En arrière, de gauche à droite : Lucien Dakouo, Catherine Mfegue, Claudia Kamana et Karelle Ngassam. Deuxième rangée : Jean-Paul Kalwahali, Marcel Saulnier et Jaidyn McCarty. En avant : Dianne Blinn.

Enactus Sainte-Anne rayonne aux compétitions nationales à Vancouver

POINTE-de-l’ÉGLISE :L’équipe Enactus Sainte-Anne s’est rendue à Vancouver du 7 au 9 mai dernier afin de participer aux compétitions nationales d’Enactus. Ils ont su profiter pleinement de l’expérience et ont remporté avec eux deux prix et de belles idées pour l’année prochaine ! L’équipe était composée de sept membres, soit Lucien Dakouo, Jean-Paul Kalwahali, Claudia Kamana, Jaidyn McCarty, Catherine Mfegue, Karelle Ngassam et Marcel Saulnier, et était accompagnée de leur professeure Dianne Blinn.

L’évènement a commencé en coup de canon lorsque pendant la cérémonie d’ouverture, Jaidyn McCarty, présidente d’Enactus Sainte-Anne, s’est mérité une des 10 bourses de 2 500 $. Intitulé le « Founders Bursary Award », ce prix est accordé aux étudiants et étudiantes qui ont démontré des habiletés de leadership supérieures et ont contribué positivement au développement de leur équipe.

Lors de cette même soirée, Mary Lou Schaefer, Conseillère en production multimédia, Marketing et Communications de The Co-operators, a reçu le prixde conseillèrede projet d’Enactus de l’année. Ce prix est donné afin de reconnaître la personne qui a conseillé de façon remarquable l’équipe Enactus à laquelle elle était assignée. Madame Schaefer avait été assignée par son entreprise The Co-operators, ainsi qu’Enactus Canada, à l’équipe Enactus Sainte-Anne afin d’aider au développement d’un projet traitant de la santé mentale.

Le lendemain, dans la première ronde des compétitions, les membres de l’équipe Enactus Sainte-Anne ont présenté leurs projets à un jury composé d’une quinzaine de représentants de diverses entreprises nationales et internationales. L’équipe s’est classée deuxième de sa poule et a remporté le prix « Opening round runner up ». Parmi les projets menés cette année par nos étudiants et étudiantes, nous pouvons noter : des sessions d’éducation financière à l’école élémentaire, un projet traitant de la santé mentale des étudiants universitaires et des sessions de déclaration d’impôt offertes aux étudiants du campus.

De plus, les membres de l’équipe ont eu l’occasion d’assister à d’autres activités en marge des compétitions. Ils ont, par exemple, assisté à une présentation du conférencier David Katz, fondateur de Plastic Bank, et ils ont assisté à des forums de discussion, tel que Executif Forum,menés par des chefs d’entreprise. Claudia Kamana et Marcel Saulnier sont restés deux jours après les compétitions afin d’assister à un camp de leadership organisé par Enactus Canada.

Responsable de l’encadrement de l’équipe Enactus Sainte-Anne, la professeure Dianne Blinn a exprimé sa satisfaction et sa fierté: « Les jeunes ont travaillé très fort pendant toute l’année. Ils se sont classés devant des universités de plus grande taille. Ils ont acquis une expérience qui leur sera utile tout au long de leur parcours professionnel et même personnel. Je suis très fière d’eux.»

Félicitations à toute l’équipe Enactus Sainte-Anne ! Votre implication auprès de la communauté est une source d’inspiration pour tous !

À propos de Enactus 

Enactus est une organisation internationale à but non lucratif qui englobe plus de 1700 universités et grandes écoles réparties dans 36 pays. Au Canada, plus de soixante-dix universités et collèges en font partie. Le programme Enactus agit en tant que plateforme d’apprentissage expérimental qui permet aux étudiants d’acquérir les compétences et la vision nécessaires au leadership dans un monde qui évolue constamment.

