Sandrine Pagé
Les sept nouvelles noires de Les sept nouvelles noires de l’écrivain Dashiell Hammett initialement publiées entre 1923 et 1926 dans la revue Black Mask et regroupées ici sous la forme d’un recueil intitulé Flic maison, paru en 2015 aux éditions Omnibus, inaugurent des caractéristiques différentes du roman policier classique. Hammett fut, peu de temps après la sortie de ses premières nouvelles, reconnu comme inventeur d’un nouveau sous-genre : le roman noir. Flic maison nous projette donc dans un nouvel univers, différent du roman policier classique.
Amber d'Entremont
Amber d'Entremont

« Des sports comme le football, le basket-ball et même la gymnastique sont reconnus pour la force avec laquelle les athlètes s’entraînent. Ils sont considérés comme dévoués, travailleurs et physiquement impressionnants. Il est indéniable que les sports de haut niveau sont difficiles et nécessitent beaucoup d’entraînement, mais il existe un art méconnu qui pourrait rivaliser avec eux en termes d’intensité : le ballet. Les danseurs de ballet donnent l’impression que ce qu’ils font est facile. En réalité, le ballet est tout sauf facile. » -- Bailey Shelden

Clint Bruce
Depuis deux ans maintenant, la Chaire de recherche du Canada en études acadiennes et transnationales (CRÉAcT), que j’ai l’honneur d’exercer au département des Sciences humaines, à côté de la CRÉAF (titulaire – Jimmy Thibeault) en Études françaises, se déploie à partir de ses locaux situés au deuxième étage de la Bibliothèque Louis-R.-Comeau. Ce centre s’appelle l’Observatoire Nord/Sud.
Amber d'Entremont
Amber d'Entremont

CONCESSIONS  : Sérieusement, mes amis sont parmi les personnes les plus inspirantes que je suis reconnaissante de connaître et je suis fière de partager certaines de leurs réalisations et histoires. Aujourd’hui, nous commençons avec ma chère amie Renée LeBlanc (double majeure en géologie et sciences de l’environnement de l’Université Acadia) et son petit ami Mike Bielesch (diplôme de technologie en phytologie du Dal Agricultural College). Ensemble, ils ont créé Gaian Mind Farm Center à Clare, en Nouvelle-Écosse.

Amber d'Entremont
Amber d'Entremont
Wow, I’m not even sure where to begin with this guy, because he’s kind of a big deal and I hope you understand that by ‘kinda’ I actually mean he’s the man. Omar Gandhi is an award winning, groundbreaking, knock your socks off and call your grandma kind of architect.  
Amber d'Entremont
Amber d'Entremont

Wow, je ne sais même pas par où commencer avec ce type, parce qu’il est plutôt important et j’espère que vous comprenez que par « plutôt », je veux dire qu’il est l’homme. Omar Gandhi est un architecte primé et novateur. Faites tomber vos chaussettes et appelez votre grand-mère genre d’architecte.

Amber d'Entremont
Amber d'Entremont
« Abandonnez-vous à la vie et acceptez que vous soyez tous des étudiants de la vie et des enseignants de l’ego ». – Rose Thériault

Amber d'Entremont
Amber d'Entremont
Hannah Szypulski est originaire de la côte nord de l’Allemagne, d’une ville appelée Bremerhaven et vit actuellement à Yarmouth. En 2016, lors d’un voyage en Islande, elle a rencontré son amour, Josh, et trois ans plus tard (en 2019), elle a déménagé en Nouvelle-Écosse.    

Amber d'Entremont
Amber d'Entremont
Vous savez ce que j’aime le plus dans le titre de ma rubrique, c’est que non seulement je peux montrer mes amis, mais que je me fais de nouveaux amis grâce aux amis, c’est un cycle formidable.
Amber d'Entremont
Amber d'Entremont

Saviez-vous que nous avions une star de cinéma à Clare, en Nouvelle-Écosse ? ok ok... Peut-être pas une star de cinéma, mais elle est en bonne voie, voici Nita-Josée Hannah 13 ans, la fille de Maria et Nathan Hannah.
Amber d'Entremont
Amber d'Entremont

Mike Wedge est le membre fondateur d'une organisation caritative appelée HumanKindNS. Il s'agit d'un groupe d'humanitaires partageant les mêmes idées, composé de multiples personnes talentueuses, rassemblant de multiples ressources pour aider ceux qui sont dans le besoin physiquement, financièrement ou émotionnellement afin de construire une meilleure communauté, où les forts aident les faibles.

Clint Bruce
Enfin, ma femme et moi, nous avons changé de fournisseur Internet. Après avoir pesté trop longtemps contre la piètre qualité du service et de la connexion que nous recevions chez nous, à Grosses Coques, notre frustration a eu raison de notre paresse. Quelle différence! Désormais, on paie deux fois moins cher et c’est nettement plus performant. Bannie, la petite roue qui tourne pendant nos émissions sur Netflix!

Semble que les autochtones et les Acadiens ont oublié l’amitié qui s’est bâtie pendant les années 1700. Plusieurs d’entre nous ont des grands-parents et des grand-grands-parents autochtones qui ont du sang autochtone qui coule dans nos veines, pareille comme les autochtones ont du sang acadien qui coule dans leurs veines. Les Acadiens et les autochtones ont travaillé côte à côte. La pêche est aussi notre droit et nous choisissons une pêche qui a pour but la survivance de nos communautés.

Clint Bruce
Si proche mais si loin à la fois… Située à un jet de pierre du front de mer d’Halifax, l’île Georges est normalement fermée au public. Pourtant, comme le sait déjà une bonne partie du lectorat du Courrier de la Nouvelle-Écosse, ce site a une grande résonance pour le peuple acadien, ayant servi de centre de détention, voire de camp de concentration, pendant la Déportation.

CHÉTICAMP : Tout au long de notre voyage, nous serons nombreux à rencontrer des gens de tous horizons. Certains auront une touche spéciale et laisseront des traces dans nos cœurs et une empreinte dans ce monde. On peut certainement en dire autant de feu Amelia Chiasson de Chéticamp. Mieux connue sous le nom de « Mena ou Millie », elle avait une joie de vivre et une vision positive de la vie tout simplement contagieuse et beaucoup disent que « connaître Mena, c’était l’aimer ». Vivre jusqu’à l’âge mûr de 105 ans, autre particularité de cette dame, c’est ce qui lui a permis de vieillir avec tant de grâce et d’avoir toujours un cœur très jeune.

Gérald C. Boudreau
Certains lui reprochent d'être injuste dans ses fonctions de juge de paix, ce qui le mortifie. Aussi, Sigogne lance à ses paroissiens un avertissement solennel de son départ prochain, à moins de respecter quatre conditions absolues qu’il leur explique en détails. Faut-il croire que ces quatre conditions aient été respectées par ses paroissiens, car le pasteur est demeuré parmi eux jusqu’à sa mort en 1844 ?