Colton LeBlanc, entouré de sa famille, lors de la cérémonie d’assermentation.
Colton LeBlanc, entouré de sa famille, lors de la cérémonie d’assermentation.

Colton LeBlanc prête le serment d’allégeance

Norbert LeBlanc
HALIFAX : Colton LeBlanc, le nouveau député-élu d’Argyle-Barrington a participé le mercredi 18 septembre à une cérémonie d’assermentation dans la salle rouge de l’Assemblée législative de la Nouvelle-Écosse. La cérémonie a été présidée par Neil Ferguson, le greffier de l’Assemblée législative et par Annette Boucher et Nicole Arsenault, les deux greffières adjointes. Colton LeBlanc a été élu député d’Argyle-Barrington lors d’une élection partielle le mardi 3 septembre. Murray Ryan a alors remporté sa circonscription de Northside-Westmount et Brian Comer a réussi à gagner la circonscription de Sydney River-Mira-Louisbourg. Ces trois nouveaux députés font tous partie du caucus progressiste-conservateur.

     Les nouveaux députés élus deviennent députés officiels suite à leur assermentation et cette tradition de prêter le serment d’allégeance est millénaire. Colton LeBlanc, un Acadien fier de ses racines, avait demandé aux autorités de l’Assemblée législative de prêter le serment d’allégeance dans sa langue maternelle. Avec sa main droite sur la bible, il a prononcé les mots suivants : « Moi, Colton Leblanc, je jure fidélité et sincère allégeance à Sa Majesté la reine Elizabeth II et ses héritiers et successeurs conformément à la loi. Et qu’ainsi Dieu me vienne en aide. »

     Avant la cérémonie d’assermentation, Neil Ferguson, le greffier de l’Assemblée législative, a souhaité la bienvenue à la foule qui comprenait les trois nouveaux députés, les membres de leur famille; des amis et des membres des campagnes électorales; certains députés du caucus progressiste-conservateur et des membres des médias de la région. M. Ferguson a expliqué que l’assermentation se déroulerait selon l’ordre alphabétique des noms des circonscriptions électorales. Après l’assermentation, les députés devaient apposer leurs noms sur un document officiel, après quoi les députés se sont vu remettre un certificat officiel et une épinglette indiquant leur statut comme député provincial. M. Ferguson a ajouté que les trois nouveaux députés s’inscrivaient maintenant dans la tradition de 250 années de démocratie en Nouvelle-Écosse. Il a également annoncé qu’il avait reçu les trois rapports officiels attestant que ces trois députés avaient été officiellement élus par les électeurs de leurs circonscriptions. M. Ferguson a conclu en précisant que suite à une élection générale, les nouveaux députés ne peuvent inviter deux personnes à la cérémonie d’assermentation.

     La dernière personne à prendre la parole a été Tim Houston, le chef du Parti progressiste-conservateur, qui a déclaré que cette journée était une journée heureuse pour son parti politique et une journée extraordinaire pour les trois nouveaux députés. Il ajouté que les électeurs de ces trois circonscriptions avaient voté pour ces trois députés, en leur donnant leur confiance, et il s’attend qu’ils vont bien les représenter. Il a remercié les trois nouveaux députés d’avoir eu le courage d’entrer dans la vie politique et il les a informés que des journées intéressantes les attendent. M. Houston a enfin souligné la présence de Neil LeBlanc dans la foule. Ce dernier est un ancien ministre des Finances de la Nouvelle-Écosse et un Acadien qui s’est distingué dans la vie politique locale et internationale.

     La cérémonie d’assermentation s’est terminée avec deux activités : une tournée guidée de l’Assemblée législative et une réception offerte aux nouveaux députés au rez-de-chaussée de l’Assemblée législative.

Colton LeBlanc appose sa signature dans le registre officiel.