La Nouvelle-Écosse débute une consultation sur le changement climatique et le développement durable

Cathy Simon
DARTMOUTH : Le jeudi 27 mai dernier, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse et le ministère de l’Environnement et du Changement climatique ont annoncé une consultation publique sur les changements climatiques et les objectifs de développement durable. L’engagement du public a commencé le 27 mai dernier, et toutes les soumissions doivent être reçues avant le 26 juillet 2021 à 23 h 59.

Les Néo-Écossais peuvent soumettre leurs idées, leurs commentaires, leurs opinions et leurs suggestions de plusieurs façons, notamment avec une trousse atelier « Faites-le vous-même », le téléversement de soumissions écrites, de formulaires de soumission en ligne ou en participant à des discussions avec leurs pairs par le biais d’un forum de discussion en direct. Les consultations auprès du public, la rédaction du résumé des réponses et l’analyse des résultats sont coordonnées par la Clean Foundation.


On demandera aux Néo-Écossais de donner leurs idées concernant la lutte contre les changements climatiques ainsi qu’en vue de la croissance d’une économie propre. « Il s’agit d’une consultation importante pour les Néo-Écossais et pour nos entrepreneurs et entreprises qui sont des chefs de file de l’économie propre », a déclaré le premier ministre Iain Rankin. « Elle montre notre engagement à faire face aux problèmes causés par le changement climatique. »


« Il est devenu évident pour moi que les Néo-Écossais expriment un intérêt collectif pour la résolution de la crise climatique », a déclaré le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Keith Irving. « Il est important que de nombreuses voix soient entendues dans la conception d’un plan de changement climatique, y compris les groupes qui ont été sousreprésentés dans les processus antérieurs. Pour aller de l’avant, il faut une collaboration entre les gouvernements, les entreprises, les organisations non gouvernementales et tous les Néo-Écossais. » En vertu de la Loi sur les objectifs de développement durable de 2019, la Nouvelle-Écosse s’est engagée à réduire d’ici 2030 ses émissions de gaz à effet de serre de 53 % par rapport aux niveaux de 2005.


La Clean Foundation espère que les Néo-Écossais donneront leur avis afin de bâtir un avenir prospère et durable pour la province. « Ce processus est une conversation importante qui contribuera aux plans de la Nouvelle-Écosse pour relever les défis du changement climatique et créer des emplois verts. Clean Foundation a hâte d’entendre les Néo-Écossais, et nous avons prévu plusieurs moyens pour qu’ils puissent faire entendre leur voix. Il peut s’agir d’un appel rapide, de remplir nos questionnaires en ligne, d’envoyer une lettre ou de participer à l’une des discussions en ligne », souligne Scott Skinner, directeur général et président de la Clean Foundation.


Dans le contexte de la pandémie actuelle de la COVID-19, l’engagement du public se tiendra virtuellement. La fondation recommande aux personnes souhaitant animer des ateliers « Faitesle vous-même » de suivre les recommandations et les conseils du médecin-hygiéniste en chef. Tous les détails de la consultation sont disponibles à l’adresse www.CleanFuture.ca/fr/.