Denise Babin, conseillère scolaire pour le CSAP.
Denise Babin, conseillère scolaire pour le CSAP.

Les élections du CSAP dans la région de Par-en-Bas

Norbert LeBlanc
PAR-en-BAS : Les élections du Conseil scolaire acadien provincial (CSAP) du 17 octobre ont vu le retour de membres existant et l’élection d’un nouveau membre représentant la région de Par-en-Bas. En effet Clyde deViller et Jeanelle d’Entremont ont réussi à faire renouveler leur mandat de quatre ans. Denise Babin, un jeune parent de la région a réussi à obtenir le plus grand nombre de votes parmi les quatre candidats qui se sont présentés aux élections.

Le district électoral pour élire un membre sur le Conseil scolaire acadien provincial comprend les électeurs ayants droit des comtés de Shelburne et de Yarmouth. Ce district inclut les unités suivantes : la municipalité d’Argyle, la municipalité de Barrington, la municipalité de Shelburne, la ville de Shelburne, la municipalité de Yarmouth, la ville de Yarmouth et la ville de Clark’s Harbor. Les électeurs devaient choisir trois candidats hors des quatre personnes qui se présentaient. Le plus grand nombre d’électeurs sont situés dans la municipalité d’Argyle et il va sans dire que le CSAP a quatre écoles dans cette municipalité et a un grand nombre d’Acadiens vivant dans ses frontières.


En ce qui regarde, les résultats de l’élection pour le conseil scolaire, les candidats et le nombre de votes obtenus sont : Denise Babin 2525 votes; Jeanelle d’Entremont 2186 votes; Clyde deViller, 1785 votes et Greg Foster 1464 votes. Il y a un nombre significatif de gens qui demeurent dans la municipalité ou la ville de Yarmouth qui ont exercé leur droit de vote et ces gens qui ont des enfants dans les écoles du CSAP ont tendance à s’engager de plus en plus comme ayant droit.


Quelques jours après l’élection Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a communiqué avec les gagnants pour avoir une conversation sur les points suivants : leurs réactions aux élections, leurs inquiétudes, les défis d’une campagne et leurs deux priorités scolaires.


Clyde deViller : Clyde deViller nous a informés qu’il était très content des dernières élections et il est convaincu que l’équipe de la région va bien représenter la population. M. deViller nous a partagé le suivant : dix hors des dix-huit membres du Conseil sont des nouveaux membres. En ce qui regarde les inquiétudes parents/électeurs, il a noté les inquiétudes reliées à la pandémie.


En ce qui regarde les défis de faire une campagne de porte en porte, Clyde deViller nous a confié que dû à la grandeur du territoire, il a plutôt fait une campagne utilisant le téléphone et les médias sociaux. Les deux priorités de Clyde deViller pour les prochaines années sont la nouvelle école à Wedgeport et la construction de l’atelier des métiers à École secondaire de Par-en-Bas (ESPB).


Denise Babin : Denise Babin nous a informés qu’elle a beaucoup apprécié l’occasion de parler avec les gens pendant l’élection et elle est surtout contente que les électeurs aient compris le système de vote électronique ou la vote par téléphone.


Mme Babin nous a confié qu’elle n’a pas fait une campagne de porte en porte, car elle a choisi de communiquer avec les électeurs à travers les médias sociaux. Elle est convaincue que cette nouvelle approche de campagne virtuelle est la manière de procéder. Elle a précisé qu’un des défis était d’encourager les électeurs ayants droit à voter. Elle a noté que les régions de Yarmouth et Shelburne qui sont moins portés à voter peuvent exercer leur droit s’ils sont des ayants droit.


Les deux priorités pour le futur immédiat selon Mme Babin sont la nouvelle école à Wedgeport et l’atelier de métiers à ESPB.


Jeanelle d’Entremont : Jeanelle d’Entremont a rapporté qu’elle était vraiment surprise et contente de la grande participation des électeurs et surtout les résidents d’Argyle.


Une des inquiétudes des électeurs de la région a été l’utilisation du téléphone pour le vote. Jeanelle d’Entremont a ajouté que certains électeurs ont éprouvé de la difficulté avec la technologie, mais règle générale, elle est très contente de la grande participation des électeurs de sa région.


À cause de la COVID-19 et la grandeur du district électoral, Jeanelle d’Entremont a choisi de ne pas aller de porte en porte. Elle a rejoint ses électeurs, soit par téléphone, les médias sociaux ou le contact personnel.


En ce qui regarde ses priorités pour les prochaines années, elle a identifié le besoin de nouvelle infrastructure dans la région et à Pubnico-Ouest. Elle a également hâte de voir les résultats des recommandations du projet Langue parlée dans les écoles. Il va sans dire que Mme d’Entremont est une fière Acadienne qui est passionnée par sa langue et sa culture et souhaite que les étudiants eux aussi valorisent leur langue.

Jeanelle d’Entremont, conseillère pour le CSAP.
Clyde deViller, conseiller scolaire pour le CSAP.