Monique d’Entremont, agente scolaire et Claudette d’Entremont, directrice de l’École Pubnico-Ouest.
Monique d’Entremont, agente scolaire et Claudette d’Entremont, directrice de l’École Pubnico-Ouest.

Monique d’Entremont est la nouvelle agente de développement scolaire communautaire pour l’École Pubnico-Ouest

Norbert LeBlanc
PUBNICO-OUEST : L’École Pubnico-Ouest est contente d’accueillir Monique d’Entremont comme sa nouvelle agente de développement scolaire/communautaire. Monique d’Entremont se joint à un réseau d’agentes communautaires qui vont maintenant offrir un service dans toutes les écoles du Conseil scolaire acadien provincial (CSAP).

     Ces postes existaient depuis plusieurs années dans les écoles secondaires du CSAP, mais dernièrement le CSAP a décidé que ce programme d’agente scolaire communautaire était tellement important que toutes les communautés scolaires devaient en être dotées, ce qui représente un gain majeur pour les écoles élémentaires du CSAP.

     Monique d’Entremont est originaire de la région de Pubnico-Ouest. Elle est la fille de Phillip et Donna LeBlanc. Elle a fait ses études de la maternelle à la huitième année à l’École Pubnico-Ouest et elle a par la suite obtenu son certificat de fin d’études secondaires de l’ancienne école secondaire de Sainte-Anne-du-Ruisseau. En septembre 2001, elle s’est inscrite à l’Université Saint Mary’s à Halifax d’où elle a obtenu un baccalauréat en commerce avec spécialisation en marketing et en ressources humaines. Son premier emploi a été avec Service Nouvelle-Écosse dans les bureaux de l’édifice provincial à Yarmouth. Elle était la première agente bilingue embauchée par Service Nouvelle- Écosse. Pendant 14 années, elle a offert un service en français à la population locale qui le demandait.

     Elle a décidé de postuler pour ce nouveau poste d’agente de développement scolaire et communautaire au mois d’octobre et elle a décroché le poste. Il s’agit d’un emploi permanent de douze mois. Elle travaille donc du lundi au vendredi et elle a une flexibilité dans ses heures. Elle a ajouté qu’avant même de commencer son nouveau poste, elle avait l’avantage de connaître beaucoup des élèves et beaucoup des parents de la communauté scolaire de Pubnico-Ouest.

     Monique d’Entremont nous a parlé longuement de ses objectifs et de ses attentes dans son nouvel emploi. Elle aimerait impliquer davantage les élèves dans les activités scolaires et communautaires. Elle espère que les élèves voudront s’exprimer dans leur langue maternelle. Elle veut aussi créer une expérience positive pour les élèves ainsi que favoriser chez eux un sentiment d’appartenance.

     Monique d’Entremont nous a parlé d’une belle activité qu’elle a coordonnée avec les élèves et la communauté avant Noël grâce à un partenariat avec le West Side Improvement Society. En bref, il s’agissait de monter une maison en pain d’épices et d’organiser l’allumage d’un arbre de Noël au centre du village. Ce projet était dédié à la mémoire de feu Annis Surette. Avec ses élèves et des bénévoles de la communauté, elle a réussi à préparer 500 sacs- surprises pour des jeunes de la région qui avaient été invités à se rendre à la maison en pain d’épices au centre du village.

     Enfin, Monique d’Entremont a parlé des partenariats clés qui vont rendre son travail à la fois plus intéressant et plus enrichissant. Parmi ses principaux partenaires, notons le Conseil acadien de Par-en-Bas, le Village historique acadien de la Nouvelle-Écosse et le Musée des acadiens. Elle a également souligné l’importance de travailler avec les institutions suivantes : la Fédération culturelle acadienne de la Nouvelle-Écosse; le Conseil jeunesse provincial; De La Tour Coop de Pubnico-Ouest; le département des loisirs de la municipalité d’Argyle et le Centre provincial de ressources pédagogiques.