https://childhealth.ca/covid-19-update/
https://childhealth.ca/covid-19-update/

COVID-19 et la rentrée scolaire

HALIFAX : En date du 22 juillet, la Nouvelle-Écosse compte un cas évolutif de la COVID-19. Le laboratoire de microbiologie du Centre des sciences de la santé QEII fonctionne 24 heures par jour et, le 20 juillet, on y a analysé 528 tests effectués sur des Néo-Écossais. Aucun foyer agréé de soins de longue durée en Nouvelle-Écosse n’a de cas évolutif de COVID-19. Jusqu’à présent, la Nouvelle-Écosse a obtenu 60 702 résultats négatifs au test, elle compte 1 067 cas confirmés de la COVID-19 ainsi que 63 décès. Il y a un cas évolutif de COVID-19. À l’heure actuelle, aucune personne n’est hospitalisée en raison de la COVID-19.

L’âge des personnes touchées va de moins de 10 ans à plus de 90 ans. Des cas ont été répertoriés dans toutes les régions de la province. Le nombre cumulatif de cas par secteur pourrait changer à mesure que les données sont actualisées dans le système Panorama. 

Rentrée scolaire


La rentrée scolaire aura lieu le mardi 8 septembre pour les élèves des écoles publiques de la province.


Le plan pour la rentrée scolaire a reçu l’appui de la Santé publique, du IWK Health Centre et des partenaires du domaine de l’éducation.

« Les enfants ont besoin d’un environnement d’apprentissage sûr et positif, donc à l’école avec leurs pairs, affirme Zach Churchill, ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance. Notre plan permet le retour complet des élèves et du personnel en toute sécurité, tout en permettant l’adaptation de l’apprentissage si la situation change. »

Le plan a été élaboré selon les réponses au sondage rempli par plus de 28 000 parents et élèves, ainsi que les commentaires reçus des partenaires du syndicat et du domaine de l’éducation. Il présente les lignes directrices en matière de santé publique et les mesures de sécurité améliorées pour les élèves et le personnel. Il inclut également des mesures visant à renforcer l’apprentissage des élèves.


« L’épidémiologie actuelle démontre que l’activité virale demeure faible dans la province, et les responsables du domaine de l’éducation ont créé un plan qui respecte les mesures appropriées en matière de santé publique pour la rentrée scolaire, souligne le Dr Robert Strang, médecin-hygiéniste en chef. Je suis à l’aise avec l’ouverture des écoles, et mon équipe de santé publique continuera de collaborer avec les responsables du domaine de l’éducation pour assurer la sécurité de nos élèves, de nos enseignants et du personnel scolaire. »


En général, l’apprentissage à la maison au printemps s’est bien déroulé, mais les parents ont souligné qu’ils ont fait face à certains défis, comme l’accès à la technologie. Le gouvernement a investi quatre millions de dollars pour l’achat de 14 000 ordinateurs visant à appuyer l’apprentissage des élèves qui ont un accès limité à la technologie ou qui n’y ont pas accès.


Voici ce à quoi les élèves, les familles et le personnel peuvent s’attendre en septembre :
-- Les centres régionaux pour l’éducation et le Conseil scolaire acadien provincial auront mis en place des plans à l’appui du nettoyage plus fréquent, de l’éloignement physique et des situations propres à leurs écoles.
--  Les classes seront réorganisées pour augmenter l’espacement.
--Les classes seront considérées comme des « bulles » afin de minimiser le contact avec les autres élèves.
-- Les autobus scolaires seront nettoyés plus fréquemment. Tous les utilisateurs et conducteurs des autobus devront porter un masque.
-- Tous les membres du personnel et les élèves des écoles secondaires devront porter un masque dans les endroits où l’éloignement social n’est pas possible, par exemple dans les couloirs et les aires communes. Les élèves et le personnel ne seront pas tenus de porter un masque en classe, sauf s’ils le veulent ou si le plan de programme individualisé d’un élève exige le port d’un masque.
-- Les élèves et le personnel devront se laver ou se désinfecter les mains avant d’entrer dans leur classe et pendant la journée.
-- Les assemblées et autres rassemblements ne seront pas permis dans les écoles.
-- Les cafétérias et programmes alimentaires scolaires offriront la livraison de repas aux élèves. Les élèves mangeront à leur pupitre.
-- Les élèves auront l’occasion de participer à tous les sujets d’apprentissage, mais certains sujets d’apprentissage pourraient être différents.
Le plan inclut les ajustements nécessaires s’ils sont recommandés par la Santé publique.