La troupe du Théâtre DesAssimilés lors de Nocturne.
La troupe du Théâtre DesAssimilés lors de Nocturne.

Francofest 2019 : Un mois d’octobre vibrant de culture franco

Stefany Durocher
HALIFAX : Les années passent et les éditions du Francofest Halifax se succèdent, mais ne se ressemblent pas. Pour cette 9e édition, le comité organisateur et ses partenaires nous auront proposé une programmation épurée et bien équilibrée et une panoplie d’activités diversifiées et gratuites, pour la plupart, le tout, sur une période de presque trois semaines de festivités.

     Durant cette période de célébration où la francophonie et ses cultures − sous de multiples formes − sont à l’honneur c’est plus de 9 000 personnes qui ont participé cette année à au moins l’une des activités proposées au programme. C’est avec beaucoup d’impatience et d’enthousiasme qu’on retrouvait certaines des activités phares de ce festival avec entre autres le tournoi de soccer, événement sportif qui rassemble de nombreuses familles de toutes cultures et générations ou le Grou Tyme qui, après une troisième édition, est en train de devenir l’événement signature du Francofest par son offre d’expérience culturelle unique. D’ailleurs, ce troisième gros party aura été marqué par la présence sur scène des formations musicales VishTèn et Comté de Clare et par une séance mémorable de danse callée orchestrée par la très talentueuse Natalie Robichaud. De leur côté, la soirée de lancement du festival ainsi que la soirée d’ouverture nous auront donné l’occasion de belles découvertes musicales (Quartz, Combo Manouche, Jules Nectare).

     Pour ce qui est des nouveautés cette année, soulignons une collaboration avec la jeune compagnie de théâtre bilingue DesAssimilés dans le cadre d’une participation du Francofest au Nocturne pour une troisième année consécutive ainsi qu’un concours inédit de courts métrages Court toujours sans compter une série de trois films francophones présentés sur grand écran ainsi qu’un événement littéraire avec comme invitée spéciale, l’auteure et artiste visuelle, Danielle Loranger.

     Finalement, le Salon du livre est un événement culturel incontournable chaque année au calendrier des enseignants, parents, élèves et du grand public francophone. Ce dernier événement représente en effet une rare occasion de renouveler sa bibliothèque de livres et de ressources éducatives en français. En plus d’une première édition d’un spectacle mettant en lumière la relève artistique francophone de la région d’Halifax, d’une soirée de poésie, le Salon du livre aura été bonifié par la très médiatisée exposition Héroïne.

     Avec cette 9e édition bien remplie, le Francofest semble avoir trouvé l’équilibre entre incontournables et innovations. Quoi qu’il en soit, le festival ne semble pas s’essouffler, bien au contraire, et aura assurément assez de vent dans les voiles pour mettre le cap sur sa 10e édition l’an prochain. C’est un rendez-vous!

Comté de Clare lors du Grou Tyme.