Le directeur général du CSAP, Michel Comeau.  
Le directeur général du CSAP, Michel Comeau.  

Une retraite bien méritée pour Michel Comeau, directeur général du CSAP

LA BUTTE : C’est après 38 ans de carrière, dont 5 ans, à la direction générale du Conseil scolaire acadien provincial (CSAP) que Michel Comeau annonce son départ à la retraite à la fin de son mandat en juillet 2021.

Il a dédié l’ensemble de sa carrière à l’éducation au service de la population acadienne et francophone de la province autant en tant qu’enseignant, direction d’école et divers rôles au sein de l’administration du CSAP. « Je suis reconnaissant d’avoir fait partie d’une équipe formidable qui est toujours en constante évolution afin d’assurer une éducation de haute qualité en français langue première », déclare-t-il. M. Comeau annonce sa retraite avec un grand sentiment du devoir accompli après avoir réussi à obtenir l’engagement du gouvernement pour de multiples projets de constructions, soit 3 nouvelles constructions; l’École de Wedgeport, de Clare et d’Halifax ainsi que l’acquisition d’une nouvelle école secondaire pour la région métropolitaine d’Halifax. De plus, l’École secondaire de Par-en-Bas peut maintenant compter sur un nouveau centre des métiers spécialisés.  


Dernièrement, le gouvernement du Canada a finalement annoncé l’agrandissement de l’École acadienne de Pomquet incluant un Centre communautaire pour la région. Le président du Conseil, Marcel Cottreau, désire lui adresser quelques mots: « Je tiens à remercier sincèrement Michel pour son dévouement et sa direction pendant toute sa carrière au CSAP et surtout au cours des cinq dernières années en tant que directeur général. Un fier acadien, Michel a toujours eu à coeur le bien du CSAP. Son travail et son engagement ont contribué grandement à l’avancement d’une éducation de qualité en français langue première en Nouvelle-Écosse. » Michel a su guider le CSAP avec succès à travers de multiples défis. Son dévouement, son expertise, et sa sagesse sont profondément appréciés et nous lui souhaitons une excellente retraite, très méritée.