Afin de permettre aux élèves de continuer leurs études à la maison le CSAP utilise deux différents moyens. Il y a : 1) des cours qui sont offerts en ligne via Internet (avec Google Classroom, les élèves sont assis à l’ordinateur devant les enseignants à partir de leurs résidences) et 2) des documents pour l’apprentissage à la maison sont envoyés aux maisons pour appuyer les élèves de la maternelle à la 9e année, documents produits par le ministère de l’Éducation et diffusés avec les circulaires en semaine.
Afin de permettre aux élèves de continuer leurs études à la maison le CSAP utilise deux différents moyens. Il y a : 1) des cours qui sont offerts en ligne via Internet (avec Google Classroom, les élèves sont assis à l’ordinateur devant les enseignants à partir de leurs résidences) et 2) des documents pour l’apprentissage à la maison sont envoyés aux maisons pour appuyer les élèves de la maternelle à la 9e année, documents produits par le ministère de l’Éducation et diffusés avec les circulaires en semaine.

Les élèves du CSAP poursuivent leurs études durant la pandémie

Richard Landry
La BUTTE : Tous les élèves du Conseil scolaire acadien provincial (CSAP) ont la possibilité de poursuivre leurs études scolaires durant la pandémie COVID-19. « Les enseignants appuient les élèves dans la continuité de l’enseignement au moins jusqu’au 22 mai. La fermeture des écoles est toujours en évaluation par le ministère de l’Éducation et de la Petite-Enfance», a noté Michel Comeau, directeur général du CSAP.

     Depuis le 16 mars, lorsque toute la province a été mise en état d’urgence à cause du coronavirus, tous les habitants de la province, sauf les travailleurs essentiels, doivent rester à la maison en isolation jusqu’à avis contraire selon les directives de la Province. Les personnes doivent aussi maintenir un éloignement social de six pieds entre elles en tout temps afin d’empêcher que le virus se répande davantage. Les membres d’une famille qui habitent ensemble peuvent résider comme d’habitude.

     Cela empêche donc l’ouverture des écoles à travers la province. Afin de permettre aux élèves de continuer leurs études à la maison, deux moyens sont utilisés. Il y a : 1) des cours qui sont offerts en ligne via l’Internet (avec Google Classroom, les élèves sont assis à l’ordinateur devant les enseignants à partir de leurs résidences) et 2) des documents pour l’apprentissage à la maison sont envoyés aux maisons pour appuyer les élèves de la maternelle à la 9e année, documents produits par le ministère de l’Éducation et diffusés avec les circulaires en semaine. Deux éditions ont déjà été envoyées.

     Le personnel enseignant continue donc de préparer des cours qui sont suivis en ligne. Il maintient aussi un contact régulier par téléphone avec ses élèves, surtout au secondaire, et demeure disponible aux parents qui peuvent le rejoindre en moments établis. L’élève reçoit donc toujours l’instruction de façon continuelle.

     Les documents d’apprentissage de la maternelle à la 9e année permettent aux parents, en plus du personnel enseignant, de travailler avec les élèves pour poursuivre leurs études à la maison.

     Dans un communiqué émis le 30 avril, le directeur général du CSAP a souligné que le plan de continuité de l’apprentissage reconnaît que ce n’est pas une année scolaire normale et que les résultats d’apprentissage du programme d’études doivent être ajustés. Ainsi, tous les élèves recevront un bulletin scolaire de fin d’année, les élèves qui ont un plan de programme individualisé continueront d’être évalués en fonction de leurs résultats d’apprentissage individualisés, les élèves qui sont sur la bonne voie pour obtenir leur diplôme obtiendront leur diplôme et ceux qui sont sur la bonne voie pour passer au niveau scolaire suivant passeront à leur prochain niveau scolaire à temps, les élèves du secondaire auront leur rendement apprécié et seront évalués sur des cours modifiés qui sont complétés au mieux de leurs capacités.

     Les enseignants effectueront des appréciations de rendement et des évaluations continues des élèves dans le cadre du plan de continuité de l’apprentissage de la Nouvelle-Écosse. Pour les élèves de la 10e à la 12e année, leur progrès et leur note finale seront basés sur le travail accompli jusqu’au congé de mars et celui accompli entre cette date et la fin du mois de juin. Ceci comprendra les travaux effectués à domicile.

     Les appréciations de rendement et l’évaluation tiendront compte du bien-être et de la réussite de chaque élève, et seront effectuées d’une manière inclusive et sensible à la culture et à la langue. Aucun élève ne sera pénalisé à cause de la COVID-19. Les élèves de la 10e à la 12e année ne recevront pas de note inférieure à leur classement au congé de mars.

     Quant aux élèves en 12e année : tout élève qui est un diplômé potentiel (inscris et ayant réussi au 13 mars les cours requis pour satisfaire aux exigences de 18 crédits) obtiendra son diplôme, tout élève qui est un diplômé potentiel, mais qui, au 13 mars, ne réussissait pas un ou plusieurs cours requis pour satisfaire aux exigences de 18 crédits doit continuer à s’impliquer dans l’apprentissage à la maison pendant qu’il travaille pour réussir et les écoles travailleront pour soutenir ces élèves.

     Pour les élèves de la 10e à la 12e année : une note provisoire jusqu’au 13 mars sera partagée avec les élèves et les familles, les enseignants mettront tout en œuvre pour aider les élèves qui n’étaient pas sur la bonne voie à recevoir un crédit ou des crédits le 13 mars en mettant l’accent sur l’amélioration, tous les élèves inscrits à un cours de la 10e à la 12e année qui étaient en voie de recevoir un crédit recevront ce crédit en juin, toute appréciation de rendement faite après le 13 mars donnera aux élèves la possibilité d’améliorer leur note et des notes en pourcentage seront fournies pour tous les cours de la 10e à la 12e année sur le bulletin scolaire de juin.

     Chez les élèves de la maternelle à la 9e année : les élèves qui étaient sur la bonne voie pour passer au niveau scolaire supérieur progresseront et les enseignants mettront tout en œuvre pour aider les élèves qui n’étaient pas sur la bonne voie à progresser au niveau scolaire suivant.

     Michel Comeau assure que le personnel du CSAP est là pour aider et soutenir les élèves et les parents. Si on estime que l’apprentissage à domicile crée des défis supplémentaires, les parents et élèves sont demandés de contacter le personnel scolaire à tout moment pour obtenir de l’aide.