Fernand d’Entremont, entraîneur de l’équipe de mini hand-ball.
Fernand d’Entremont, entraîneur de l’équipe de mini hand-ball.

M. Fernand se rendra à sa dernière finale des Jeux de l’Acadie

BELLEVILLE : Fernand d’Entremont, enseignant et entraîneur de spor ts depuis plusieurs années, a annoncé dernièrement qu’il participera à ses derniers Jeux de l’Acadie comme bénévole et entraîneur d’équipe. Fernand d’Entremont a participé aux Jeux de l’Acadie en 1989 à Chéticamp comme athlète au tennis, et depuis 1990, il a aidé son père Basile, puis en 1994, il a agi comme entraîneur de l’équipe de mini hand-ball pour la région de Par- en-Bas.

     Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a rencontré Fernand d’Entremont dans sa salle de classe à École Belleville, le mardi 18 juin pour discuter de son engagement dans l’organisation, de l’entraînement et de son bénévolat pour les Jeux de l’Acadie depuis une trentaine d’années. M. Fernand, comme il est connu en région, dit que son sport de prédilection, le mini hand-ball, a évolué au gré des années. Au début, les jeunes garçons âgés de 15 ans et moins pouvaient faire partie de l’équipe. Aujourd’hui, le mini hand-ball est réservé aux garçons et aux filles âgés de 12 ans et moins. M. Fernand précise qu’il s’est rendu plusieurs fois à la finale des Jeux de l’Acadie. En effet, il estime que les athlètes qu’il a entraînés se sont rendus aux Jeux plus de la moitié des fois, preuve que la région a toujours été forte dans ce sport et que l’entraînement de M. Fernand a toujours porté fruit. M. Fernand a d’ailleurs rappelé leurs succès de 2014 et de 2018. Son équipe avait alors gagné la bannière aux Jeux de la finale à Bathurst en 2014 et en 2018 son équipe a décroché la médaille d’argent. Selon M. Fernand, même s’ils ont terminé en deuxième position, la lutte était très serrée. Pour la finale de cette année, seulement deux élèves de l’an dernier sont encore sur l’équipe de 2019 et il ignore comment son équipe performera.

     Les membres de l’équipe de mini hand-ball de la région de Par-en-Bas incluent les personnes suivantes : Ava d’Entremont, Maxime d’Entremont, Lexx d’Entremont, Sophie d’Entremont, Ava Doucet, Anik Richardson, Miguel Surette, Dawson O’Connell, Dylan d’Entremont, Connor Pothier, Charlee Nickerson et Brenda Deveau.

     M. Fernand a expliqué les raisons pour lesquelles il s’est engagé dans l’entraînement des sports pour les Jeux. Il dit avoir toujours adoré les sports et la compétition. Il aime surtout la valorisation de la langue française dans les sports scolaires et il va sans dire que les Jeux de l’Acadie ont été déterminants pour la promotion de notre langue et de notre culture. Il s’est dit très impressionné par la gentillesse et le comportement de son équipe de cette année. Il a également fait remarquer que plusieurs de ses anciens joueurs sont devenus entraîneurs dans divers sports.

     M. Fernand a conclu en disant que le contact humain avec des personnes à travers la province va lui manquer. Il ajoute qu’il a beaucoup apprécié l’engagement du comité régional des Jeux qui s’est occupé des collectes de fonds, ce qui lui a permis de se concentrer sur l’équipe.

     La Grande Finale aura lieu du 26 juin au 1er juillet à Grand-Sault au Nouveau-Brunswick et la région de Par-en-Bas sera représentée dans les disciplines suivantes : mini hand-ball; volley-ball féminin; improvisation et athlétisme.

HUBBARDS (N.-É.) : Après délibération entre ses 10 institutions membres, l’Association atlantique du sport collégial (AASC) a annulé l’horaire des sports du semestre d’automne afin d’assurer que les directives de santé et de sécurité soient respectées et pour le meilleur intérêt des athlètes, des entraineurs et des membres du personnel.

 NOUVEAU-BRUNSWICK : À la suite de l’annonce du rapport de la Finale de Quispamsis et de Saint-Jean vers 2021, le Conseil d’administration de la Société des Jeux de l’Acadie (SJA) s’est longuement penché sur les répercussions, surtout dû au fait Statu quo pour les catégories d’âge pour la Finale de 2021 que certaines régions avaient déjà conclu leurs sélections de participants dans de différentes disciplines.

POINTE-de-l’ÉGLISE : Avant l’annulation de toute activité sportive à cause de la COVID-19 (maladie à coronavirus), il y avait des parties de hockey à l’aréna de l’Université Sainte-Anne dans la ligue des Séniors. Les matchs avaient lieu les lundis et jeudis soir pour des équipes de joueurs âgés de 55 ans et plus.

MISSISSAUGA (ON) : Gabrielle Levesque de Bridgewater et son partenaire, Pier-Alexandre Hudon du Québec ont remporté la semaine dernière la médaille d’argent en couple junior aux championnats canadiens de patinage ar tistique qui se sont déroulés à Mississauga en Ontario. C’est la troisième année de suite que le couple monte sur le podium aux nationaux de Skate Canada.

Depuis maintenant 35 ans, nous célébrons les Jeux de l’Acadie en Nouvelle-Écosse! En 1984, la Nouvelle-Écosse a organisé ses premiers Jeux régionaux dans la région de Clare et de Chéticamp avec une participation de 90 athlètes et bénévoles. Aujourd’hui, plus de 800 participants et bénévoles s’y rendent chaque année!

TUSKET : Pendant les dernières semaines, il y a eu deux bonnes nouvelles provenant de l’École secondaire de Par-en-Bas (ESPB). D’un côté, l’équipe féminine senior a gagné un championnat provincial au volley-ball. De l’autre côté, l’ESPB a été choisie pour accueillir un centre de métiers spécialisés pour les élèves au secondaire deuxième cycle.

TUSKET : L’École secondaire de Par-en-Bas (ESPB) a envoyé deux équipes afin de participer à un tournoi de volley-ball à St. John’s Terre-Neuve. Le tournoi a eu lieu les 25, 26, et 27 octobre. Claudette Deveau, entraîneuse de l’équipe senior masculine, a accompagné onze de ses joueurs à ce tournoi. Katrina Surette, entraîneuse de l’équipe senior féminine, a accompagné une équipe de treize athlètes.

SAULNIERVILLE : La cinquième édition du Gran Fondo Baie Sainte-Marie s’est avérée la meilleure depuis ses débuts. Il y avait 1 070 inscriptions, et 992 cyclistes se sont présentés le dimanche 22 septembre. Il y a eu 22 cyclistes de plus que l’an dernier où il y avait aussi eu un nombre record de participants.

PETIT-de-GRAT/RICHMOND : Les amateurs de baseball de la Richmond Amateur Baseball Association, mieux connue sous l’acronyme RABA, viennent de vivre une fin de semaine dont ils se souviendront longtemps. Des parties farouchement disputées, des surprises nombreuses, du suspens, un terrain achalandé et une fin de semaine où une météo splendide a joué en la faveur de tous les partisans. Bref, tout ce qui peut garder l’attention de mordus du baseball, lors d’un tournoi menant à un championnat, celui de la RABA.