Université Sainte Anne
Université Sainte Anne

Un cas de COVID-19 à l’Université Sainte-Anne

HALIFAX : En date du 1er septembre, la Nouvelle-Écosse compte six cas évolutifs de la COVID-19. Aucun nouveau cas n’a été dépisté le lundi 31 août.


Hier, le 31 août, un cas a été signalé dans le secteur de l’ouest. Il s’agit d’une personne qui fréquente l’Université Sainte-Anne et qui ne s’est pas mise en isolement, selon les consignes. Comme avec tous les cas, les responsables de la Santé publique travaillent à identifier les personnes qui auraient eu un contact étroit avec cette personne. Ce cas a été inclus dans les données signalées hier.


« Les cas positifs et probables annoncés hier sont la raison pour laquelle nous avons mis en place une stratégie de dépistage pour les étudiants du niveau postsecondaire. Cette stratégie nous aide à dépister et à gérer les cas de façon précoce, affirme le Dr Robert Strang, médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse. La stratégie de dépistage ne remplace pas la nécessité de respecter les autres mesures en matière de santé publique. La combinaison des tests de dépistage, de l’isolement et des contrôles numériques contribuera à protéger les étudiants, les professeurs, le personnel et les collectivités avoisinantes. »


Les laboratoires de la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse ont analysé 767 tests effectués sur des Néo-Écossais le 31 août.


Jusqu’à présent, la Nouvelle-Écosse a obtenu 76 211 résultats négatifs au test, elle compte 1 085 cas confirmés de la COVID-19 ainsi que 65 décès. À l’heure actuelle, personne n’est hospitalisé. L’âge des personnes touchées va de moins de 10 ans à plus de 90 ans. Mille quatorze cas sont considérés comme étant résolus. Les cas ont été répertoriés dans toutes les régions de la province. Le nombre cumulatif de cas par secteur pourrait changer à mesure que les données sont actualisées dans le système Panorama. 


Lorsqu’un nouveau cas de COVID-19 est confirmé, les responsables de la Santé publique travaillent à identifier les personnes qui auraient eu un contact étroit avec ce porteur du virus. Ces gens qui ont un cas confirmé doivent s’isoler à la maison et éviter le public pendant 14 jours.


Toute personne qui a voyagé à l’extérieur du Canada atlantique doit s’isoler à la maison pendant 14 jours. Comme toujours, toute personne qui présente des symptômes d’une maladie respiratoire aiguë doit limiter ses contacts avec d’autres personnes jusqu’à ce qu’elle se sente bien. 


Il est toujours important que les gens de la Nouvelle-Écosse respectent strictement l’ordonnance et les directives en matière de santé publique - bien se laver les mains, adopter de bonnes mesures d’hygiène et respecter l’éloignement physique quand il faut le faire. Le port du masque non médical est maintenant exigé dans la plupart des lieux publics clos.