Les membres du conseil d’administration 2019-2020 avec la directrice générale.
Les membres du conseil d’administration 2019-2020 avec la directrice générale.

Une année qui s’annonce mouvementée pour le Centre provincial de ressources préscolaires

DARTMOUTH : C’est pendant la dernière fin de semaine de septembre que plus de 40 éducatrices ont participé à l’Assemblée générale annuelle et à la formation du Centre provincial de ressources préscolaires (CPRPS) à l’hôtel Delta à Dar tmouth. Les éducatrices de la petite enfance ont eu l’occasion de participer à deux séances de formation portant sur l’éveil de la lecture et sur l’art de raconter pour les enfants âgés de 0-4 ans, tandis que les directrices ont participé à une séance de travail avec le consultant, Martin Théberge. La séance pour les directrices a porté sur la possibilité d’une structure provinciale et d’un centre de services partagés.

     Pendant les séances de formation, les présentatrices Line Boily et Manon Rocher ont présenté de nombreux albums provenant de Communication-Jeunesse, un organisme culturel à but non lucratif d’envergure nationale pour faire connaître et apprécier la littérature québécoise et franco-canadienne aux jeunes de 0 à 17 ans.

     Pendant sa présentation, Manon Rocher a partagé un guide recensant une sélection des meilleurs livres pour les différents groupes d’âge, soit les 0-5 ans, les 6-8 ans, les 9-11 ans et les 12-17 ans en mettant l’accent sur la sélection d’albums pour le groupe des 0-5 ans. Elle a présenté de nombreux albums provenant de maisons d’édition moins connues qui abordaient des thèmes universels expliqués autrement aux jeunes enfants. Elle a donné un premier atelier d’exploration d’albums en lien avec les dimensions du développement global de l’enfant et un deuxième atelier sur la stratégie et la démarche sélective pour choisir et pour animer un album à l’intention des plus jeunes enfants. En terminant sa présentation, Mme Rocher a rappelé les éléments à considérer dans la préparation de l’animation d’un album; soit avant, pendant et après la lecture.

Devant, de gauche à droite : Denise Goulden, secrétaire-trésorière, Nadine Boudreau, préposée à la clientèle, Suzanne Saulnier, directrice générale, et Marie-Claude Robichaud, présidente lors de l’AGA.

     Line Boily a abordé le thème de l’art de raconter aux jeunes enfants. Les participants ont eu l’occasion de réfléchir sur la place de l’heure du conte dans leur pratique quotidienne. La formatrice a chanté quelques comptines et petites chansons faciles à retenir en guise d’activité de pré-lecture pour les plus petits afin que les éducatrices et éducateurs puissent les partager dans leur centre de petite enfance. Pendant cette séance, les participants ont pu travailler en dyade afin d’explorer des albums de différents genres littéraires et de choisir un album pour le raconter. Avant que les participants présentent l’album de leur choix, Mme Boily a abordé les éléments constitutifs et la présentation matérielle de l’album, les différentes façons de raconter ainsi que les qualités du conteur et de sa préparation.

     Parallèlement aux formations pour les éducatrices, il y a eu une séance de travail pour les directrices et les membres de conseils d’administration de centres de la petite enfance agréés. Cette séance de travail subventionnée par la Fédération des parents acadiens de la Nouvelle-Écosse (FPANE) a été animée par le consultant Martin Théberge afin d’aider les centres de la petite enfance à revoir les données de son rapport présenté à l’été 2019 et de commencer le processus d’élaboration d’un plan d’action pour les centres de la petite enfance agréés acadiens et francophones. Selon Suzanne Saulnier, la directrice générale du CPRPS : « Les centres de la petite enfance agréés de nos communautés vivent des situations très difficiles depuis plusieurs années et, avec l’introduction du programme des 4 ans du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, il faut s’organiser davantage et faire connaître le rôle primordial des centres de la petite enfance ». La séance de travail avec M. Théberge a fait ressortir beaucoup de discussions et de partage de la part des participants. Son rapport sera présenté au CPRPS, à la FPANE et aux participants dans un avenir rapproché.

     Pendant l’assemblée générale annuelle du CPRPS qui a eu lieu sur l’heure du midi, la présidente du conseil d’administration, Marie-Claude Robichaud a remercié les divers partenaires et bailleurs de fonds qui appuient le CPRPS. La directrice générale, Suzanne Saulnier a pour sa part souligné les grandes lignes de la dernière année et les activités accomplies par le CPPRS y compris la Pirouette, les services d’intervention pour le développement de la petite enfance et le développement professionnel des éducateurs et éducatrices. Pour obtenir une copie du rapport annuel du CPRPS, il suffit de s’adresser à la directrice générale au 902-769-5851.

Line Boily, formatrice chez Communication-Jeunesse.

     Lors de la réunion du conseil d’administration qui a eu lieu le dimanche 29 septembre, Martin Théberge a animé une discussion entourant la possibilité de choisir un nouveau nom pour le Centre provincial de ressources préscolaires afin de mieux refléter les activités quotidiennes et le rôle évolutif du CPRPS. « Il y a eu beaucoup de développements et de changements dans le secteur de la petite enfance depuis la naissance du CPRPS en 1992. Nous voulons avancer avec le temps... » déclare la présidente, Mme Robichaud. Pour le personnel du CPRPS, le rebranding est accueilli à bras ouverts.

     Tous les participants y compris la directrice générale, les éducateurs, les membres du personnel et le conseil d’administration s’entendent pour dire que l’année 2019-2020 s’annonce mouvementée pour le CPRPS!

Martin Théberge anime une séance de travail avec les membres du conseil d’administration - une bonne séance de réflexion sur le nom du CPRPS.