Le Réseau Santé lance un répertoire en ligne, consulte la communauté et célèbre les personnes aidantes

Le Réseau Santé Nouvelle-Écosse a mis un accent particulier sur les besoins des membres de la communauté en 2019, avec des consultations dans les communautés acadiennes et francophones de la province, le lancement d’un répertoire de professionnels de la santé francophones, et une série d’activités à travers la Nouvelle-Écosse pour les personnes aidantes.

     Tournée des communautés acadiennes et francophones

     L ’organisme a mené une série de consultations auprès de la communauté en mars et novembre 2019 dans les régions de Par-en-Bas, la Baie Sainte-Marie, Chéticamp, Sydney, Isle Madame, la Vallée, la Rive-Sud, Truro et Pomquet, en partenariat avec la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse. Les rencontres avaient pour but de consulter les divers acteurs dans les communautés sur les enjeux liés à l’accès aux services de santé en français et comprendre certains enjeux particuliers tels que l’accès aux services d’interprétation, afin de mettre à jour les recommandations issues des consultations tenues dix ans plus tôt. Les participants ont souligné la pénurie de professionnels de la santé, le manque de renseignements sur les ressources existantes et les enjeux liés à la santé mentale chez les jeunes. Un rapport sur les consultations sera publié sous peu.

     Un répertoire amélioré pour trouver des professionnels de la santé qui parlent français

     Le Réseau Santé a lancé un répertoire en ligne de plus de 300 fournisseurs de soins de santé qui peuvent offrir des services en français en Nouvelle-Écosse. Celui-ci remplace le répertoire sur le site web du ministère de la Santé et du Mieux-être. Ce répertoire reconçu offre de nouvelles fonctionnalités, dont la recherche par mots clés et par ville ou village, la possibilité de repérer les fournisseurs sur une carte et d’obtenir un trajet. Il propose aussi un plus grand nombre de professions. Les membres des communautés acadienne et francophone peuvent accéder au répertoire à www.reseausantene. ca/repertoire pour trouver des professionnels de la santé qui parlent français près de chez eux.

     Des activités pour les personnes aidantes

     Afin de reconnaître le rôle important que jouent les personnes aidantes, le Réseau Santé a organisé des activités gratuites pour elles à l’échelle de la Nouvelle-Écosse en février, mars et décembre, en partenariat avec la Fédération des femmes acadiennes de la Nouvelle-Écosse (FFANE). Les participants ont pu prendre part à de nombreuses activités pour se détendre et se divertir, se renseigner sur divers sujets et rencontrer d’autres personnes aidantes dans leur région. Parmi les activités auxquelles elles ont pu participer, on compte du yoga, des massages, des repas, de la méditation, de la musique, du reiki, de la broderie japonaise, des soins esthétiques, du théâtre, des contes et des séances d’information. Plus de 100 personnes aidantes ont pris part aux activités tenues dans huit régions.

     Pour rester au courant de ce qui se passe au Réseau Santé en 2020, vous pouvez aimer sa page Facebook (Réseau Santé Nouvelle-Écosse), suivre son compte Twitter @ReseauSanteNE ou vous abonner à son infolettre au
www.reseausantene.ca/info-lettre

FRANCOPRESSE : Des milliers de Yukonais font aujourd’hui l’expérience du télétravail, sans forcément y avoir été préparés. Deux ergothérapeutes livrent leurs conseils pour aménager efficacement un espace de travail à la maison.

Pour de nombreuses personnes de notre comté, vivre en ces temps d’isolement ou de distanciation sociale est un tout un changement de style de vie, un défi et c’est carrément ennuyant! Certains des musiciens de notre village de Chéticamp ont décidé d’égayer la vie des gens en se produisant en direct de leur domicile et en diffusant sur les médias sociaux. Des milliers d’auditeurs d’ici et d’ailleurs ont écouté ces diffusions qui ont permis d’alléger un peu cette période difficile. De pouvoir entendre des artistes de ce calibre sans quitter le confort de son propre foyer, c’était un véritable régal!

PETIT-RUISSEAU : Afin de limiter la propagation de la maladie à coronavirus COVID-19 au sein de la population et conformément aux directives des gouvernements fédéral et provincial en ce qui concerne l’éloignement social, la municipalité de Clare suspend les services suivants :

HALIFAX: Le docteur Robert Strang, médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, le premier ministre Stephen McNeil et le ministre de la Santé et du Mieux-être, Randy Delorey, ont annoncé le 18 mars, des mesures supplémentaires pour prévenir la propagation de la maladie COVID-19 et pour augmenter la capacité d’intervention du système de santé.

ISLE MADAME : Au 20 mars, aucun cas de la COVID-19 (maladie à coronavirus) n’est connu dans la région de l’Isle Madame et de Richmond. Les gens de l’Isle Madame et des environs souhaitent maintenir le statu quo et que personne ne soit atteint de ce méchant et virulent virus qui se propage à une vitesse foudroyante et alarmante. Oui, il n’est pas exagéré de dire que la situation déstabilise et crée des ennuis. Si l’inconnu fait souvent peur, voilà que la situation actuelle n’a pas de précédent pour les gens d’ici, et ce, ni chez les jeunes ni chez les plus âgés.

PAR-en-BAS : Les nouvelles dans le Sud-Ouest comme sur le reste de la planète sont concentrées sur la pandémie du coronavirus. Une pandémie se définit comme une épidémie qui s’étend à la quasi-totalité d’une population d’un continent ou de plusieurs continents. Cette épidémie a commencé en Chine et il parait qu’à l’heure actuelle, elle s’est propagée à travers le monde. Le jour où cet article a été rédigé, il y avait trois cas confirmés et neuf cas probables de coronavirus de rapportés en Nouvelle-Écosse, cependant le médecin-conseil en chef de la Nouvelle-Écosse a prédit que notre province ne sera pas exemptée indéfiniment de cette pandémie.

C’est avec grande fierté que l’Équipe d’alphabétisation Nouvelle-Écosse vous invite au lancement national de la Plateforme canadienne de formation à distance pour adultes francophones qui aura lieu le mercredi 25 mars 2020 à 13 h au Centre de l’entrepreneuriat Louis-E.-Deveau de l’Université Sainte- Anne, à la Pointe-de-l’Église, en Nouvelle-Écosse. (Cet événement sera rappor té à une date ultérieure en raison de COVID-19)

POINTE-de-l’ÉGLISE : Le Comité organisateur du Congrès Mondial Acadien 2024 (COCMA) et la Société nationale de l’Acadie (SNA) ont signé le protocole d’entente pour le prochain Congrès Mondial Acadien (CMA). La signature a eu lieu à l’Université Sainte-Anne le mardi 10 mars. Louise Imbeault, présidente de la SNA, organisme gardien de la pérennité du CMA, et Allister Surette, président du COCMA 2024, ont procédé à la signature.

OTTAWA (ON) : La population canadienne vieillit vite. Les personnes âgées constituent une part croissante de la société et la tendance devrait se maintenir pour les 50 prochaines années, posant d’importants défis en matière de santé et d’économie.