Alexa Johnson.
Alexa Johnson.

Alexa Johnson est récipiendaire du prix de Maîtrise Scotia Scholar

POINTE-de-l’ÉGLISE : L’Université Sainte-Anne est heureuse d’annoncer qu’Alexa Johnson est récipiendaire du prix Scotia Scholar 2020/2021 d’une valeur de 20 000 $ et offert par Research Nova Scotia. C’est la première fois que ce prix est attribué à une étudiante ou un étudiant de l’Université Sainte-Anne.

Elle poursuivra des études de deuxième cycle dans le cadre du programme de maîtrise ès arts en Cultures et espaces francophones sous la supervision de la professeure Caroline Fitzpatrick. 

« Les travaux d’Alexa nous aideront à mieux comprendre comment l’usage des écrans par les familles néo-écossaises durant la crise de la COVID-19 contribue au développement physique, cognitif et langagier des jeunes enfants », précise MmeFitzpatrick.

Ce prix offre un soutien financier aux chercheurs en formation qui présentent un potentiel exceptionnel et qui se livrent à des activités de recherche sur la santé. Il est conçu en vue de favoriser la formation, le recrutement et la fidélisation de personnes hautement qualifiées qui se consacrent à l’approfondissement et au transfert des connaissances dans le domaine de la santé et en particulier dans les domaines de l’innovation sanitaire, de la santé mentale, des soins continus, de l’accessibilité des services de santé ou du bien-être de la population néo-écossaise. 

« Cette maîtrise me permettra à la fois d’enrichir mes connaissances théoriques sur les cultures francophones, ainsi que d’approfondir ma compréhension des liens entre l’usage des écrans, le développement cognitif et le développement langagier chez les jeunes enfants bilingues en Nouvelle-Écosse », explique Alexa Johnson, qui vient de décrocher un B.A./B.Éd. avec une majeure en français de l’Université Sainte-Anne. 

Son projet de mémoire sera intitulé Child and Parent Screen Media Use and Development Outcomes in a Sample of Nova Scotia Preschoolers et sera mené à partir du Laboratoire d’études sur la petite enfance. Ce laboratoire a pour mandat de générer, diffuser et mobiliser de nouvelles connaissances qui soutiendront le développement de pratiques exemplaires sur le bien-être et la réussite éducative des enfants d’âge préscolaire en Nouvelle-Écosse. 

Inaugurée en 2017, la maîtrise en Cultures et espaces francophones est un programme interdisciplinaire, fruit d›une collaboration entre le Département des sciences humaines, auquel la professeure Fitzpatrick est rattachée, et le Département d’études françaises.

À noter que d’autres bourses sont offertes pour la maîtrise en Cultures et espaces francophones. Pour de plus amples renseignements, les personnes intéressées peuvent contacter Roger Gervais, coordinateur de la maîtrise : roger.gervais@usainteanne.ca