Le comité de l’Alliance de l’école Mer et Monde à Halifax fête le mois de la Fierté!  
Le comité de l’Alliance de l’école Mer et Monde à Halifax fête le mois de la Fierté!  

Une Alliance pas comme les autres : prix, Fierté et inclusion à l’école Mer et Monde

Mélodie Jacquot-Paratte.
Mélodie Jacquot-Paratte.
HALIFAX : Le 28 juin prochain, le comité Alliance de l’école Mer et Monde recevra le prix d’excellence du lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse pour la citoyenneté et l’inclusion. Le comité a, entre autres, aménagé une salle de bain non genrée et fait de la sensibilisation sur l’utilisation des pronoms personnels non genrés ou sur  l’identité.

Le projet de l’Alliance a débuté il y a déjà un certain temps dans l’esprit de l’enseignante Cristina Taddei. Cependant, c’est en novembre 2019, avec l’arrivée de Kevin Lemieux, agent de développement scolaire et communautaire, que ce duo a pu collaborer pour créer ce comité. 


Évidemment, les plans ont été mis de côté en raison de la pandémie de la COVID-19. À la rentrée 2020, le duo s’est lancé : « Après avoir fait un appel aux jeunes, nous avons trouvé une gang de jeunes engagés », rapportent-ils.


Ainsi, depuis l’automne 2020, un groupe composé de trois adultes et de huit élèves s’est mis en place et a enchaîné de multiples projets rapidement. 


« Notre réalisation dont nous sommes le plus fier est la salle de bain non genrée. De plus, les jeunes ont créé un babillard avec de l’information sur la communauté LGBTQ+. Il y a aussi une boite de questions, où les élèves peuvent poser des questions anonymes, et les réponses sont affichées la semaine prochaine », écrit Kevin Lemieux.


Comparativement à beaucoup de comités similaires, souvent formés d’élèves de la 9e à la 12e années, l’Alliance de Mer et Monde est composée d’élèves de la 6e et de la 7e année. Cela offre à des élèves plus jeunes que la moyenne la possibilité de découvrir des façons de partager de l’information, de créer des ressources et de faire de l’activisme pacifique sur un sujet qui leur tient à cœur. Ce comité est un bon exemple d’un projet formateur pour le leadership des jeunes, qui permet d’assurer une relève dynamique et engagée dans les communautés acadiennes et francophones en Nouvelle-Écosse. 


Pourquoi est-ce que les Alliances sont importantes dans les écoles ? D’après Kevin Lemieux : « Les Alliances aident à créer un espace sécuritaire pour nos jeunes, peu importe qui ils sont. Quand j’avais leur âge, une Alliance n’existait pas, alors, en tant que fier membre de la communauté LGBTQ+, je pense qu’il faut aider à créer ces espaces-là pour les jeunes. Les Alliances aident à informer et à briser les préjugés. »


La montée en popularité des Alliances scolaires offre à des élèves de tous groupes (membres de la communauté LGBTQ+ ou alliés) d’ajouter plus de diversité dans l’école ainsi que dans la communauté. 


Le prix remporté par l’Alliance de l’école Mer et Monde représente non seulement ce qu’il est possible d’accomplir lorsqu’un groupe est déterminé, mais aussi l’importance d’offrir un espace aux élèves pour qu’ils aient des discussions en français sur des sujets d’actualité.