Melanie Sweeney, propriétaire de Tusket Falls Brewing Company.
Melanie Sweeney, propriétaire de Tusket Falls Brewing Company.

Entretien avec des entreprises et des organismes de la région de Par-en-Bas : Tusket Falls Brewing Company se prépare à la deuxième vague de la pandémie et s’adapte aux nouvelles réalités

Norbert LeBlanc
TUSKET: Le Courrier de la Nouvelle-Écosse et le Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse se sont rendus à la Tusket Falls Brewing Company afin d’avoir une conversation avec Melanie Sweeney, la propriétaire de cette nouvelle entreprise, au sujet des effets de la pandémie sur son entreprise.

Melanie Sweeney et Jeff Raynard ont décidé qu’ils voulaient se construire et gérer leur propre brasserie en Nouvelle-Écosse après avoir été absents pendant quelques années. En effet leur brasserie a ouvert ses portes au public le 16 décembre 2017. Cette entreprise a sept employés, y inclut les propriétaires. La brasserie est ouverte 365 jours soit à longueur d’année.


Melanie Sweeney nous a informés qu’elle avait été obligée de modifier ses stratégies de vente et ses stratégies de production. Elle a noté que depuis le 1er avril 2020, la brasserie a produit un pourcentage plus élevé de bière en boîte en comparaison de bière vendue en fûts. Elle a avoué qu’au début de la pandémie, les ventes ont diminué et la production a également diminué. Elle a été chanceuse de créer un système de livraison à domicile. Les consignes de la Santé publique les ont forcés à fermer leur brasserie au public du 22 mars au 5 juin, cependant, ils ont pu offrir un service de livraison à domicile et un service à emporter pendant ces temps difficiles.


Mme Sweeney nous a confié que la pandémie leur a causé des inquiétudes, surtout le port de masques pour des longues durées. Elle a noté que le public a respecté les protocoles exigés par la Santé publique.


En ce qui concerne les précautions prises pour fonctionner pendant la deuxième vague, Mme Sweeney et son équipe ont été très claires qu’ils continuent à respecter les protocoles exigés par la province en ce qui concerne le port de masques, la distanciation et le nettoyage des mains. Elle a noté que même si la brasserie est ouverte sept jours par semaine les employés travaillent à des heures réduites.


Melanie Sweeney a parlé hautement des programmes d’appui offerts par les gouvernements. Elle a noté que l’accès à cet appui financier était facile et a beaucoup été apprécié par son entreprise et par ses employés. Elle a également noté que cet appui était entouré de moins de paperasserie qu’elle s’attendait. Elle a exprimé sa reconnaissance envers les gouvernements qui ont répondu rapidement avec des programmes d’appui financier.


Melanie Sweeney nous a informés qu’on début de la pandémie les clients ont faits des achats en gros, car il y avait une crainte de l’inconnu et ils voulaient s’assurer d’avoir assez de leurs produits en mains. Cet achat en gros a été positif pour leur entreprise.


En ce qui concerne leurs méthodes de marketing, Mme Sweeney a partagé que son entreprise avait utilisé la radio communautaire afin d’informer leurs clients qu’il pouvait se rendre à la brasserie pour acheter leurs produits et que les transactions, pendant la fermeture du commerce à l’intérieur, avaient lieu dans le stationnement à l’extérieur de l’édifice. Elle a aussi partagé que beaucoup de gens qui se sont rendus à la brasserie du mois de juin au mois d’octobre ont choisi de se faire servir sur le patio, toujours en respectant la distanciation.


La plus grande leçon apprise pendant la pandémie, selon Mme Sweeney, est de réagir aux changements aussi rapidement que possible et de dévouer ses énergies aux choses qui tombent dessous leur contrôle.


Melanie Sweeney a terminé son entrevue en constatant que beaucoup des changements qui ont eu lieu pourraient faire partie du nouveau normal post pandémie.
https://tusketfallsbrewing.com