Des élections scolaires dans cinq régions acadiennes et francophones de la Nouvelle-Écosse

Richard Landry
LA BUTTE : Les élections des membres du Conseil scolaire acadien provincial (CSAP) ont lieu tous les quatre ans en même temps que les élections municipales dans la province. Ces élections scolaires ont lieu pour les membres du CSAP seulement, étant donné que les membres du Conseil scolaire anglophone sont nommés par le ministre de l’Éducation et donc ne sont pas élus.

Les prochaines élections auront lieu le 17 octobre prochain. La présidence et la vice-présidence sont nommées par les membres élus au Conseil une fois par an selon la Loi sur l’éducation. La présidente actuelle, Louise Marchand, ne se présente pas comme candidate, ni le président de longue date avant elle, Kenneth Gaudet. Il y aura donc une nouvelle dynamique au CSAP après ces élections. En participant aux élections du Conseil scolaire, on choisit les 18 personnes qui vont établir les politiques, qui prennent les décisions budgétaires et qui soutiennent l’éducation des 21 écoles des 10 régions de la province.


Huit membres sont élus par acclamation, y compris Diane Racette (nouvelle) en remplacement de Hank Middleton à la Rive-Sud. Alfred Benoît à Pomquet et Hélène Lavigne dans la Vallée d’Annapolis ont été réélus. Blair Samson est réélu et Cetus David (nouveau qui remplace Louise Marchand) est élu en Richmond. À Halifax, les trois nouveaux membres, Jeff Arsenault, Katherine Howlett et Marc Pinet vont remplacer Lucien Comeau, André Surette et Marthe Craig.


Il y aura donc des élections dans cinq régions. En Argyle il y a quatre candidats pour élire les trois membres de cette région : Clyde DeViller et Jeanelle d’Entremont (membres actuels) et Greg Foster et Denise Babin. Donnie Jacquard ne sollicite pas un autre mandat après nombreuses années au Conseil.


À Sydney, le membre actuel Marcel LeFort fait face à Clermont Charland (ancien membre) pour combler un poste.


Dans la région de Chéticamp, trois candidats se présentent pour combler les deux postes : Joeleen Larade et Léonard LeFort (membres actuels) et Philippe Haché.


En Clare, quatre candidats veulent combler les trois postes disponibles : Marcel Cottreau (membre actuel), Leon Dugas, Rachelle LeBlanc et Dr Michel Comeau. Kenneth Gaudet et Sophie Thériault ne sollicitent pas un autre mandat.


À Truro, deux candidats se présentent : Jérôme Breau (membre actuel) et Jessica Hinton, pour combler un poste.


Conformément à la Loi sur l’éducation, un individu ayant droit souhaitant voter pour un membre du CSAP est simplement tenu de confirmer sa qualité d’ayant droit en demandant le bulletin de vote pour le CSAP lors des élections municipales. Un « ayant droit » signifie un individu qui est citoyen canadien et qui répond à un des critères suivants : sa première langue apprise et encore comprise est le français; ou il a reçu son instruction, au niveau primaire, au Canada dans un programme d’enseignement en français langue première; ou un de ses enfants a reçu ou reçoit son instruction, au niveau primaire ou secondaire, au Canada dans un programme d’enseignement en français langue première.


Les électeurs sont invités à communiquer avec le directeur/la directrice du scrutin de la municipalité qui les concerne afin de connaître les bureaux du vote chez eux.