À propos de Enactus Sainte-Anne

Enactus Sainte-Anne Anne se caractérise par un grand dynamisme et un esprit de corps qui désire créer un monde meilleur et plus durable pour l’avenir. Il s’agit d’une équipe dynamique constituée de divers membres, tant en éducation, qu’en science, qu’en administration. Leur objectif est de réaliser de nouveaux projets qui profitent aux étudiants universitaires et secondaires, ainsi qu’aux membres de la communauté de Clare. Enactus Sainte-Anne siège aussi à la Chambre de commerce de Clare et les étudiants et entrepreneurs peuvent échanger des idées et collaborer sur différents projets.

À propos de l’Université Sainte-Anne

L’Université Sainte-Anne, la seule université francophone en Nouvelle-Écosse, offre des programmes d’études universitaires et collégiales ainsi que des programmes d’immersion et de formation sur mesure en français langue seconde. Reconnue pour l’excellence de ses programmes et son milieu de vie unique et exceptionnel, elle offre des occasions d’apprentissage expérientiel favorisant l’engagement et la réussite des étudiants et un contexte favorable à l’établissement d’une culture d’excellence en recherche et en développement. Résolument ancrée dans son milieu, elle est un partenaire de choix pour accroître la vitalité des régions entourant ses campus et de l’Acadie de la Nouvelle-Écosse dans son ensemble.

TUSKET : L’École secondaire de Par-en-Bas (ESPB) a envoyé deux équipes afin de participer à un tournoi de volley-ball à St. John’s Terre-Neuve. Le tournoi a eu lieu les 25, 26, et 27 octobre. Claudette Deveau, entraîneuse de l’équipe senior masculine, a accompagné onze de ses joueurs à ce tournoi. Katrina Surette, entraîneuse de l’équipe senior féminine, a accompagné une équipe de treize athlètes.

     Tournoi masculin : On a rencontré le 29 octobre dernier, Mme Claudette Deveau, qui est enseignante depuis une trentaine d’années et qui s’est toujours intéressée à la vie sportive scolaire et surtout au volley-ball. Pendant sa longue carrière, elle a entraîné les garçons et les filles à divers niveaux. Ces dernières années, elle a été l’entraîneuse de l’équipe masculine de volley-ball à l’ESPB. Le premier tournoi auquel Mme Deveau a participé à Terre-Neuve a été en 2006. Elle a trouvé cette expérience si positive pour son équipe de filles cette fois-là, qu’elle a choisi d’y retourner. Elle estime que ce type de tournoi est une excellente occasion pour ses joueurs de participer à une compétition de haut niveau à l’extérieur de la province.

HALIFAX : Il n’y a pas que les étudiants qui ont fait leur rentrée. Le Conseil jeunesse provincial de la Nouvelle-Écosse (CJP) était aussi de la partie et a connu un mois de septembre rempli de nouveautés et d’activités.

     Pour assurer une meilleure promotion du CJP et de ses événements, l’organisme a dévoilé un nouveau site internet (www.conseiljeunesse.ca) dans le courant de l’été. Aussi, une tournée des écoles francophones de la province a eu lieu durant le mois de septembre avec l’aide de son ancien président, Charles MacDougall. Ce précieux outil ainsi que la tournée offrent une plus grande visibilité à l’organisme et à ses activités auprès des jeunes, afin de les inciter à y participer. Une occasion pour eux de vivre une expérience enrichissante en français!

HALIFAX : Le Conseil jeunesse provincial de la Nouvelle-Écosse (CJP) a tenu son assemblée générale annuelle (AGA), le 27 septembre 2019, à Debert dans le cadre du Forum des conseils étudiants du Conseil scolaire acadien provincial (CSAP).

     Suite à son AGA, un nouveau conseil de direction a été élu à la tête de l’organisme. Intégrant le « PAR et POUR les jeunes » dans son mode de gouvernance, le CJP est heureux de pouvoir compter, cette année encore, sur des jeunes motivés et engagés, et tient à les féliciter pour leur élection!

