Calvin Boudreau, président et gestionnaire de Del Agency Limited.  
Calvin Boudreau, président et gestionnaire de Del Agency Limited.  

Entretien avec des entreprises et des organismes de la région de Par-en-Bas : Del Agency Limited s’adapte à la pandémie causée par la COVID-19

Norbert LeBlanc
TUSKET : Le Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse (CDÉNÉ) en collaboration avec Le Courrier de la Nouvelle-Écosse s’est rendu au siège social de Del Agency Limited le 4 février dernier pour une conversation avec Calvin Boudreau à l’égard des effets de la pandémie sur son entreprise.

M. Boudreau est le président, gestionnaire de cette entreprise qui a été créée par Del Boudreau, son père en 1981. Il travaille avec Gilles d’Eon son partenaire. M. Boudreau et M. d’Eon sont des courtiers d’assurance et ils représentent une variété de sociétés d’assurance situées à travers le pays. M. Boudreau est propriétaire majoritaire de Del Agency Limited avec trois employés à plein temps. En ce qui regarde la modification de leur stratégie pendant la pandémie, M. Boudreau nous a informés qu’au début de la pandémie, il a fermé ses bureaux et il a continué à offrir ses services de courtier d’assurance à partir de la maison.


Une fois qu’il est retourné au bureau, il s’est rendu compte qu’il pouvait joindre beaucoup de ses clients par téléphone et à travers les médias sociaux. Il a également constaté que le besoin de se rencontrer en personne n’était pas aussi important qu’il l’était autrefois. Il nous a quand même partagés que les polices d’assurance imprimées autrefois pour les clients avaient été remplacées par une police d’assurance format en PDF et transmis au courtier au lieu du client. Il a conclu que c’est la nouvelle façon de faire les choses. 


Puisque les membres du personnel de sa société d’assurance représentent un petit nombre, il a constaté qu’il a proposé peu de changements pour son personnel. Il a quand même installé du plexiglas dans le bureau de réception et il a offert un produit de désinfection des mains à son personnel et à clients. Il a également invité les clients de portée des masques pendant leurs visites à ses bureaux.

M. Boudreau nous a informés que lui et son équipe ont continué de suivre les protocoles établis pendant la première vague pour la deuxième vague. Il nous a également avertis que son entreprise avait décidé de ne pas utiliser les programmes offerts par les gouvernements pendant la pandémie et que cette décision était une décision personnelle.


Il n’y a pas eu beaucoup de changements dans les habitudes de dépenses de ses clients pendant la pandémie. Il attribue cette réalité au fait que beaucoup de ses clients sont liés à l’industrie de la pêche et que la pêche a été assez bonne en région, pendant la dernière année. Il n’a pas été obligé de changer ses méthodes de marketing. Il a précisé que son entreprise est bien connue en région et assez souvent des nouveaux clients sont recommandés par des clients existants. Il va sans dire que cette compagnie d’assurance est bien positionnée et respectée par plusieurs générations de la région de Par-en-Bas. Il nous a informés qu’un nouveau client doit indiquer l’impact de la COVID-19 sur sa vie personnelle, et cette nouvelle information fait partie de la demande d’un client pour obtenir une couverture d’assurance.


La principale leçon apprise par Calvin Boudreau et son équipe pendant la pandémie est que « tout le monde est différent ». Il a conclu que certains gens ont beaucoup souffert pendant la pandémie et d’autres personnes ont eu très peu de malaise. Comme courtier d’assurance, il a été obligé de se sensibiliser aux besoins de ses clients. En ce qui concerne le futur, M. Boudreau est de l’opinion qu’il va falloir que nous soyons ouverts aux nouvelles technologies. Il s’attend que dans le futur, il va y avoir moins de travail en personne et plus de travail et services utilisant la technologie. Il s’attend que certains protocoles imposés par Santé publique vont rester avec la population en générale pendant le nouveau normal.