Lors de la rencontre à Province House, de gauche à droite : le ministre Lloyd Hines, le ministre Gordon Wilson, Crystal Madden, Gaëtan Deveau, l’honorable Stephen MacNeil, Blake Thériault, Nicole Thibodeau, la ministre Lena Metlege Diab, Philip Meuse et Natalie Robichaud.
Lors de la rencontre à Province House, de gauche à droite : le ministre Lloyd Hines, le ministre Gordon Wilson, Crystal Madden, Gaëtan Deveau, l’honorable Stephen MacNeil, Blake Thériault, Nicole Thibodeau, la ministre Lena Metlege Diab, Philip Meuse et Natalie Robichaud.

Le projet de panneaux bilingues va de l’avant

Richard Landry
COMEAUVILLE : Quatre élèves du cours de Civisme à l’École secondaire de Clare continuent de travailler à leur projet de panneaux d’arrêt bilingues sur les chemins de Clare. Le mardi 29 octobre, ils ont rencontré l’honorable Loyd Hines, ministre provincial des Transports et du Renouvellement des infrastructures, pour discuter du projet.

     Les élèves, Blake Thériault, Nicole Thibodeau, Crystal Madden et Gaëtan Deveau, ont été invités par le ministre à une rencontre à l’Assemblée législative à Halifax. Ils étaient accompagnés pour l’occasion de Natalie Robichaud de la Société acadienne de Clare et de l’enseignant Philip Meuse.

     Les élèves ont appris que leur projet en est un d’envergure qui doit suivre les règlements du ministère. Il y aura donc des règlements à changer à l’intérieur du ministère. Le ministre Hines, qui les a rencontrés à 11 h 30 le mardi, a précisé qu’ils doivent travailler de près avec le ministère pour voir à l’installation des panneaux bilingues.

     Lors de la rencontre, le ministre Hines était accompagné du député de Clare-Digby et ministre de l’Environnement, l’honorable Gordon Wilson, et de la ministre responsable des Affaires acadiennes et de la Francophonie, l’honorable Lena Metlege Diab.

     En arrivant, un page a accompagné les élèves dans une tournée de Province House et leur a expliqué les chambres, les peintures et la bibliothèque, entre autres. À la rencontre avec les ministres, la ministre Diab a expliqué que selon la loi, ce n’est pas facile de changer les règlements du ministère. Il y a la Loi sur la sécurité des routes qui prescrit à quoi doit ressembler le panneau routier français (avec Arrêt par-dessus Stop) hexagonal. Le ministre Wilson a expliqué la différence entre les lois de la province et les règlements du ministère quand on apporte ces types de changements. Il y a beaucoup de détails et cela prendra beaucoup de temps.

     Les élèves sont invités à travailler sur une stratégie pour réaliser leur projet de panneaux d’arrêt bilingues et à rencontrer les fonctionnaires du ministère. Ceux-ci sont Donald Maillet, originaire de Meteghan, qui est désigné comme point de contact; Guy Deveau, originaire de Grosses Coques, est le directeur général de la construction des routes et il y a aussi le sous-ministre Paul LaFlèche.

     Les jeunes se sont fixé comme objectif que les panneaux soient en place avant qu’ils aient terminé leurs études secondaires. Ils sont présentement en 10e année. Le règlement ainsi changé s’appliquera à toutes les régions acadiennes de la province.

     Après les discussions, les élèves ont mangé une pizza avant d’assister à une réunion en chambre à l’Assemblée législative, réunion qui a commencé à 13 h. Le ministre Wilson a présenté le projet en Chambre et les députés ont applaudi l’initiative des élèves.

     Après une demi-heure en Chambre, les quatre élèves sont descendus à une salle où ils ont eu une rencontre informelle de quinze minutes avec le premier ministre Stephen MacNeil. Ce dernier les a encouragés dans leur projet et les a félicités disant qu’ils sont de futurs chefs de leur communauté et de la province.

     La délégation d’élèves a ensuite rencontré Colton LeBlanc, député de la région d’Argyle-Barrington, qui du côté de l’opposition les a assurés de son appui. Il veut voir les panneaux dans la région de Par-en-Bas aussi. Les élèves ont beaucoup appris au sujet du fonctionnement du gouvernement provincial et ont apprécié l’expérience.

     Ils ont fini la journée en assistant à une partie de hockey disputée par les Mooseheads de Halifax et sont retournés à l’école le lendemain.