Colton LeBlanc, candidat progressiste conservateur dans Argyle-Barrington.
Colton LeBlanc, candidat progressiste conservateur dans Argyle-Barrington.

Colton LeBlanc, candidat pour la prochaine élection partielle d’Argyle-Barrington

Norbert LeBlanc
TUSKET: Colton LeBlanc, ambulancier spécialisé en soins avancés, bénévole de sa communauté et citoyen fier de sa culture, se prépare pour l’élection partielle qui aura lieu le mardi 3 septembre. En effet, Colton LeBlanc a gagné l’investiture du Parti progressiste-conservateur à la fin de juillet pour représenter les électeurs d’Argyle-Barrington.

     Colton LeBlanc, âgé de 27 ans, est originaire de la région de Quinan. Il réside dans la municipalité d’Argyle depuis son enfance et il est employé d’Emergency Health Services (EHS). Son lieu de travail est à Pubnico. Colton LeBlanc s’est beaucoup engagé dans sa communauté et sa région. Il est présentement président du Conseil acadien de Par-en-Bas (CAPEB), membre du conseil d’administration de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse, membre du comité consultatif provincial pour les défibrillateurs externes automatisés; formateur pour les premiers répondants médicaux, entre autres.

     Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a rencontré Colton LeBlanc à Tusket, le mercredi 7 août. Nous lui avons demandé de nous faire part de deux réalisations principales dont il est particulièrement fier. Colton LeBlanc a d’abord mentionné son investiture du 24 juillet. Il est très content de son équipe et du grand nombre de personnes qui se sont déplacées pour appuyer sa candidature. La collaboration entre ses partisans a dépassé toutes ses attentes.

     Une deuxième réalisation de Colton Leblanc, est la fierté qu’il ressent pour sa communauté et sa culture. Il est reconnaissant envers sa famille qui lui a transmis des valeurs de vie positives.

     Pendant l’entrevue, Colton LeBlanc a parlé de trois préoccupations qui l’animent pendant cette période d’élection partielle. Sa première inquiétude est centrée sur le système de la santé. Selon lui, la crise dans les soins de santé est peut-être la principale inquiétude des électeurs d’Argyle-Barrington. Il rapporte qu’au début de juillet, il y avait 52 086 Néo-Écossais sans médecin de famille; uniquement dans la zone de l’Ouest, il y avait 18 385 personnes sans médecin de famille. La situation a empiré dans nos hôpitaux qui sont inondés de patients sans médecins. Colton LeBlanc s’est engagé à collaborer avec les recruteurs pour tenter de trouver des solutions. Colton LeBlanc est convaincu que le système de santé est brisé et qu’il faut agir pour régler ce problème avec des solutions à long terme.

     Le système d’éducation est également une source d’inquiétude politique pour Colton LeBlanc. Il estime que le rapport entre l’employeur et les professionnels en éducation est également compromis et qu’il faut une nouvelle approche pour régler cette situation.

     Colton LeBlanc veut aussi créer une économie vibrante qui pourrait s’épanouir et réussir à retenir nos jeunes dans la région pour y gagner leur vie.

     Colton LeBlanc dit qu’il est totalement en faveur d’un traversier entre la Nouvelle- Écosse et les États-Unis. Il souhaite que la province soit plus transparente dans ses contrats avec les entreprises qui gèrent le service de traversiers. Il se dit désolé de constater que le service de traversier n’est pas encore en fonction cet été, et il comprend la frustration du secteur touristique causé par le délai de ce service.

     Si Colton LeBlanc remporte la prochaine élection, il compte demander pour un congé sans solde de son employeur, et il s’attend de jouer son rôle de député provincial à plein temps.