Sandra Reede devant son bureau à Hubbard’s Point.
Sandra Reede devant son bureau à Hubbard’s Point.

Le gouvernement McNeil a déclenché trois élections partielles

Norbert LeBlanc
ARGYLE-BARRINGTON : Stephen McNeil, le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, a annoncé le vendredi 2 août qu’il y aura trois élections partielles en Nouvelle-Écosse. La date de ces élections partielles est le mardi 3 septembre, le lendemain de la fête du Travail. Cette annonce a confirmé la position du premier ministre qui avait promis auparavant que si les députés des circonscriptions d’Argyle-Barrington, Northside- Westmount et Sydney River-Mira- Louisbourg démissionnaient, il déclencherait des élections aussitôt que possible. Les trois députés de ces circonscriptions, Chris d’Entremont, Eddie Orrell et Alfie MacLeod ont décidé de démissionner en bloc le mercredi 31 juillet et le premier ministre n’a pas perdu de temps avant d’annoncer des élections. Les trois députés provinciaux sont tous des députés progressistes conservateurs et ils ont tous gagné leur investiture pour se présenter aux prochaines élections fédérales qui auront lieu le 21 octobre 2019.

     En ce qui concerne l’élection dans Argyle-Barrington, Chris d’Entremont a été le député provincial de la région depuis 2003. Il a remplacé Neil LeBlanc, qui avait représenté la région pendant plusieurs années et qui avait occupé des postes importants dans le Cabinet tel que celui de ministre des Finances dans des gouvernements du passé.

     Chris d’Entremont s’est d’abord fait élire en 2003 dans la circonscription d’Argyle avec 47,95 % des voix. Il l’avait remporté contre Aldric d’Entremont du Parti libéral et Charles Muise du Nouveau Parti démocrate.

     M. d’Entremont a gagné sa 2élection comme député d’Argyle en 2006 avec 67,65 % des voix. S’opposaient alors à lui Christian Surette du Parti libéral, Charles Muise du Nouveau Parti démocrate et Patty Doucet- Saunders du Parti vert.

     Chris d’Entremont a remporté sa troisième élection comme député d’Argyle avec 64,14 % des voix en 2009. S’opposaient alors à lui Melvin Huskins du Nouveau Parti démocrate, Lionel LeBlanc du Parti libéral et Barb Lake du Parti vert.

     En 2013, Chris d’Entremont est devenu le premier député de la nouvelle circonscription d’Argyle-Barrington. Il a gagné avec 54,69 % des votes. Ses adversaires étaient Kent Blades qui avait remporté 40,38 % des votes et Ken Baynton du Nouveau Parti démocrate qui avait recueilli 4,93 % des votes.

     La cinquième élection de Chris d’Entremont a eu lieu en 2017. Pendant cette élection, Chris d’Entremont a gagné tous les bureaux de vote dans la circonscription d’Argyle-Barrington sauf un – le bureau de vote mobile qui comprenait les trois foyers des aînés dans la circonscription (Nakile, Pont du Marais et Bay Side). Chris d’Entremont a remporté sa dernière élection avec 65 % des voix. S’opposaient à lui dans cette dernière élection Louis d’Entremont du Parti libéral et Greg Foster du Nouveau Parti démocrate.

     Les deux partis politiques traditionnels ont tenu leur assemblée d’investiture au cours des derniers mois. Le Parti libéral a choisi Charlene LeBlanc, agente de développement communautaire pour la municipalité d’Argyle pour le représenter. Les progressistes conservateurs ont choisi Colton LeBlanc pour être leur représentant aux prochaines élections. Charlene LeBlanc a gagné son investiture par acclamation, tandis que Colton LeBlanc s’est mesuré à Craig Prouty de Pubnico qu’il a défait.

     Une chose intéressante à l’égard de cette élection, c’est que ce pourrait être la dernière élection de la circonscription d’Argyle-Barrington, car le gouvernement doit réagir au rapport de la Commission Dodds qui recommandait le retour à l’ancienne circonscription protégée d’Argyle.

     La scrutatrice pour les prochaines élections en Argyle- Barrington est Sandra Reede et son bureau est situé au Centre communautaire de Hubbard’s Point.