Loren Enman.Originaire de l’Île-du-Prince-Édouard, Loren Enman est étudiante à l’Université Sainte-Anne dans le programme de Baccalauréat ès arts avec majeure en français Baccalauréat en éducation (option enseignement à l’élémentaire). Elle est actuellement en deuxième année.
Loren Enman.Originaire de l’Île-du-Prince-Édouard, Loren Enman est étudiante à l’Université Sainte-Anne dans le programme de Baccalauréat ès arts avec majeure en français Baccalauréat en éducation (option enseignement à l’élémentaire). Elle est actuellement en deuxième année.

Mort sur le Nil : une intrigue qui nous oblige à réfléchir autrement

Loren Enman
Mort sur le Nil est un roman policier écrit par Agatha Christie, paru pour la première fois au Royaume-Uni en 1937. Depuis lors, ce polar a connu un grand succès et a été publié dans plusieurs pays. Ce roman policier fait certainement partie des œuvres les plus célèbres de l’auteure bien connue. Ce récit qui met en vedette le héros sériel Hercule Poirot, se déroule principalement sur le Nil, en Égypte, et explore les thèmes du meurtre, de l’amour, de la jalousie et de la richesse.

Le récit nous présente d’abord Linnet Ridgeway, une jeune femme riche qui a tout ce qu’elle souhaite. Dotée d’une grande beauté qui ne peut qu’attirer l’attention, elle épouse, contre toute attente, Simon Doyle, l’ex-fiancé de sa copine, Jacqueline de Bellefort. S’estimant trahie par sa meilleure amie, Jacqueline cherche à se venger. Elle décide donc de suivre le couple nouvellement marié partout où il va, y compris durant son voyage de noces en croisière sur le Nil. Sur ce même bateau, le S.S Karnak, se trouve le détective Hercule Poirot, en vacances. Linnet, se sentant effrayée et en danger en présence de Jacqueline, se confie à Poirot. Comme il n’y a pas grand-chose que Poirot puisse faire pour l’aider, le drame continue. Quelques jours plus tard, la jolie Linnet est retrouvée assassinée sur le bateau. Les vacances reposantes d’Hercule Poirot se terminent rapidement, car il doit mener l’enquête avec son ami, le colonel Race. Ensemble, ils apprennent à mieux connaître les passagers de la croisière et chacun d’entre eux semble cacher des choses...


Pour commencer, j’ai beaucoup apprécié la lecture de Mort sur le Nil. Celle-ci était agréable du premier chapitre jusqu’au dernier. Les défis qu’ont relevés Poirot et Race lors de l’enquête étaient nombreux : les mensonges des passagers, les personnes peu coopératives, les meurtres de ceux qui avaient des informations utiles au bon déroulement de l’enquête et les témoins peu fiables. Cependant, tout cela a contribué à rendre le roman plus intéressant, captivant et vraisemblable. De même, j’ai apprécié les personnages singuliers et détaillés qu’a créés Agatha Christie. La duplicité dont font preuve certains personnages, comme Jacqueline par exemple, aide non seulement au  développement de son profil psychologique, mais nous force aussi à nous poser des questions. On voit à la fois son côté contrôlant et violent ainsi que son côté calme et compatissant, ce qui nous encourage à réfléchir davantage sur son personnage. Pour terminer, j’ai aimé la fin puisqu’elle était complètement imprévisible et surprenante.


Après avoir lu ce roman, je comprends bien pourquoi il est si apprécié. Je recommande évidemment Mort sur le Nil à tous les lecteurs avides de romans policiers, mais aussi à ceux qui n’ont peut-être jamais entendu parler de ce genre littéraire. Je crois que le mystère, l’intrigue et surtout les personnages remarquables feront en sorte que n’importe quel lecteur continuera à en tourner les pages.