Judith Patouma, professeure de didactique des langues au département des sciences de l’éducation à l’Université Sainte-Anne.
Judith Patouma, professeure de didactique des langues au département des sciences de l’éducation à l’Université Sainte-Anne.

Judith Patouma reçoit un financement de 7 500 $ pour mener un projet sur le développement de la littératie à travers le conte

POINTE-de-L’ÉGLISE : Judith Patouma, professeure de didactique des langues au dépar tement des sciences de l’éducation à l’Université Sainte-Anne, vient d’obtenir du financement de Change Lab Action Research Initiative (CLARI). Cette subvention de 7 500 $ sera répar tie sur un an et lui permettra de déclencher un projet de recherche-action touchant le développement de la littératie à travers le conte.

     « Le conte est un genre littéraire particulier accessible à toutes les tranches d’âge. Il permet de lier de manière intrinsèque et dynamique la communication orale, la lecture et l’écriture. Mon but dans ce projet est de lier la recherche, le développement professionnel des enseignants et la communauté », précise la professeure Patouma.

     « Cette subvention, une première pour l’Université Sainte-Anne au programme d’appui à la recherche-action, fournit une excellente occasion de mobiliser des savoirs académiques au service de la vitalité de notre communauté. Nous félicitons la professeure Patouma », ajoute Kenneth Deveau, vice-recteur à l’enseignement et à la recherche.

     Ce projet, mené en partenariat avec la Fédération culturelle acadienne de la Nouvelle-Écosse (FéCANE), verra plusieurs activités organisées autour de la venue d’Arleen Thibault, une conteuse professionnelle. Originaire de Québec et active sur la scène francophone du conte depuis plus de 15 ans, Arleen Thibault a su créer un univers de contes original, porté par une touchante présence sur scène, où le merveilleux et l’urbain se côtoient avec humour.

     Lors de son séjour, prévu du 4 au 7 décembre 2019, Mme Thibault mènera des activités pour différents publics. Des ateliers seront organisés en milieu scolaire, notamment dans les écoles secondaires du Sud-Ouest de la province ainsi que dans une école secondaire de la région de Halifax. Un atelier sera également offert à la population étudiante et aux professionnels de l’éducation à l’Université Sainte-Anne.

     Finalement, Arleen Thibault présentera un spectacle intitulé Le Vœu le vendredi 6 décembre au Château de l’Université Sainte-Anne. Ce spectacle, recommandé au public âgé de plus de 14 ans, est ouvert à la communauté et l’entrée est libre.

     À propos d’Arleen Thibault

     Forte de la finesse de ses textes et d’une touchante présence sur scène, Arleen Thibault mène sa chasse-galerie d’histoires dans une écriture originale, rythmée et pleine d’humour. Fléchant la ceinture de ses contes de thèmes traditionnels et contemporains, elle fait grimper l’énergie de son public qu’elle attrape dans le détour et « ratoure » de son foisonnant imaginaire à répondre. Issue du milieu des arts traditionnels, des arts de la scène de Québec, et conteuse depuis plus de 15 ans, Arleen Thibault fait partie des acteurs importants du renouveau du conte au Québec. Elle a participé à près d’une centaine de festivals et d’événements culturels au Québec, en Acadie, en France, en Belgique, au Congo et en Côte d’Ivoire. En mars 2015, elle représentait le Québec aux Fêtes de la francophonie 2015 à São Paulo au Brésil.