Jonathan LeBlanc, le chef des pompiers à Sainte-Anne-du-Ruisseau, sur les terrains du nouvel édifice du service des incendies.
Jonathan LeBlanc, le chef des pompiers à Sainte-Anne-du-Ruisseau, sur les terrains du nouvel édifice du service des incendies.

Un nouvel édifice pour le service d’incendie de Sainte-Anne-du-Ruisseau

Norbert LeBlanc
SAINTE-ANNE-du-RUISSEAU : Après de nombreuses réunions et consultations avec les résidents de la région, les responsables du service d’incendie de la région de Sainte-Anne-du-Ruisseau ont décidé d’acheter un terrain sur la route Eel Lake à Sainte-Anne- du-Ruisseau et de construire un nouvel édifice pour les résidents de la région centrale de la municipalité d’Argyle, englobant Sainte-Anne-du-Ruisseau, Belleville, Tusket et Abram’s River.

     Nos lecteurs se rappelleront que Le Courrier a déjà parlé des rencontres visant à déterminer s’il fallait remplacer la structure actuelle par un nouvel édifice. Les rénovations à l’édifice actuel n’ont jamais été envisagées pour plusieurs raisons. Les autorités du service d’incendie ont examiné plusieurs sites, et ils ont conclu que le nouveau site était favorable : il est situé au centre du district de ce service d’incendie; il est à proximité de l’autoroute 103 et les autres services d’incendie qui touchent les limites de celui de Sainte- Anne-du-Ruisseau sont proches de ce site et accessibles très rapidement.

     Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a rencontré Jonathan LeBlanc, le chef des pompiers depuis un an et demi, dans ses bureaux à Acadian Plumbing le mercredi 3 juillet. Ce dernier a expliqué que le service d’incendie avait réussi à acheter ce terrain d’un avocat américain pour 60 000 $. Le terrain comprend 519 acres de terre et les organisateurs du projet sont heureux de dire qu’il sera assez grand pour le nouvel édifice et une aire de stationnement pour les pompiers et les visiteurs. Le nouvel édifice devrait coûter deux millions de dollars, et mesurera 83 pieds sur 101 pieds. Les autorités envisagent la possibilité d’avoir six baies, soit quatre pour les camions de pompiers et deux pour l’entreposage. Jonathan LeBlanc a ajouté que le nouvel édifice comprendrait un bureau, un salon pour les pompiers, une salle de rencontre, une salle de formation, une salle de toilettes avec douches pour accommoder les résidents en cas de crise, et une salle d’entreposage de l’équipement des pompiers. M. LeBlanc a indiqué que lui et son comité examinent la possibilité d’inclure un gymnase pour le conditionnement physique, une possibilité qui pourrait se réaliser, si le financement les permet d’avancer avec le projet.

     En ce qui concerne le financement de ce projet, M. LeBlanc a expliqué que le service d’incendie a réussi à recueillir plus de 400 000 $ et que la municipalité a été invitée de faire un don de 200 000 $. Il a également annoncé que les contribuables de la région avaient accepté de payer une taxe d’incendie de 12,5 ¢ pour cinq ans et que cette taxe pourrait produire plus de 500 000 $. M. LeBlanc a ajouté que Robert MacLeod se préparait à lancer une campagne auprès des entreprises de la région à l’appui de ce projet. Jonathan LeBlanc était heureux de dire que le service des incendies est prêt à donner des reçus officiels aux fins d’impôt. Pour combler la différence dans le financement, les autorités du service d’incendie de Sainte- Anne-du-Ruisseau se préparent à approcher les représentants des gouvernements provincial et fédéral.

     Les personnes clés qui coordonnent ce projet incluent les pompiers suivants : Jonathan LeBlanc, Robert MacLeod, Curtis Muise et Malcolm Madden.