     En réponse aux vœux et souhaits émis par les jeunes francophones et Acadiens de la province, l’accent sera particulièrement porté sur des actions liées à l’environnement et au rapprochement avec le peuple mi’kmaq.

MONCTON (N.-B.) : Le jeune artiste acadien Jacques Surette est en nomination dans la catégorie Artiste acadien/francophone de l’année aux Prix Music Nova Scotia. Le choix du lauréat se fera lors de la Semaine Music NS qui aura lieu à Truro du 7 au 10 novembre 2019. Les autres sélectionnés dans cette catégorie sont Maxim Cormier et Selby Evans.

     Jacques Surette est un auteur-compositeur de 19 ans de Yarmouth dans le Sud-Ouest de la Nouvelle-Écosse. Il a commencé à jouer de la guitare à l’âge de 12 ans et à composer à 14 ans. Il est la nouvelle étoile de son coin de pays et rayonne de plus en plus un peu partout en Acadie et ailleurs. Son premier disque Marche, marche, marche, paru chez Le Grenier musique, de Moncton, est sorti le 7 juin 2019. Il a été coréalisé par Lisa LeBlanc et Benoit Morier et enregistré au Studio MRC de Memramcook (Nouveau-Brunswick) en janvier-février 2019.

Prochains spectacles

     ● le vendredi 13 septembre 2019 : Festival St-Roch Expérience du Festival d’été de Québec, Québec (QC);

     ● le vendredi 27 septembre 2019 : Vitrine officielle au Contact East, Charlottetown (Î.-P.-É.);

     ● le vendredi 18 octobre 2019 : Festival Parlure d’icitte, Memramcook (N.-B.);

     ● le vendredi 8 novembre 2019 : Vitrine officielle à la Franco Fête en Acadie, Moncton-Dieppe (N.-B.) et

     ● du dimanche 10 au samedi 16 novembre 2019 : Du haut des airs, Coup de cœur, Montréal (QC).

     Pour plus de détails sur Jacques Surette : www.jacquessurette.com

     Pour voir la liste de tous les nominés aux Prix Music Nova Scotia :
     http://musicnovascotia.ca/content/list-nominees-announced-2019-music-nova-scotia-awards

CHÉTICAMP : Chaque été, le Conseil des arts de Chéticamp offre un incroyable programme d’activités variées pour les élèves. Tout récemment, il a tenu un autre camp artistique réussi d’une durée de trois jours.

     Le camp a débuté le vendredi 29 juillet et après trois jours de répétitions, quatorze élèves ont eu le privilège de participer à la production musicale Gélas - La Mi-Carême le soir du 31 juillet.

     Ces jeunes artistes, âgés de 6 à 12 ans, venaient d’un peu partout dans la province de la Nouvelle-Écosse. « C’est toujours encourageant de voir la passion des jeunes pour le théâtre. Ce fut un plaisir de travailler avec ce groupe dynamique de jeunes et j’ai hâte de voir les nombreux projets auxquels ces élèves participeront à l’avenir », affirme Claudia Marchand, directrice du camp.

     La directrice générale du Conseil des arts de Chéticamp, Joeleen Larade, déclare pour sa part : « Je crois vraiment à ces camps éducatifs, amusants et motivants pour notre jeune génération. C’est dans ces camps que nos jeunes découvrent le théâtre, la danse, la chanson et les spectacles sur scène devant un public. C’est comme planter la graine pour ainsi dire. Chacun des acteurs et des musiciens qui participent aux productions de cet été, ont tous commencé avec ces camps et regardez où ils en sont maintenant! Il ne fait aucun doute que nos jeunes et ces camps sont une priorité pour Le Conseil. »

     « Nous aimerions remercier les commanditaires de nos camps artistiques dont le soutien est très apprécié. Les partenaires de cette initiative sont : le ministère de l’Éducation, le Conseil scolaire acadien provincial, le ministère de la Culture et du Patrimoine de la Nouvelle-Écosse, sans compter de nombreux partenaires locaux », précise Mme Larade.

