Diana Ombe
Diana Ombe
Les organismes francophones de la province n’ont pas chômé durant la période électorale. La Chambre de commerce francophone de Halifax (CCFH) et la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse (FANE) ont toutes deux publié des documents présentant aux partis politiques leurs principales revendications. Elles espèrent désormais que celles-ci seront entendues par le gouvernement élu le 17 août.  

Ramona E. Blinn
Ramona E. Blinn
HALIFAX : On a récemment demandé à Denise Latouf, une diplômée francophone du programme de Technique de bureau à l’Université de Moncton, qui avait postulé un emploi occasionnel auprès de Santé Nouvelle-Écosse, de faire traduire son diplôme vers l’anglais. Santé N.-É. a par la suite présenté ses excuses à la diplômée. Réseau Santé N.-É. réagit aussi à la confusion autour du recrutement de professionnels bilingues.

Norbert LeBlanc
VICTORIA-BEACH : La rencontre régulière du conseil d’administration de l’Équipe d’alphabétisation Nouvelle-Écosse (Équipe alpha) a eu lieu le lundi 10 mai à midi. Cette rencontre a eu lieu au système Zoom et le déroulement de cette rencontre virtuelle a été coordonné par Shirley Vigneault, la directrice générale de cette organisation provinciale. Il va sans dire que la tenue de ces rencontres virtuelles est tout à fait normale pour Équipe alpha, car l’équipe s’est toujours rencontrée depuis sa création en utilisant la technologie. Tous les membres du conseil d’administration étaient présents sauf un membre qui a envoyé ses regrets. André LeBlanc, le président de l’Équipe alpha a présidé la rencontre.

Pointe-de-l'Église (N.-É.), le 18 mai 2021 - Émir Delic, directeur du Département d’études françaises de l'Université Sainte-Anne, vient de faire paraître un chapitre de livre qui s’intitule « La longue décennie 1970 en Acadie (1968-1985) : contestations, héritages, partages ». Il y jette un regard nouveau sur la grève étudiante qui a éclaté au Collège Sainte-Anne en décembre 1968 dans un geste de protestation véhémente contre l’idée de délocalisation de l’institution en dehors de Clare.

FRANCOPRESSE : Oh! que ça dégouline de bons sentiments, de sucre et de mièvrerie dans tous les magasins! Coffrets de chocolat à prix réduit, bouquets de roses en veux-tu en voilà, parfums dispendieux et bons cadeaux pour une journée de spa… À moins que vous ne viviez enfermés chez vous depuis des mois (comment ça, c’est le cas?), vous n’avez pas pu manquer l’information : dimanche prochain, c’est la fête des Mères.

Inès Lombardo
Francopresse
FRANCOPRESSE – Plusieurs journalistes issus de médias communautaires francophones ont quitté leur poste pour se joindre aux équipes hors Québec de Radio-Canada au cours des derniers mois. Une situation qui se serait intensifiée au cours deux dernières années, selon plusieurs médias communautaires. Dans certains cas, Radio-Canada formulerait des invitations directes à postuler aux journalistes, mettant ainsi les médias communautaires dans l’embarras.

HALIFAX : Le 20 mars, la Nouvelle-Écosse se joint à la communauté internationale pour célébrer la Journée internationale de la francophonie. C’est le moment de rendre hommage à la culture, aux traditions et à la diversité de plus de trois cents millions de francophones qui vivent partout au monde.

Audrey Paquette-Verdon
Observatoire Nord/Sud de l’Université Sainte-Anne
En ce Nouvel An chinois, il vient à l’esprit de se demander quels rapports existent entre nous, francophones du Canada, et la Chine, grande puissance située de l’autre côté du monde. Il y a peut-être plus de liens que l’on pourrait le croire. C’est ce qu’illustre de façon concrète le quartier chinois de Montréal. Quoique commercial davantage que résidentiel, ce secteur abrite une communauté bien vivante.

