Normand Pothier et Adam Coulstring lors du Desoir Show, diffusé sur le Facebook de la Société acadienne de Clare.
Normand Pothier et Adam Coulstring lors du Desoir Show, diffusé sur le Facebook de la Société acadienne de Clare.

Faire du développement communautaire et culturel... autrement

La Société acadienne de Clare n’est pas triste de dire au revoir à l’année 2020, mais nous avons quand même profité de ces temps inhabituels pour continuer à faire du développement communautaire et culturel… autrement.

Dès l’arrivée de la pandémie, nous avons fait le virage au virtuel, avec une belle programmation de spectacles sur Facebook Live de la Société acadienne de Clare. Les artistes Michael Saulnier, Mike à Vic, Sebastien Dol, Monette Robichaud, André Muise, Patrice Boulianne, Claire Comeau, Amber d’Entremont et Vicky Deveau ont tous eu l’occasion de présenter des spectacles de leurs salons à nos salons.


Une réincarnation du Tonight Show de Johnny Carson avec Normand Pothier et Jalapeno Papa (Adam Coulstring), à la saveur de la télévision communautaire des années 1990 a également vu le jour pendant la pandémie dans le cadre de notre programmation virtuelle. Cette série, intitulée Le Desoir Show et qui a connu huit épisodes au total à travers deux saisons, est devenue l’objet d’un véritable culte. C’était très comique et a réuni, de façon virtuelle, des gens de tous les coins de l’Acadie.


Côté Instragram, Moussa Sangaré-Ponce a animé une série qui s’appelait Enter’Chums dans laquelle il passait de ses amis en entrevue, souvent avec des questions très drôles. 


Anne LeBlanc a diverti des grandes foules avec deux soirées de contes en incarnant Delbine. Une des deux prestations a reçu plus de 620 spectateurs pendant sa présentation sur Facebook Live et plus de 6000 par la suite. En plus de valoriser le talent local et de contribuer à la création de contenu local, toutes ces prestations ont éclairé et diverti le public, de Clare et ailleurs. En temps de pandémie, rire et apporter de la joie à sa communauté est primordial. De le faire dans sa propre langue, c’est encore plus important. 


La solidarité acadienne a aussi été présente lors de la première édition de la Semaine de la fierté à Clare, organisée par le groupe Fierté Clare Pride, dont la Société acadienne de Clare était un partenaire majeur. Dans une période où de nombreux organismes et groupes ont pris la décision d’annuler leurs événements, le groupe Fierté Clare Pride a décidé de continuer avec sa programmation et de l’ouvrir au-delà des frontières de Clare. Le résultat a été une semaine d’amour, d’apprentissage et d’échange, avec des interventions de partout en Acadie et de la francophonie canadienne.


Nous sommes très reconnaissants de la force du réseau de la francophonie canadienne. Le réseau a fait son travail, il nous a gardés connectés et unis, et il nous a divertis pendant des moments durs et pas toujours évidents. Nous attendons avec impatience le retour à la normale et l’occasion de retourner dans les salles et les lieux culturels, mais tant que nous ne pouvons pas, nous continuerons à offrir de la programmation virtuelle!