombreuses années dans le comité Retraite et Mission, dans le mouvement de la Vie Montante, dans le groupe d’aînés Grouille ou Rouille. Elle s’est faite de nombreux amis là où elle a vécu et leur a été fidèle, comme eux aussi d’ailleurs. Amélia ne manquait pas d’imagination pour organiser des sorties, ce qui faisait le bonheur de plusieurs, mais qui répondait aussi à son besoin personnel de détente et de formation. Tout l’intéressait : musées, concerts, conférences, rencontres amicales, voyages… Elle était très reconnaissante des bienfaits dont Dieu avait comblé sa vie et ne passait pas une journée sans lui en rendre grâce.

 

Le 22 mai 2020, c’est en toute confiance et sérénité qu’elle s’en est allée vers le Dieu qui l’avait choisie et qu’elle avait servi avec amour et générosité. Elle avait 100 ans, dont 61 ans de vie religieuse.