FRANCOPRESSE : Portée par les voix des artistes YAO et Jill Barber, la 23e édition des Rendez-vous de la Francophonie (RVF) s’ouvrira le 1er mars. Pendant tout le mois, la francophonie canadienne sera célébrée avec l’Acadie comme invitée d’honneur. Des centaines d’activités en ligne permettront aux Canadiens de découvrir les cultures francophones de leur pays.

Marc Poirier
Francopresse
OTTAWA : Elle a défoncé le plafond de verre du monde héraldique. Elle a été une experte dans son domaine. Elle a rendu les armoiries et blasons accessibles à la population. Claire Boudreau, ancien héraut d’armes du Canada, est décédée le 17 novembre dernier d’un cancer, à l’âge de 55 ans.

Norbert LeBlanc
NOUVELLE-ÉCOSSE : L’Équipe d’alphabétisation Nouvelle-Écosse a tenu son Assemblée générale annuelle le samedi 31 octobre 2020 à 10h. Shirley Vigneault, la direction générale de l’Équipe a coordonné cette rencontre virtuelle qui a réussi à joindre tous les membres du Conseil d’administration et il est à noter que cette rencontre virtuelle était la deuxième rencontre de ce genre pour Équipe Alpha dans le mois d’octobre. Il va sans dire que les administrateurs de cette organisation sont très à l’aise à participer à des réunions d’affaires en utilisant un système de vidéoconférence.

Inès Lombardo
Francopresse
OTTAWA :  Pour amorcer la relance économique, le gouvernement fédéral souhaite accueillir 1,2 million de résidents permanents au Canada sur trois ans avec une cible de 4,4 % de francophones hors Québec. Au sein de la communauté francophone, on se questionne sur la faisabilité de ce plan : comment attirer les immigrants d’expression française hors des frontières du Québec, et comment les retenir durablement?

Marc Poirier
Francopresse
OTTAWA :  Les géants du Web comme Facebook, Twitter et YouTube se sont attaqués récemment au phénomène des fausses nouvelles en fermant des comptes et en supprimant des publications trompeuses. La soif d’information du public et la vulnérabilité sociale et politique mondiale actuelle accentuent le phénomène.

HALIFAX : There I was – In the Army d’Edward J. Weaver est l’un des mémoires d’anciens combattants que nous aimons le plus. Lorsqu’il s’est engagé dans l’armée, en 1944, le soldat Weaver ne se sentait pas du tout à sa place. Il se souvient d’avoir dormi sur le lit du haut dans la salle de bal du Nieuw Amsterdam, où les seins d’une sculpture de plafond en trois dimensions se trouvaient directement au-dessus de sa tête, de rencontres poignantes avec l’ennemi, d’avoir tissé une relation à vie avec une famille néerlandaise, ainsi que de la perte tragique de son frère. Alors même que nous commémorons la fin de la guerre et les voyages de retour vers le Canada, prenons un moment pour lire sa description d’un incident qui a peut-être laissé sa marque sur tous les militaires présents.

Bruno Cournoyer Paquin
Francopresse
OTTAWA : Conférences de presse uniquement en anglais, communiqués en français en décalage et étiquetage unilingue de certains produits sanitaires : voilà quelques-uns des ratés de la crise de la COVID-19 relevés par le commissaire aux langues officielles. Dans un rapport déposé le 29 octobre, Raymond Théberge souligne que les situations d’urgence survenues entre 2010 et 2020 ont entrainé plusieurs manquements à la Loi sur les langues officielles.

Bruno Cournoyer Paquin
Francopresse
OTTAWA : Le 17 octobre marque le 2e anniversaire de la légalisation du cannabis au Canada. Un bilan mitigé, selon certains experts; le gouvernement fédéral a réussi à assurer un contrôle de la qualité du cannabis, mais au prix de la mainmise du marché par quelques grands joueurs, alors que le cadre « prohibitionniste » adopté par certaines provinces a limité les effets positifs de la légalisation.