OTTAWA : Notre pays a été bâti sur la base d’un compromis entre deux peuples fondateurs, l’un francophone, l’autre anglophone, avec la contribution des Premières Nations. Cet esprit de collaboration doit demeurer au cœur de l’action gouvernementale. Un pays qui ne préserve pas son partenariat fondateur est malheureusement voué à l’échec.

Richard Landry
PETIT-RUISSEAU : Suite à la crise de la pêche au homard à la Baie Sainte-Marie à l’automne dernier, la municipalité de Clare avait envoyé deux lettres à la ministre des Pêches et Océans (MPO), l’honorable Bernadette Jordan, en octobre dernier pour apporter son appui dans la résolution des confrontations. La municipalité n’avait pas reçu d’accusé de réception de ces lettres.

Richard Landry
HALIFAX : Le premier ministre élu de la Nouvelle-Écosse, l’honorable Iain Rankin, qui est lui-même bilingue, prévoit apporter son appui à la communauté acadienne de la Nouvelle-Écosse. « Notre gouvernement va continuer de protéger et d’investir dans des projets qui vont permettre à notre communauté acadienne de célébrer et de vivre sa langue et sa culture », a-t-il dit lors d’un entretien téléphonique.  

Richard Landry
PETIT-RUISSEAU : Les onze municipalités et villes du Sud-Ouest craignent pour la sécurité de leurs communautés suite aux confrontations qui ont eu lieu sur la baie Sainte-Marie entre les pêcheurs commerciaux du homard et les autochtones l’automne dernier. Durant le conflit, les maires et préfets se sont rencontrés à trois reprises en personne de façon virtuelle pour voir le rôle qu’ils pourraient jouer pour aider à résoudre le conflit.  

Norbert LeBlanc
YARMOUTH : Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a eu une conversation avec Zach Churchill le mercredi 6 janvier dernier. Pendant cette conversation, Zach Churchill, ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance. Il nous a partagé ses réflexions sur les événements de la dernière année, aussi que ses souhaits pour l’année courante. Cette entrevue a été réalisée par l’entremise d’une conversation téléphonique et les réalités de la pandémie actuelle semblent être la raison pour ne pas se rencontrer en personne.

Norbert LeBlanc
TUSKET : Lori Murphy, la greffière pour la municipalité d’Argyle a rencontré Le Courrier de la Nouvelle-Écosse et le Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse pour discuter l’impact de la pandémie en ce qui concerne la municipalité d’Argyle. Cette rencontre a eu lieu à 14 h le jeudi 3 décembre dans la salle de conseil municipal à Tusket. Lori Murphy est la greffière par intérim pour la municipalité jusqu’à la fin mars 2021.

Norbert LeBlanc
TUSKET : Le conseil municipal de la municipalité d’Argyle a tenu sa réunion régulière du comité plénier le mardi 24 novembre à 18 h 30. La rencontre a eu lieu en personne dans la salle du conseil à Tusket. Le Courrier de la Nouvelle-Écosse n’a pas été capable d’assister en personne afin de respecter des protocoles imposés par Santé publique, cependant Le Courrier a suivi le déroulement de la rencontre par vidéoconférence en direct sur le réseau Facebook. Les neuf conseillers étaient tous présents. Nicole Albright, la nouvelle sous-préfet a présidé sa première rencontre du comité plénier. Alain Muise, le directeur général a agi à titre de personne ressource pendant la réunion.

Bruno Cournoyer Paquin
Francopresse
OTTAWA : La ministre des Langues officielles, Mélanie Joly, prépare un livre blanc sur les langues officielles pour le début de 2021. Ce livre blanc, qui précèderait le dépôt formel d’un projet de loi pour renforcer la Loi sur les langues officielles, ne pourrait que retarder la modernisation de la Loi selon plusieurs intervenants.

