Randy Delorey.
Randy Delorey.

Course à la chefferie du Parti libéral de la Nouvelle-Écosse et du prochain premier ministre de la Nouvelle-Écosse arrive à grands pas

Adrien Comeau
METEGHAN : Deux des candidats en lice pour devenir le prochain chef du Parti libéral de la Nouvelle-Écosse et le prochain premier ministre de la province, Randy Delorey et Labi Kousoulis ont été de passage à la Baie Sainte-Marie dernièrement.
Labi Kousoulis.
Iain Rankin.

Suite à l’annonce du premier ministre Stephen McNeil au mois d’août dernier qu’il se retirera de la vie politique, le Parti libéral de la Nouvelle-Écosse, à lancer sa campagne de mise en candidature le 14 septembre et à terminer le 9 octobre.


 Durant ce temps, trois candidats ont soumis une candidature ; l’honorable Labi Kousoulis, député de la circonscription de Halifax Citadel-Sable Island et ancien ministre de la Commission de la fonction publique, ministre des Services internes, et ministre du Travail et de l’Éducation postsecondaire; l’honorable Iain Rankin, député de Timberlea-Prospect et ancien ministre de l’Environnement et ministre des Terres et des Forêts; et l’honorable Randy Delorey, député d’Antigonish et ancien ministre de l’Environnement, ministre des Finances et du Conseil du Trésor, ministre de la Santé et du Bien-être, et ministre des Affaires gaéliques. Les trois candidats ont premièrement été élus à l’Assemblé législative de Nouvelle-Écosse en 2013 et par la suite réélus en 2017. 


Le 30 octobre Labi Kousoulis est venu rendre visite aux gens de la région de Clare et seulement quelques jours après, soit le 3 novembre Randy Delorey est venu dans la région. 


Randy Delorey est né en 1978 dans la région d’Antigonish. Avant son élection à la législature, M. Delorey était professeur de gestion d’entreprise à l’université St Francis Xavier d’Antigonish. Il a obtenu son diplôme du secondaire en 2000. Il a également travaillé en tant que défenseur de l’éducation de proximité dans les zones rurales de la Nouvelle-Écosse lors de la fermeture controversée d’écoles dans cette province, au cours de laquelle plus de vingt écoles rurales ont été examinées en vue d’une éventuelle fermeture.


M. Delorey a obtenu un baccalauréat ès systèmes d’information de l’Université St Francis Xavier à Antigonish, une maîtrise en administration des affaires de l’Université de Moncton et il est candidat au doctorat en gestion à l’Université Saint Mary’s à Halifax. 


Iain Rankin est né en 1982 dans la région de Mabou, en Nouvelle-Écosse, et a grandi à Timberlea. Iain est le fils de Reg Rankin, un conseiller municipal de longue durée dans la municipalité d’Halifax. Après avoir obtenu son diplôme du secondaire, Iain a vécu et travaillé dans plusieurs juridictions du Canada. Alors qu’il vivait à Ottawa, M. Rankin a travaillé comme directeur des opérations pour Dymon Storage Corporation. Pendant cette période en Ontario, ainsi que lorsqu’il vivait au Québec, Iain a fait du bénévolat pour de nombreux groupes à but non lucratif, dont la Matthew House qui offre une banque de meubles et des foyers pour les réfugiés d’Ottawa.


En 2011, M. Rankin est retourné en Nouvelle-Écosse et peu après, il s’est lancé dans sa carrière en politique.


Labi Kousoulis est né en 1971 et a grandi à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Il est diplômé de l’Université Saint Mary’s à Halifax en 1996 avec un baccalauréat ès commerce en finance et est comptable en management accrédité. Il est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires de la Sobey’s School of Business de l’Université Saint Mary’s.


M. Kousoulis a travaillé comme prêteur commercial à la Banque Scotia, a été membre du bureau de Wilsons Fuel et contrôleur à Trenton Works. M. Kousoulis a également créé un certain nombre de petites entreprises. Pendant trois ans, M. Kousoulis a été coprésident du Halifax Greek Fest. Il est un joueur de football et un admirateur de longue date, et entraîne des équipes à Halifax depuis 2012. En outre, M. Kousoulis est un moniteur de ski agréé et aime faire du ski en hiver.


Les parents de Labi, John et Marina ont émigré de Laconie, dans le sud de la Grèce, par le biais du Quai 21.


Le vote pour choisir le chef du Parti libéral de la Nouvelle-Écosse et le prochain premier ministre de la Nouvelle-Écosse est un vote préférentiel de membre système du parti seulement, pondéré par les districts provinciaux. Tous les membres inscrits avant le 7 janvier 2021 à 23 h 59 sont éligibles pour devenir délégué. La période de vote commence le 1er février 2021 à 8 h et se termine le 6 février 2021 à 15 h. Les bulletins de vote sont comptés, sous la direction du directeur général, et chacun des 55 districts provinciaux sont attribués 100 points par décompte, pour un total de 5 500 points par compte dans toute la province. 


La Convention des dirigeants du Parti libéral de Nouvelle-Écosse aura lieu les 5 et 6 février 2021 avec les résultats de l’élection pour la chefferie qui sera annoncée le 6 février 2021. 


Contrairement aux élections provinciales et fédérales, toute personne qui réside en Nouvelle-Écosse et qui est âgée d’au moins 14 ans est éligible à participer à l’élection du prochain chef du Parti libéral de la Nouvelle-Écosse et du prochain premier ministre de la Nouvelle-Écosse. 


Notez qu’un tarif de 20 $, dont le montant a été fixé par le Conseil provincial, sera facturé à toute personne souhaitant être déléguée. Un reçu fiscal couvrant 75 % du tarif sera délivré pour les impôts du délégué. Pour plus d’information sur comment devenir délégué consulter le liberal.ns.ca.