     Pour de plus amples renseignements sur ces camps et d’autres activités, vous pouvez composer le 902-224-1876 ou envoyez un courriel à direction@artscheticamp.org

     Quelle façon inspirante d’initier nos jeunes aux arts de la scène, alors qu’ils quittent Chéticamp après y avoir vécu une expérience mémorable et éducative, une expérience qui restera gravée dans leur cœur pour toujours!

La BUTTE : Une cinquantaine de parents ont participé à la vente de produits créés par six entreprises de jeunes âgés de 9 à 11 ans (soit de la 4e à la 6e année). Ceux-ci ont participé au Camp d’entrepreneuriat d’été 2019 à l’École secondaire de Clare. Douze jeunes des écoles Joseph- Dugas de la Pointe-de-l’Église et Stella-Maris de Meteghan ont participé au Camp qui s’est tenu du 8 au 11 juillet.

     Le total de la vente des produits créés par les jeunes s’élevait à 570,50 $. La vente a eu lieu dès midi le jeudi 11 juillet. Dale Deveau, organisateur pour le Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse (CDÉNÉ), estime que les jeunes participants étaient très dévoués à l’activité.

     « Les ateliers du Camp ont permis d’expliquer ce qu’est un entrepreneur, comment on songe aux idées pour créer une entreprise en essayant de faire des produits qui sont utiles et qui répondent à des besoins et comment créer des plans d’affaires. Il s’agissait aussi de connaître le marketing et les services à la clientèle et de faire la promotion des produits auprès du public », a-t-il expliqué.

     Il y a aussi eu une présentation offerte par Labo créatif sur la technologie de l’informatique pour les entreprises avec Glen Gaudet.

     L’activité était organisée en partenariat avec le CDÉNÉ, le Conseil scolaire acadien provincial, le CBDC Clare-Digby, la Société acadienne de Clare et la Chambre de commerce de Clare.

CHÉTICAMP : Avec l’arrivée de l’été, le Conseil des arts de Chéticamp est fort occupé avec diverses activités, dont les camps d’été offerts aux jeunes de tout âge.

     Parmi ces activités, des ateliers ont eu lieu du 3 au 5 juillet à l’École NDA. Quinze élèves âgés de 6 à 12 ans venant de partout en Nouvelle-Écosse ont participé à un camp de nutrition. Le camp De la pelle à la fourchette visait à donner aux jeunes une meilleure idée d’où vient la nourriture et à leur permettre de reconnaître le lien entre la nourriture et le jardin. Aussi, le camp était conçu pour enseigner aux jeunes comment être plus confiants dans la préparation de la nourriture dans la cuisine. On voulait qu’ils partent des ingrédients de base plutôt que de conserves et on voulait aussi les exposer à de nouveaux aliments auxquels ils n’avaient probablement pas encore goûté. On voulait aussi leur démontrer que de goûter à de nouveaux plats pouvait être agréable. Après trois jours de travail dans les jardins communautaires, au marché du village, dans une ferme biologique et à la préparation de goûters et de repas santé, ces jeunes gens sont rentrés chez eux avec une nouvelle perspective du système alimentaire.

     « C’est un plaisir de travailler avec une équipe de jeunes gens si intéressés et motivés à travailler et à apprendre », a commenté l’animatrice Georgia MacNeil.

     Joeleen Larade, directrice administrative du Conseil des arts, croit fermement aux initiatives visant les jeunes. « Je crois sincèrement que c’est par les moyens d’éducation comme les ateliers/camps que nous pouvons implanter la graine, pour ainsi dire, chez les jeunes et piquer l’intérêt pour qu’ils apprennent tout en s’amusant. Ça les stimule à penser davantage à la nourriture locale et à l’environnement qui les entoure. Les enfants aiment se salir les mains dans la terre, jouer dans la boue, couper des légumes et travailler avec les animaux. Ce type d’ateliers fournit une occasion aux animatrices/animateurs de transférer grâce aux camps des leçons qui dureront toute la vie », estime-t-elle.

