L’Équipe gagnante de volley-ball féminin senior ESPB.
L’Équipe gagnante de volley-ball féminin senior ESPB.

Ça grouille à l’École secondaire de Par-en-Bas

Norbert LeBlanc
TUSKET : Pendant les dernières semaines, il y a eu deux bonnes nouvelles provenant de l’École secondaire de Par-en-Bas (ESPB). D’un côté, l’équipe féminine senior a gagné un championnat provincial au volley-ball. De l’autre côté, l’ESPB a été choisie pour accueillir un centre de métiers spécialisés pour les élèves au secondaire deuxième cycle.

     Championnat de volley-ball : Les filles de l’équipe senior de volley-ball se sont rendues à Port Hawkesbury pour participer à un tournoi provincial de la deuxième division. Les membres de cette équipe sont : Taylor Surette, Macey d’Eon, Autumn Amiro, Monique Muise, Megan d’Entremont, Jayden Fowler, Julia Muise, Jacey Shand, Mollie Cottreau, Halle Surette (capitaine), Amaris DeViller (cocapitaine), Chloe d’Entremont et Kennedy Pitman. Les deux entraîneurs de l’équipe sont Katrina Surette et Philippe Cottreau. Ricky Muise est le formateur de l’équipe. Ce tournoi a eu lieu la fin de semaine des 6 et 7 décembre.

     Dans la première ronde, l’équipe de Par-en-Bas a joué contre les écoles suivantes : l’École secondaire du Sommet, l’École secondaire de Clare et l’École secondaire de Richmond. L’équipe de Par-en-Bas a gagné cette première ronde en remportant toutes les parties. Pendant les matchs de demi-finale, l’École de Par-en-Bas a joué contre l’École secondaire de Digby. Les filles de Par-en-Bas ont gagné leurs deux jeux avec des scores de 25-19 et 29-27. Pendant les jeux de la finale, l’équipe de Par-en-Bas a rencontré une équipe de l’École secondaire de Millwood, une école de la région métropolitaine d’Halifax. Le pointage pour ces derniers matchs était de 25-19 et de 26-24.

     En entrevue le mercredi 11 décembre, M. Cottreau a dit que les parties avaient été très serrées et que son équipe était très forte. Il nous a confié que cette dernière victoire était un effort de tous les membres de l’équipe. Il a noté que huit des joueuses sont finissantes et que l’an prochain, il y aura seulement cinq élèves qui reviendront dans l’équipe. Il est quand même convaincu qu’il y a une abondance de talents qui pourraient jouer l’an prochain.

    Centre de métiers spécialisés pour l’École secondaire de Par-en-Bas : Lors d’une entrevue avec Pam deViller et Marc Emond, Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a appris que cette école a été désignée pour offrir des cours associés avec des centres de métiers spécialisés. Ces centres qui sont situés à travers la province sont devenus des milieux pour encourager l’apprentissage de métiers. L’École secondaire de Par-en-Bas est la seule école secondaire du Conseil scolaire acadien provincial qui recevra cette désignation; il est à noter que ce programme existe déjà à l’École secondaire du Sommet à Bedford.

     Pam deViller précise que les Centres de métiers spécialisés reconnaissent et offrent des cours dans quatre domaines, c’est-à-dire le milieu du bâtiment avec des cours de charpente, d’électricité, de plomberie; le milieu de la fabrication comme des cours de soudure; les arts culinaires; le domaine du transport avec des métiers comme celui de mécanicien. Avant de construire un tel centre, la direction de l’École devra faire un sondage pour déterminer quelles sont les priorités de la communauté. Mme deViller, s’attend de voir la construction d’une infrastructure de 3 000 pieds carrés et elle prévoit l’embauche de ressources humaines compétentes dans les métiers envisagés pour ce nouveau Centre de métiers spécialisés.

     Mme deViller a finalement précisé les buts d’un tel centre. Elle a noté que l’objectif est d’engager nos élèves à risque et de répondre à des besoins de main-d’œuvre dans les métiers. Elle a constaté qu’il faut que les autorités scolaires aillent chercher l’élève où il se trouve en utilisant le principe de PSCL (Pédagogie sensible à la culture et à la langue).

Pam deViller et Marc Emond.