Norbert LeBlanc
TUSKET : Dans un communiqué de presse du vendredi 13 novembre, le président de l’Assemblée législative, l’honorable Kevin Murphy a annoncé que la session actuelle sera prorogée à 9 h le vendredi 18 décembre. Cette décision a un impact assez important sur le travail de l’Assemblée législative, car tous les projets de loi qui sont prêts à débattre sont effectivement morts en ce qui regarde la session actuelle. Le Parti progressiste conservateur, le parti qui comprend l’opposition officielle de l’Assemblée législative avait une soixantaine de projets de loi dont il voulait débattre et possiblement introduire pour la population néo-écossaise. Il va sans dire que le parti conservateur était déçu de cette annonce et pour en comprendre davantage, Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a rencontré Colton LeBlanc dans ses bureaux à Tusket le mardi 17 novembre.

Norbert LeBlanc
YARMOUTH: À la suite des élections municipales du 17 octobre dernier, Pam Mood, la mairesse de la ville de Yarmouth, a réussi à obtenir un troisième mandat. Elle a premièrement été élue en 2012, réélue en 2016. Elle a eu une carrière distinguée dans la vie politique et à l’heure actuelle elle est la présidente de la Fédération des municipalités de la Nouvelle-Écosse. Cette fédération existe depuis 1906, et elle est la voix de 376 membres y compris les maires, les conseillers et les préfets de la province. Les 49 municipalités de la province font partie de la Fédération des municipalités.

Richard Landry
PETIT-RUISSEAU : Ronnie LeBlanc, préfet sortant du Conseil municipal de Clare, a été réélu au poste à l’unanimité lors de la cérémonie d’assermentation officielle des conseillers municipaux le 28 octobre au bureau municipal à Petit-Ruisseau. Il entame son troisième mandat suite aux élections municipales du 17 octobre dernier.

Clint Bruce
Au sein de la population canadienne, une nette majorité des gens souhaitent maintenir la fermeture de la frontière avec les États-Unis jusqu’à une amélioration sensible de la gestion de la pandémie au pays de l’oncle Sam. Selon un récent sondage de Narrative Research, c’est l’avis de 70 % des Canadiennes et Canadiens, tandis que dans les provinces atlantiques la proportion est encore plus forte : 80 %.

Norbert LeBlanc
PAR-en-BAS : Les élections municipales dans la région d’Argyle ont produit deux nouveaux visages qui siègeront sur le conseil municipal d’Argyle. Deux Acadiens ont été élus dans les districts numéro 2 et numéro 3. Il s’agit de Ted Saulnier et Gordon Boudreau. Ces élections étaient un peu différentes des élections traditionnelles, car les électeurs n’ont pas été obligés de se déplacer. Les électeurs avaient le choix de voter soit par téléphone ou sur appareil informatique. La municipalité d’Argyle avait organisé des kiosques d’assistance à voter dans certaines régions de la municipalité pour appuyer les gens qui éprouvaient des difficultés à voter sans bulletin de vote. Il va sans dire que les gens étaient heureux de voter sans se déplacer.

Robert Fougère
ISLE MADAME/RICHMOND : Les votes ont été comptabilisés. Les gens se sont exprimés clairement et les gagnantes et gagnants sont connus. Est-ce que le conseil municipal de Richmond, composé maintenant de Shaun Samson, district 1, Michael Diggdon, district 2, Mélanie Breau-Sampson, district 3, Amanda Mombourquette, district 4 et Brent Sampson, district 5, mettra de côté les différends du passé récent entre conseillers, le brouhaha, les désaccords, les conflits nombreux, les mises à pied, les congédiements, les discussions échauffées et parfois irrespectueuses, pour s’entendre et se comprendre, pour aller de l’avant en faisant front commun et pour le développement sain de la région de Richmond? Les électeurs ont fait un balayage complet, le gros ménage, en rejetant tous les conseillers sortants et en les remplaçants par cinq personnes n’ayant aucun bagage politique antérieur.

