Un budget qui dépasse 100 millions : une première pour le CSAP

LA BUTTE : Les membres élus du Conseil scolaire acadien provincial (CSAP) ont adopté à l’unanimité le budget proposé 2019-2020 qui se chiffre à 100 335 000 $. En septembre, il y aura 32 nouveaux postes au CSAP. Ceci signifie un grand total de 861 postes au service des élèves et des familles acadiennes et francophones de la Nouvelle-Écosse.

     Ce nouveau budget voit à la création de plusieurs nouveaux postes dans les écoles du CSAP. Entre autres, le CSAP va élargir les services des agents de développement scolaire et communautaire auprès de toutes les écoles du CSAP avec la création de dix nouveaux postes affectés aux écoles élémentaires. Présentement, onze agents de développement scolaire et communautaire travaillent au CSAP dans les écoles accueillant les élèves du secondaire. Ce rôle facilitera la mise en œuvre de notre double mandat.

     Toutes les écoles élémentaires du CSAP continueront d’avoir accès au programme d’intervention préventive en lecture-écriture. Ce programme permet aux élèves de la 1re année qui ont des difficultés en lecture d’obtenir un soutien plus spécialisé.

     La province de la Nouvelle-Écosse contribue en majeure partie au financement du Conseil scolaire, le reste provenant du gouvernement fédéral, des fonds générés par les écoles et d’autres projets gérés par le CSAP.

     Cette année la province de la Nouvelle-Écosse a augmenté de 44 millions de dollars son budget global destiné à l’éducation des élèves de la prématernelle à la 12e année.

     C’est la sixième année d’affilée que la province de la Nouvelle-Écosse augmente son investissement en éducation.

     Nous voulons doter nos élèves des outils et des dispositifs de soutien dont ils ont besoin pour réussir. L’adoption de ce nouveau budget nous permettra de continuer à œuvrer vers l’épanouissement de tous nos élèves.

     Le Conseil scolaire acadien provincial est le seul conseil scolaire francophone de la Nouvelle-Écosse et dessert toute la province avec ses vingt et une écoles. Il offre une éducation de qualité en français langue première à la population d’origine acadienne et aux autres francophones résidant en Nouvelle-Écosse.