Mesures disciplinaires prises à la suite des événements récents

POINTE-de-l’ÉGLISE : Compte tenu des événements survenus récemment, le comité de discipline de l’Université Sainte-Anne s’est réuni afin de déterminer si les actions d’une étudiante ou d’un étudiant constituaient un comportement inacceptable selon les consignes de Santé publique, le code de conduite COVID-19 et le code de conduite des étudiants de l’Université Sainte-Anne.

À la suite du processus disciplinaire, l’Université Sainte-Anne a expulsé l’étudiante ou l’étudiant en question, à la fin de sa période d’isolement.


Les membres du comité de discipline ont répertorié plusieurs infractions. D’abord, le non-respect des consignes de santé publique et du code de conduite COVID-19 de l’Université Sainte-Anne qui obligent que toute personne en provenance de l’extérieur des provinces atlantiques s’isole pendant 14 jours. L’évaluation de Santé publique avait révélé que la personne en question n’avait pas respectée les conditions d’auto-isolement.


Ensuite, le code de conduite des étudiantes et des étudiants de l’Université Sainte-Anne stipule qu’il est inacceptable de créer une situation qui puisse mettre en danger la santé ou la sécurité d’autrui et qu’il est interdit de donner de fausses informations à qui que ce soit concernant son statut ou son dossier universitaire à l’Université Sainte-Anne.


L’Université Sainte-Anne souhaite rappeler à toutes personnes que nous vivons une période de crise. Les sources de stresse sont nombreuses et chaque personne réagit différemment à des événements déclencheurs. Nous avons tous le choix de faire preuve de compréhension et de compassion dans ces temps difficiles. 


La prévention de la propagation de la COVID-19 est un effort collectif. Respectez l’ordonnance et les directives en matière de santé publique – bien se laver les mains, adopter de bonnes mesures d’hygiène et respecter l’éloignement physique quand il faut le faire- et ça va bien aller.