Assouplissement des restrictions entre les provinces de l’Atlantique

HALIFAX : En date du 25 juin, la Nouvelle-Écosse n’a toujours aucun cas évolutif de COVID-19. Le dernier cas a été dépisté le 9 juin.  

Le Conseil des premiers ministres de l’Atlantique a annoncé l’assouplissement des restrictions sur les déplacements à l’intérieur du Canada atlantique puisque les cas de COVID-19 demeurent faibles dans chaque province. Les déplacements entre la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick, l’Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador seront permis à compter du vendredi 3 juillet sans exigence d’auto-isolement pour les résidents du Canada atlantique.


« Les gens de la Nouvelle-Écosse et du Canada atlantique ont travaillé fort pour aplatir la courbe, et nous sommes maintenant en mesure d’assouplir les restrictions dans notre région. Les familles pourront ainsi voyager pendant leurs vacances d’été, ce qui stimulera les secteurs du tourisme et des affaires. Nous avons hâte de pouvoir accueillir à nouveau nos voisins, affirme le premier ministre Stephen McNeil. J’encourage tous les gens de la Nouvelle-Écosse et du Canada atlantique à respecter les consignes de la Santé publique dans notre province et dans toute province voisine où ils se rendent.  La COVID-19 présente toujours un risque et nous devons prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher le virus de se propager davantage dans notre région. »


Toutes les directives de la Santé publique de chaque province doivent être respectées, y compris rester à la maison si vous présentez un symptôme de la COVID-19, respecter les consignes d’éloignement physique et vous laver les mains souvent. Chaque province adoptera son propre processus pour assurer le suivi et la surveillance des visiteurs


Les visiteurs d’autres provinces et territoires du pays doivent respecter les exigences qui en place dans les quatre provinces de l’Atlantique. Tout autre voyageur canadien dans les provinces maritimes qui s’est isolé pendant 14 jours peut se déplacer librement à l’intérieur des Maritimes.

« Nous avons réussi à maintenir le nombre de nouveaux cas de COVID-19 à zéro pendant 15 jours grâce aux gens de la Nouvelle-Écosse qui ont collaboré et fait des sacrifices pour ralentir la propagation du virus, souligne le Dr Robert Strang, médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse. L’épidémiologie continue sur la bonne voie, mais nous ne pouvons pas nous permettre de baisser la garde. Continuez de rester loin des autres, de vous laver les mains, de respecter les restrictions sur les rassemblements et de communiquer avec le 811 si vous présentez des symptômes. » 


Le laboratoire de microbiologie du Centre des sciences de la santé QEII fonctionne 24 heures par jour et, le mercredi 24 juin, on y a analysé 687 tests effectués sur des Néo-Écossais


Aucun foyer agréé de soins de longue durée en Nouvelle-Écosse n’a de cas de COVID-19. 


Jusqu’à présent, la Nouvelle-Écosse a obtenu 52 266 résultats négatifs au test, elle compte 1 061 cas confirmés de la COVID-19 ainsi que 63 décès. Il n’y a pas de cas évolutif de COVID-19 dans la province. L’âge des personnes touchées va de moins de 10 ans à plus de 90 ans. Neuf cent quatre-vingt-dix-huit cas sont considérés comme étant résolus. Actuellement, deux personnes sont hospitalisées. Les cas de COVID-19 de ces deux personnes sont considérés comme étant résolus, mais elles demeurent hospitalisées. Les cas ont été répertoriés dans toutes les régions de la province. Le nombre cumulatif de cas par secteur pourrait changer à mesure que les données sont actualisées dans le système Panorama.


Si vous présentez au moins deux des symptômes suivants, consultez le https://811.novascotia.ca/fr pour déterminer si vous devez appeler le 811 pour une évaluation plus approfondie :  

--     fièvre (par exemple,      

    frissons, sueurs)

--     nouvelle toux ou toux qui 

    s’aggrave

--     mal de gorge

--     maux de tête

--     essoufflement

--     douleurs musculaires

--     éternuements

--     congestion nasale ou écoulement nasal

--     voix rauque

--     diarrhée

--     fatigue inhabituelle

--     perte d’odorat ou de goût

--     lésions rouges, violettes ou bleuâtres sur les pieds, les orteils ou les doigts sans cause apparente  
      

Lorsqu’un nouveau cas de COVID-19 est confirmé, les responsables de la Santé publique travaillent à identifier les personnes qui auraient eu un contact étroit avec ce porteur du virus. Ces gens qui ont un cas confirmé doivent s’isoler à la maison et éviter le public pendant 14 jours.


Toute personne qui a voyagé à l’extérieur de la Nouvelle-Écosse doit s’isoler à la maison pendant 14 jours. Comme toujours, toute personne qui présente des symptômes d’une maladie respiratoire aiguë doit limiter ses contacts avec d’autres personnes jusqu’à ce qu’elle se sente bien. 


Il est toujours important que les gens de la Nouvelle-Écosse respectent strictement l’ordonnance et les directives en matière de santé publique - bien se laver les mains, adopter de bonnes mesures d’hygiène et respecter l’éloignement physique quand il faut le faire.