Danny Muise, le préfet de la municipalité d’Argyle.
Danny Muise, le préfet de la municipalité d’Argyle.

Réunion régulière du conseil municipal d’Argyle

Norbert LeBlanc
ARGYLE: La réunion régulière du conseil municipal d’Argyle a eu lieu le mardi 9 juin via le système de communication Zoom. Les neuf conseillers de la municipalité étaient tous présents.  Alain Muise, le directeur général de la municipalité ainsi que Lori Murphy, la greffière de la municipalité d’Argyle étaient également présents. La réunion a commencé à 18 h 30 et Danny Muise le préfet de la municipalité a présidé la rencontre.  Toutes les rencontres de la municipalité depuis la mi-mars ont eu lieu en ligne afin de respecter les directives de Santé Publique Nouvelle-Écosse, et ces directives sont très précises quant aux nombres de participants présents, toujours en respectant la distanciation.

À la suite de l’adoption des procès-verbaux du 26 mai et du 4 juin, le conseil a pris une décision pour emprunter temporairement de l’argent de la province. Alain Muise a expliqué au conseil qu’il recommande que le conseil emprunte 1,64 million de dollars à un taux d’intérêt de 1,6% d’intérêt. Le directeur général a informé le conseil que les taux d’intérêt favorisent l’emprunt des argents et, il a précisé que le conseil a accepté de repayer cet emprunt dans les prochains 36 mois. Le but de cet emprunt est pour appuyer le flux de trésorerie.

Une grande discussion a eu lieu sur le sujet d’octrois communautaires. Les membres du conseil ont exprimé leurs inquiétudes au sujet des festivals pour 2020. Certains membres ont constaté que les organisations locales ont demandé pour des octrois, ne sachant pas si les activités vont avoir lieu. Il a même été noté que les organisateurs de ces activités ont quand même rapporté des dépenses en préparation des festivals. Alain Muise a informé les conseillers que le conseil avait accordé 65 000$ pour appuyer les organisations locales. Après plusieurs discussions, le conseil a accepté d’accorder des octrois à plusieurs organisations de la municipalité et le conseil a décidé de reconsidérer les octrois pour les festivals à un temps opportun.

Le conseil municipal a eu une discussion sur les octrois accordés aux salles communautaires de la municipalité. Les personnes responsables de Pubnico-Est ont fait une demande pour un octroi pour les appuyer dans leur projet d’asphaltage autour de leur salle. Le conseil municipal a décidé d’accorder un octroi de 10 000 $ pour appuyer la salle communautaire de Pubnico-Est pour leur projet d’asphaltage qui est estimé à coûter 15 718 $.

Danny Muise, le préfet de la municipalité a informé le conseil, qu’il avait reçu un courriel d’un résident de la région de Sainte-Anne-du-Ruisseau. Ce résident était de l’opinion que la limite de vitesse pour la région de Sainte-Anne-du-Ruisseau, devrait être 50 km/h, en raison du nombre de personne qui marche sur le bord de la route dans la communauté. Il était aussi de l’opinion que les citoyens qui souhaitaient entrer ou sortir de leurs allées, que la circulation actuelle causait énormément de défis. Les conseillers ont recommandé de remettre cette discussion à leur prochaine rencontre.

La rencontre s’est terminée ave une discussion sur l’avenir du YMCA à Yarmouth. Comme nos lecteurs peuvent le constater, le YMCA a rendu un service aux résidents de la ville et du comté pour plus de 150 ans et c’est avec énormément de peine que les résidents ont réagi lors de l’annonce récente que cette institution allait fermer ses portes. Alain Muise en parlant de cette décision a expliqué aux membres du conseil, qu’elles étaient leurs options à court et à long terme.