Des élèves discutent avec Hughie Batherson de l’Université Sainte-Anne au Forum local de Fredericton 2017.
Des élèves discutent avec Hughie Batherson de l’Université Sainte-Anne au Forum local de Fredericton 2017.

Sortir le français de la salle de classe

HALIFAX : Quelque 300 élèves de la région d’Halifax seront réunis le mercredi 13 novembre à l’édifice Seton à l’université Mount Saint-Vincent à Halifax pour le Forum local du Français pour l’avenir. Des jeunes de français langue première et des jeunes de français langue seconde de la 7e et la 8e année auront l’opportunité de par ticiper à une expérience inoubliable entièrement en français.

     Les Forums locaux du Français pour l’avenir, organisés un peu partout au pays, ont pour but de rassembler les francophones et les francophiles des différentes régions et tisser des liens entre les deux communautés linguistiques. Débutant avec une conférence de Mathieu Gingras, défenseur de la richesse des cultures du Canada, il transmet sa passion aux jeunes francophones/ francophiles d’ici et d’ailleurs afin de promouvoir et de garder bien vivante les couleurs culturelles francophones du pays.

     « Le Forum est une occasion pour les jeunes de s’exprimer en français sans avoir peur d’être jugé, ou d’être évalué. Dans le cas des élèves en immersion, leurs habiletés en communication orale sont souvent évaluées en classe, mais ici, on n’évalue pas leur conjugaison ou leur syntaxe, on demande seulement qu’ils fassent l’effort de parler en français » indique Maxime Bourgeois, Coordonnateur du Forum local d’Halifax. « On leur offre plusieurs ateliers interactifs et amusants, afin qu’ils aient la chance de vivre une expérience positive en français, hors de la salle de classe. »

     Apprendre une nouvelle langue n’est certainement pas une tâche facile. Les programmes d’immersion fournissent aux élèves les outils dont ils ont besoin pour apprendre la langue française, mais le bilinguisme va plus loin que ça. Pour plusieurs élèves, le français devient une langue purement académique, rien de plus qu’une matière scolaire. Sans le vouloir, les jeunes peuvent développer une perception négative de la langue et, par conséquent, ne l’utilisent pas à l’extérieur de l’école. Si les jeunes ne discutent pas de mathématique lors de la récréation, il est fort probable qu’ils ne vont pas parler en français non plus. Le Français pour l’avenir cherche à changer cette perception de la langue chez les jeunes.

     « Les Forums locaux sont organisés dans le but de sortir la langue française des salles de classe, afin que les jeunes puissent voir que la langue est vivante, qu’il y a tout un monde qui leur est disponible en français. Ce n’est pas que de la lecture et des exercices de grammaire; c’est de l’art, de la musique, de la comédie, du cinéma et des sports. Vivre une deuxième langue leur permet d’ouvrir des portes, non seulement en termes de développement professionnel, mais personnel aussi » souligne M. Bourgeois.

     L ’aspect rassembleur est aussi très important dans la planification d’un tel évènement. Les élèves des écoles du système anglophone et des écoles du système francophone sont invités à participer au Forum local, afin d’encourager la discussion et l’entraide entre ces deux groupes.

     L’activité culturelle sera une présentation par l’artiste Léon Mellow. Un parcours artistique varié, Leon Mellow a fait du théâtre et de la comédie, de la danse et de la musique. Il est artistiquement inspiré par ce qu’il vit, ce qu’il voit et surtout par son imagination. L’auteur et rappeur n’a pas de limite: il s’aventure à faire tout type de musique que ce soit le Hip hop, Rap, alternatif, Afro, RnB, entre autres.

     Les élèves de la région d’Halifax qui souhaitent participer au Forum local d’Halifax sont priés d’en discuter avec leur enseignant(e).

     Le comité organisateur tient à remercier les partenaires platine, sans qui ce Forum n’aurait pas lieu. Un gros merci à l’université Mount-Saint Vincent, l’Université Sainte-Anne et le Ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance de la Nouvelle-Écosse.