Alain Muise, le directeur général de la municipalité d’Argyle.
Alain Muise, le directeur général de la municipalité d’Argyle.

Une entrevue avec Alain Muise

Norbert LeBlanc
TUSKET: Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a rencontré Alain Muise, le directeur général de la municipalité d’Argyle, le jeudi 30 janvier dans son bureau à Tusket afin de faire le bilan sur la construction d’un nouvel édifice administratif pour la municipalité d’Argyle et d’aborder les discussions futures sur la réforme municipale.

    Nouvel édifice administratif : Alain Muise dit que l’appel de soumissions se terminera le mercredi 19 février. Il est à noter que c’est la deuxième fois que la municipalité lance un appel d’offres et qu’elle n’avait pas accepté les premières soumissions à cause des coûts associés avec les plans originaux. Dans un communiqué paru le 27 janvier 2020, la municipalité annonçait qu’elle lançait un deuxième appel d’offres pour la construction selon la norme « net zero » des bureaux administratifs. La municipalité a indiqué dans ce communiqué que cette nouvelle bâtisse sera le premier édifice administratif à rendement énergétique Net Zéro au Canada, une réalisation qui soulignera la direction en matière d’environnement qu’entend prendre la municipalité d’Argyle. On veut ainsi construire des bureaux administratifs avec accès libre et qui seront écologiquement et financièrement responsables. La municipalité a aussi indiqué dans le communiqué que la société Wild Salt Architecture avait modifié ses plans pour accroître l’efficacité de l’espace, réduire la quantité de matériaux et pour veiller à ce que les plans soient en accord avec les coutumes locales de construction.

     Alain Muise indique que le nouvel édifice aura une superficie de 8 544 pieds carrés, une diminution de mille pieds carrés par rapport au plan original. Grâce à cette réduction de la superficie, M. Muise s’attend que les coûts seront moins élevés. M. Muise souhaite que la construction pourra commencer en mars 2020 et devrait être complétée en 14 mois. Alain Muise était heureux de rapporter que le nouveau chemin conduisant au nouvel édifice est construit et que le système d’égout est aussi prêt à être branché au nouvel édifice.

     La réforme municipale : La question de la réforme municipale est toujours omniprésente parmi les municipalités de la province. Alain Muise rappelle que c’est la province qui encourage les municipalités à tenir des discussions sur les avantages des fusionnements pour les municipalités. Alain Muise dit que le Conseil municipal d’Argyle a inclus à son ordre du jour de sa réunion régulière du 13 janvier, une ébauche de résolution pour participer à des discussions avec les trois unités municipales au sujet d’une éventuelle fusion. Selon Alain Muise, on a demandé aux conseillers de consulter leurs électeurs et de rapporter à la réunion les opinions du public au sujet de la participation à la réforme municipale de la municipalité d’Argyle avec la municipalité et la ville de Yarmouth. La majorité des conseillers ont indiqué qu’ils seraient prêts à rencontrer les autres municipalités pour une discussion sur la fusion future. Cela ne veut pas nécessairement dire qu’ils sont en faveur ou contre la possibilité de fusion, mais qu’ils sont prêts à en discuter. Rappelons que Glenn Diggdon, le conseiller de Pubnico-Ouest, a voté contre cette résolution.

     Alain Muise a conclu en précisant qu’il faut que les structures de niveau régional avec les partenaires, en l’occurrence les autres municipalités, doivent changer, car le système de gouvernance et d’administration en souffre.