Exercice des couvertures autochtones, donné lors de la formation CJP dans le bois.
Exercice des couvertures autochtones, donné lors de la formation CJP dans le bois.

Une rentrée bien occupée pour le CJP

HALIFAX : Il n’y a pas que les étudiants qui ont fait leur rentrée. Le Conseil jeunesse provincial de la Nouvelle-Écosse (CJP) était aussi de la partie et a connu un mois de septembre rempli de nouveautés et d’activités.

     Pour assurer une meilleure promotion du CJP et de ses événements, l’organisme a dévoilé un nouveau site internet (www.conseiljeunesse.ca) dans le courant de l’été. Aussi, une tournée des écoles francophones de la province a eu lieu durant le mois de septembre avec l’aide de son ancien président, Charles MacDougall. Ce précieux outil ainsi que la tournée offrent une plus grande visibilité à l’organisme et à ses activités auprès des jeunes, afin de les inciter à y participer. Une occasion pour eux de vivre une expérience enrichissante en français!

     Le CJP compte également une nouvelle coordonnatrice d’événements au sein de son équipe pour renforcer ses capacités. Originaire histoire de l’alimentation et des 2017, j’ai eu l’occasion d’œuvrer du Pays basque en France, patrimoines immatériels. « Depuis pour plusieurs organismes Virginie Saspiturry a étudié en mon arrivée au Canada en francophones tant provinciaux que pancanadiens, et d’appréhender les enjeux des communautés francophones et acadienne », nous confiait Virginie. Après Terre-Neuve-et-Labrador et Ottawa, elle a décidé de poser ses valises à Halifax et de se consacrer à la jeunesse d’expression française en Nouvelle-Écosse. « Peu importe le sujet, qu’il s’agisse de francophonie, d’écologie ou d’engagement citoyen, il est important de donner une voix et un espace à la jeunesse. Celle-ci représente notre avenir! », rappelle Virginie.

     La rentrée est aussi synonyme d’AGA pour bon nombre d’organismes. Le CJP a tenu son assemblée générale annuelle le 27 septembre 2019 à Debert. Une belle rencontre qui a permis d’élire un tout nouveau conseil de direction. S’en est suivie une formation des administrateurs grâce à l’événement CJP dans le bois, afin de les outiller et de les informer sur leurs rôles et responsabilités. Les jeunes ont également pu profiter de divers ateliers de sensibilisation tels que l’exercice des couvertures, les amenant à réfléchir sur le vécu des peuples autochtones au Canada.

     La saison 2019-2020 s’annonce chargée en événements pour le CJP, qui encourage tous les jeunes de 12 à 25 ans d’expression française à se joindre à notre belle gang! On vous promet beaucoup de fun!

       Activités à venir du CJP

     Prends ta place! Du 7 au 10 novembre 2019 sur le campus de l’Université Sainte-Anne à la  
     Pointe-de-l’Église.

     Parlement jeunesse pancanadien du 8 au 12 janvier 2020 à Ottawa (ON).

     Rencontre jeunesse provinciale du 31 janvier au 2 février 2020 à Beau-Port (N.É.).

Virginie Saspiturry, la nouvelle coordonnatrice d’événements du CJP.