     Ce projet, organisé par le Conseil des arts de Chéticamp, est rendu possible par l’appui généreux du ministère de l’Éducation, du Conseil scolaire acadien provincial et de divers organismes locaux.

TUSKET: La neuvième édition annuelle du spectacle Star Acadie a été présentée à la salle Père-Maurice-LeBlanc au Centre communautaire de Par-en-Bas. Cet événement organisé par le Festival acadien international de Par-en-Bas a eu lieu le mercredi 10 juillet 2019. Le spectacle s’est déroulé entièrement en français devant une foule impressionnante et reconnaissante pour la qualité et la grande variété de musique.

     Les organisateurs avaient choisi cette date au début de l’été pour présenter ce spectacle qui gagne en popularité pour une variété de raisons. En effet, le public apprécie la qualité de la musique et des artistes, tous des talents émergents, qui démontrent une remarquable présence sur scène. Cette activité contribue également à la valorisation de la langue et de la culture française. C’est absolument réjouissant de voir les jeunes qui s’occupent eux- mêmes de la coordination, de la musique, et des chansons de ce spectacle annuel.

     Les répétitions pour Star Acadie qui ont eu lieu à Pubnico et à Tusket ont commencé au cours du mois de juin et elles se sont terminées la veille du spectacle. Seize jeunes ont participé au spectacle. Dix jeunes chanteurs âgés de 10 à 14 ans ont présenté leurs chansons, tandis que six jeunes de 15 à 19 ans ont présenté leurs chansons dans la deuxième catégorie. Les chanteurs étaient accompagnés des musiciens suivants : Parker d’Eon aux batteries et la guitare;

     Jamie Doucet à la guitare; Adria Owen à la guitare et l’harmonie; Emma Gould au piano; Abby Morton à la basse et Mason Comeau au violon. Les juges du spectacle étaient Vicki Porter, Dave LeBlanc et Valérie Nadon. Johnny d’Eon était responsable du son et Randall Cottreau était le technicien responsable de l’éclairage. Suzanne d’Entremont a agi à titre de maîtresse de cérémonie.

     Voici les noms des participants à Star Acadie 2019 : Manon d’Entremont, Connor Frotten, Amber d’Entremont, Olivia LeBlanc, Leta-Marie Adams, Sophie d’Entremont, Brooke d’Eon, Camryn Vacon, Dana Hill, Jillian Leger, Marissa Williams, Janessa MacKinnon, Maggie Amirault, Arwen Brobbin, Edyn d’Entremont et Lily Swin. Deux autres personnes ont participé au spectacle, soit Ireland Nickerson, gagnante de 2018 et Suzanne d’Entremont aussi gagnante de 2018.

     Les gagnants pour Star Acadie 2019 sont : Catégorie des 10 à 14 ans – 1er prix de 500 $, Brooke d’Eon; 2e prix de 250 $, Jilian Legere; vote du public, 100 $, Brooke d’Eon; mention spéciale choix des juges, 150 $, Connor Frotten et mention spéciale, choix des juges, 150 $, Amber d’Entremont. Dans la catégorie des 15 à 19 ans, les gagnants sont : 1er prix de 500 $, Edyn d’Entremont; 2e prix de 250 $, Arwen Brobbin; vote du public, 100 $, Arwen Brobbin; mention spéciale choix des juges, 150 $, Marissa Williams; mention spéciale choix des juges, 150 $, Maggie Amirault et chanson originale, 200 $, Lily Swim. Le prix du Conseil scolaire acadien provincial (CSAP) a été décerné à Brooke d’Eon et ce prix comprend une tournée provinciale dans les écoles du CSAP. Cette tournée sera coordonnée et commanditée au cours de la prochaine année scolaire.

     Le succès d’un tel spectacle a été assuré grâce à la participation de nombreux commanditaires, dont Coastal Financial Credit Union, Tim Hortons, Tusket Ford, le Conseil acadien de Par-en-Bas, COOP, Cassa, R & K Murphy, Pharmasave, Acadian Plumbing, LaTchuisine,GarianConstruction, la Municipalité d’Argyle et Service Canada.