Danny Muise, le préfet d’Argyle.
Danny Muise, le préfet d’Argyle.

Une conversation avec Danny Muise

Norbert LeBlanc
TUSKET : Danny Muise, un Acadien fier de ses origines, porte deux chapeaux. À l’heure actuelle, il est le conseiller municipal pour le district numéro 1, qui est incidemment le plus grand district de la municipalité d’Argyle. Ce district comprend les villages de Tusket, Hubbard’s Point, Abram’s River, Gavelton, Pleasant Lake, Little Egypt et East Kemptville. Danny Muise est également le préfet de la municipalité d’Argyle depuis la démission de Richard Donaldson. Danny Muise était le sous-préfet quand Richard Donaldson était le préfet, et ce rôle l’a sans doute bien préparé pour son rôle actuel.

    Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a eu le plaisir de rencontrer Danny Muise le mardi 11 février à sa résidence à Abram’s River, principalement pour discuter de la réforme municipale, sujet qui semble intéresser nos lecteurs pour une variété de raisons. D’un côté, les partisans du fusionnement des municipalités avoisinantes peuvent voir toutes sortes d’avantages économiques avec un plus petit conseil municipal. De l’autre côté, ceux qui s’opposent au fusionnement des conseils sont inquiets de ce qui pourrait arriver à l’identité acadienne qui est primordiale pour la région d’Argyle. Cet article, le deuxième sur le sujet, fait suite à un entretien avec Alain Muise, le directeur général de la municipalité à cet égard.

     Danny Muise a rappelé que les trois conseils municipaux, d’Argyle, de la ville de Yarmouth et de la municipalité de Yarmouth se sont rencontrés le 4 février dans une salle de conférence au Centre Mariners. La plupart des conseillers étaient présents et les directeurs généraux des trois unités étaient également présents. Allister Surette, le recteur de l’Université Sainte-Anne, a animé la rencontre. Ce n’est pas la première fois qu’Allister Surette coordonne des conversations avec des municipalités. Il y avait également trois représentants du ministère des Affaires municipales de la province. Danny Muise a souligné que les conversations lors de cette rencontre étaient cordiales pour la plupart.

     Danny Muise dit que cette initiative de fusionnement ne relève pas de son conseil, mais plutôt de la province. Les membres de son conseil se sont rendus à cette rencontre pour obtenir des réponses à leurs questions. Une question en particulier qui concerne Danny Muise et son conseil de la municipalité d’Argyle est la suivante : Est-ce qu’il y a des solutions alternatives pour corriger nos problèmes et nos défis régionaux? Il est d’avis qu’on n’a pas présenté à son conseil de solutions autre que le fusionnement et il estime qu’il serait important d’explorer d’autres options pour s’assurer d’une meilleure collaboration entre les unités municipales.

     Danny Muise dit qu’on semble pressé de faire avancer ce dossier. Il a été très clair que cette question est trop importante pour le futur de la région, qu’une décision finale doit être prise avec plus de consultation et de réflexion. Danny Muise conclut qu’il ne peut pas prendre de décision finale avant qu’il soit convaincu que c’est la meilleure décision pour la municipalité d’Argyle et pour les résidents de la municipalité. Il va sans dire que ses inquiétudes sont réelles et il semble que le conseil municipal d’Argyle a besoin d’autres renseignements avant de se prononcer sur ce dossier.