Troy Doucette devant de son nouvel édifice à Pleasant Lake.
Troy Doucette devant de son nouvel édifice à Pleasant Lake.

Troy Doucette ouvre son nouveau bureau

Norbert LeBlanc
PLEASANT LAKE : Les gens qui voyagent d’une manière régulière sur l’autoroute 103 se sont rendu compte qu’un nouvel édifice a été construit à l’intersection de l’autoroute 103 et le chemin Mood’s Road. Cet édifice est la réalisation du rêve de Troy Doucette, qui voulait se construire un édifice pour faire la promotion de son entreprise Troy’s Marine Broker.

Pour en discuter davantage sur l’ouverture de ce nouveau bureau, Le Courrier de la Nouvelle-Écosse a rencontré Troy Doucette tôt le matin du vendredi 6 novembre. Troy Doucette est originaire du village de Wedgeport. En effet, il a vécu toute sa vie dans son village natal. Il a fréquenté l’école de Wedgeport et l’école Sainte-Anne-du-Ruisseau d’où il a obtenu son certificat de fin d’études secondaires en 1988. Il est marié à Vanessa Babin et ils sont les fiers parents de deux enfants : Caleb âgé de 25 et Callie âgé de 20.


Troy Doucette nous a informés qu’il a commencé à travailler à l’âge de 14 ans et son premier employeur a été A. L. LeBlanc de Wedgeport. Il va sans dire que ses premiers emplois étaient à temps partiel car il était étudiant à cette époque de sa carrière. En tout il a travaillé 25 ans pour Pat LeBlanc et il a accompli une variété de tâches tell que la pêche aux harengs; l’achat de homard; la vente d’appâts de pêche et la construction de bateaux de pêche, entre autres. Il a obtenu ses papiers de capitaine en 1988-1990. Avec cette désignation de capitaine, il était autorisé à pêcher avec un bateau muni d’un filet.


Troy Doucette nous a expliqué le travail d’un courtier maritime. Il s’intéresse surtout à la vente de bateaux de pêche. Il nous a expliqué qu’une fois qu’un pêcheur prend sa retraite, il appuie cette personne en facilitant la vente du bateau et de la licence du pêcheur. Il peut également coordonner la vente d’équipement associé avec le bateau de pêche. En ce qui regarde les clients de Troy’s Marine Broker 


 M. Doucette nous a confié que ses clients proviennent des trois provinces maritimes ainsi que de Terre-Neuve-et-Labrador. Il a également vendu des bateaux en Colombie Britannique, l’Europe et les Caraïbes. En ce qui regarde le financement possible de ces bateaux, il dirige ses clients au Nova Scotia Loan Board. Il a constaté que les taux d’intérêts sont à un niveau historiquement bas, et que le temps est propice de faire des emprunts. Il a noté que les marchés sont encore assez forts et que les usines à bateaux sont tous occupées. Il nous a informés que la pandémie a eu un impact sur la livraison de service comme courtier maritime, car les Américains ne sont pas libres d’entrer et sortir du Canada comme il l’étaient autrefois et que l’incertitude causée par la COVID-19 lui causait des ennuis.


Troy Doucette nous a informés qu’il avait acheté la terre d’un local ce qui lui permettait de construire son nouvel édifice. Il a commencé la construction en automne 2019 et a terminé au printemps 2020. Son édifice mesure 24 pieds par 24 pieds et est situé sur six acres de terre. Troy Doucette a terminé son entrevue en nous informant que sa fille Callie Doucette, étudiante à l’Université Sainte-Anne dans le programme de pédagogie, continue à lui donner de l’appui technique dans la gestion de son entreprise.


Pour ceux et celles qui voudraient communiquer avec Troy Doucette, ils le peuvent par Internet à Troy@Troy’s marinebroker.com ou en composant le numéro 902-740-0276.