Bruno Cournoyer Paquin
Francopresse
FRANCOPRESSE : En entrevue avec Francopresse, Annamie Paul souligne que « nous avons seulement une dizaine d’années pour nous attaquer à la crise climatique ». Francopresse a pu aborder, avec la nouvelle cheffe des verts, de nombreuses thématiques dont le revenu minimum garanti, la place du Parti vert sur la scène fédérale et la situation du français en milieu minoritaire. Le tout, dans la langue de Molière.

Norbert LeBlanc
TUSKET : Les élections de la municipalité d’Argyle et du Conseil scolaire acadien provincial (CSAP) auront lieu le samedi 17 octobre prochain. Cette élection ne ressemblera pas aux élections du passé. À cause de la pandémie causée par la COVID-19, il n’y aura pas de bulletins de vote en papier. Les électeurs auront le choix de voter en utilisant leur téléphone ou un appareil connecté à Internet.

Richard Landry
SAULNIERVLLE : Les pêcheurs des Premières nations ont continué de pêcher le homard sur la baie Sainte-Marie suite à la cérémonie de la remise de permis traditionnels le 17 septembre dernier. Et les pêcheurs commerciaux locaux les ont suivi de près et en grand nombre sur la baie. La tension entre les deux groupes se maintient alors que les pêcheurs commerciaux saisissent les casiers des pêcheurs mi’kmaq à mesure qu’elles sont déposées dans la mer.

Martin Normand
Francopresse
OTTAWA :  Dans la foulée du choix d’Erin O’Toole pour diriger le Parti conservateur du Canada, plusieurs commentateurs ont souligné le fait que non seulement le nouveau chef parle le français, mais il le comprend aussi; ses interactions avec les journalistes l’ont bien démontré. On peut s’en réjouir, mais la barre devrait être un peu plus haute. Comprendre le français, c’est une chose. Comprendre les enjeux liés aux langues officielles au pays, cela est une autre.

Richard Landry
LA BUTTE : Les élections des membres du Conseil scolaire acadien provincial (CSAP) ont lieu tous les quatre ans en même temps que les élections municipales dans la province. Ces élections scolaires ont lieu pour les membres du CSAP seulement, étant donné que les membres du Conseil scolaire anglophone sont nommés par le ministre de l’Éducation et donc ne sont pas élus.

Robert Fougère
SAINT-PIERRE/RICHMOND : La COVID-19 a changé bien des façons de faire depuis de nombreux mois et a été la cause de l’annulation de plusieurs événements, a fait le port du masque une nouvelle réalité, est devenue une menace à craindre et fait l’objet des manchettes, quasi tous les jours de la semaine.

Norbert LeBlanc
ABRAM’S RIVER: Danny Muise a annoncé dernièrement qu’il sera candidat dans les prochaines élections municipales d’Argyle qui auront lieu en octobre 2020. Il est le conseiller municipal du district numéro 1 et il a été nommé préfet de la municipalité en juin 2019. Le district numéro 1 comprend les villages ou des parties des villages suivants : Abram’s River, Tusket, Hubbard’s Point, East Kempt, Pleasant Lake (une partie), Little Egypt (une partie), Sainte-Anne-du-Ruisseau (une partie) et Gavelton. M. Muise a premièrement été élu en 2012 et il a été réélu en 2016. Il a été nommé sous-préfet pour les années 2016 à 2019. Il a déclaré que s’il est réélu, qu’il a l’intention de soumettre son nom pour la position de préfet.

Norbert LeBlanc
TUSKET: Les élections municipales en Nouvelle-Écosse auront lieu le samedi 17 octobre prochain de 8 h à 20 h. Cette élection a lieu dans toutes les villes et les municipalités de la province et les mandats pour les élus sont de quatre ans. Dans la municipalité d’Argyle, il y a neuf districts qui vont chacun élire un conseiller ou conseillère afin de les représenter auprès du gouvernement municipal.