Zach Churchill, ministre de la Santé et du Mieux-être. 
Zach Churchill, ministre de la Santé et du Mieux-être. 

Zach Churchill reçoit une promotion

Norbert LeBlanc
YARMOUTH : L’honorable Zach Churchill, âgé de 36 ans, a accompli beaucoup dans une carrière en politique de 11 ans. Il a été premièrement élu député provincial libéral dans une élection partielle pour la circonscription de Yarmouth en juin 2010. Il a remplacé Richard Hurlburt le député conservateur de l’époque. Pendant cette première élection, il a obtenu 50,7 % des voix. Il a été réélu en octobre 2013 avec 82,08 % des voix et en juin 2017 avec 68,17 % des voix. M. Churchill a été nommé ministre des Ressources naturelles en 2013. Par la suite, il a été nommé ministre des Affaires municipales et communications; ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance.

Suite à l’élection de Iain Rankin comme chef du parti libéral, il a été nommé ministre de la Santé et du Mieux-être pour la province.


Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a eu une conversation avec Zach Churchill le lundi 5 avril et cela lui a donné l’occasion de parler de sa nouvelle promotion ainsi que ses priorités pour l’avenir.


Le député a commencé son entrevue en parlant de sa reconnaissance envers le nouveau premier ministre Rankin qui lui a donné confiance en lui demandant de gérer le ministère de Santé et du Mieux-être. Ce nouveau ministère est celui qui est le plus dispendieux à gérer, et un gros pourcentage des revenus provinciaux est accordé au dossier de la santé et du mieux-être.


Avant de parler des défis associés avec le ministère, M. Churchill a voulu signaler brièvement son travail avec le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance. Il s’est dit, d’être content des investissements importants de la part de son gouvernement dans le programme de l’éducation des enfants de quatre ans ainsi de l’appui que son gouvernement a accordé aux programmes d’aide aux jeunes enfants.


En ce qui regarde ses priorités actuelles avec son nouveau ministère, Zach Churchill a identifié les suivantes : la pandémie, le déploiement de vaccins, la gestion de la santé mentale, les investissements dans les foyers de soins à long terme, l’expansion des soins primaires, entre autres.


Il a aussi parlé de l’importance de s’assurer que tous les Néo-Écossais puissent avoir accès à un médecin de famille. Le député est content de rapporter que la province a réussi à recruter de 120 à 130 nouveaux médecins depuis 2016, et que la province a la distinction d’avoir le plus grand nombre de médecins et de spécialistes par personne au pays. Il est également content de rapporter que plus de 180 000 Néo-Écossais ont réussi à obtenir un médecin de famille depuis les dernières années. Il a quand même noté les défis dans : le recrutement des médecins dans les milieux ruraux et les fermetures des services d’urgence dans certains hôpitaux de la province. Il a quand même constaté que les services en santé sont appuyés par les nouveaux rôles associés avec les pharmaciens et les infirmières praticiennes. Zach Churchill nous a longuement parlé que les médecins de famille s’engagent à servir moins de patients qu’autrefois, ce qui cause des malaises dans la livraison des services en santé. Il a quand même constaté que les médecins en Nouvelle-Écosse sont les mieux salariés parmi les médecins en Canada Atlantique.


Zach Churchill a terminé son entrevue en parlant de sa réaction du don de 22 000 000 millions de dollars envers la fondation de l’hôpital régional de Yarmouth. Il s’est déclaré très content de ce don anonyme et il a terminé son entrevue en parlant de ses intentions de se présenter comme candidat aux prochaines élections provinciales.