Tim Houston, le chef du Parti progressiste-conservateur.
Tim Houston, le chef du Parti progressiste-conservateur.

Le Parti progressiste-conservateur gagne trois élections partielles en Nouvelle-Écosse

Norbert LeBlanc
ARGYLE-BARRINGTON : Le Parti progressiste-conservateur de la Nouvelle-Écosse a réussi à gagner trois élections partielles. Ces élections ont eu lieu suite à la démission des députés conservateurs Chris d’Entremont, député d’Argyle-Barrington; Alfie MacLeod, député Sydney River-Mira-Louisbourg et Eddie Orell, député de Northside-Westmount.

     Les trois députés conservateurs ont démissionné une fois qu’ils ont remporté leur investiture pour la prochaine élection fédérale qui aura lieu le 21 octobre. Quelques jours après leur démission, le premier ministre Stephen McNeil a annoncé la tenue d’élections partielles pour remplacer ces trois députés provinciaux. Selon les résultats encore non officiels au 4 septembre, Colton LeBlanc, est le nouveau député élu pour Argyle-Barrington; Murray Ryan est le nouveau député élu pour Northside-Westmount et Brian Comer est le nouveau député élu pour Sydney River-Mira-Louisbourg.

     Argyle-Barrington : Dans la circonscription d’Argyle-Barrington, quatre candidats se sont présentésàl’électionpartielle.Ces candidats et leurs partis politiques étaient : Charlene LeBlanc, Parti libéral; Colton LeBlanc, Parti progressiste-conservateur; Adam Randall, Parti vert; et Robin Smith, Nouveau Parti démocratique. Selon les informations reçues d’Élections Nouvelle-Écosse, il y avait 12 630 électeurs possibles dans Argyle-Barrington, et 6 203 électeurs ont exercé leur droit de vote, ce qui représente une participation de 49,11 % des électeurs. Le gagnant de cette élection, Colton LeBlanc a recueilli 3 850 votes, soit 62,30 % des votes. Charlene LeBlanc, la candidate représentant le Parti libéral, a recueilli 1 915 votes, c’est- à-dire 30,99 % des votes. Robin Smith et Adam Randall ont recueilli respectivement 213 votes et 202 votes. Il est à noter que 6 203 électeursontdécidédevoteretque 23 votes ont été rejetés. Pendant la dernière élection générale en Nouvelle-Écosse, Chris d’Entremont avait gagné 65 % des votes. Louis d’Entremont du Parti libéral avait remporté 30 % des votes et Greg Foster du NPD a obtenu 5 % des votes. Les résultats de cette élection partielle démontrent que la plupart des 38 bureaux de vote ont donné leur appui au candidat progressiste-conservateur.

     Northside-Westmount : Dans cette circonscription, sept candidats se sont présentés. Les sept candidats et leur parti politique sont : Murray Ryan, Parti progressiste-conservateur avec 2 243 votes, 28,96 %; Paul Ratchford, Parti Libéral avec 1 645 votes, 21,24 %; Danny Laffin, indépendant avec 1 465 votes, 18,92 %; Ronald Crowther, Nouveau Parti démocratique avec 1 316 votes, 16,99 %; Andrew Doyle, Indépendant avec 834 votes, 10,77 %; Ron G. Parker, Parti vert avec 203 votes, 2,62 % et Thomas Bethell avec 38 votes, 0,49 %. Il est à noter qu’Eddie Orrell avait gagné cette circonscription en 2017 avec 63,46 % des votes.

     Sydney River-Mira-Louisbourg : Dans cette circonscription, cinq candidats se sont présentés aux élections. Ce sont − avec leur parti politique, le nombre de votes reçus et leur pourcentage : Brian Comer, Parti progressiste-conservateur avec 3 215 votes ce qui représente 43,73 % des votes; Marc Botte, Parti libéral avec 2 306 votes ou 31,37 % des votes; Russ Green, Indépendant, avec 979 votes ce qui représente 13,32 % des votes; Mary Beth MacDonald, Nouveau Parti démocratique avec 565 votes ou 7,68 % des votes et Bell Matheson, du Parti vert avec 287 votes ou 3,9 % des votes. Dans cette circonscription, 48,86 % des électeurs ont exercé leur droit de vote.