Louise Imbeault et Liane Roy écoutent les discussions pendant la réunion de la SNA.
Louise Imbeault et Liane Roy écoutent les discussions pendant la réunion de la SNA.

Réunion de la Société Nationale de l’Acadie à Dieppe

Norbert LeBlanc
DIEPPE (N.-B.) : Le Conseil d’administration de la Société Nationale de l’Acadie (SNA) a tenu sa 129e séance du 21 au 23 février 2020 à l’Hôtel Wingate à Dieppe au Nouveau-Brunswick. Il y avait des représentants des quatre provinces de l’Atlantique, les membres du bureau de direction étaient tous présents, soit en personne ou par vidéo-conférence. Les employés de la SNA étaient également tous présents. Martin Théberge d’Halifax a été élu président de l’assemblée.

     Après avoir souhaité la bienvenue à l’assemblée, Louise Imbeault, la présidente de la SNA, a donné la parole au président de l’assemblée. Les réunions avaient été organisées pour se dérouler pendant trois jours, cependant les réunions et les présentations se sont terminées le samedi après-midi, permettant aux participants de retourner dans leurs coins respectifs de l’Acadie plus tôt qu’anticipé.

     Pendant l’avant-midi du 21 février, les participants ont tenu leur réunion d’affaires. Dans son rapport de la présidence, Louise Imbeault a parlé de la sauvegarde de la position du consulat général de France; du mémoire pour le renouvellement des permis de Radio-Canada; du prochain Congrès Mondial Acadien en 2024; de la fête nationale des Acadiens; de la modernisation de la Loi sur les langues officielles du Canada; du 40e anniversaire du Bureau du Québec en Atlantique; de nos liens avec Parcs Canada et autres.

     Suite à la réception du rapport de la présidence, Liane Roy, la directrice générale par intérim, a présenté un rapport détaillé de ses activités depuis la dernière rencontre. Son rapport a touché aux nombreux dossiers de la SNA, tels que la représentation; la promotion; la concertation, la jeunesse et les opérations. Mme Roy dans son rapport a remercié le conseil d’administration de la SNA pour la confiance qu’il lui accorde. Julie Martinet,laconseillèrejeunesse, a présenté son rapport, et le dernier rapport a été présenté par Mirelle Cyr, la secrétaire-trésorière de la SNA. Mme Cyr a présenté un rapport des états financiers pour la période se terminant le 31 décembre 2019, soit neuf mois dans l’exercice financier. Mme Cyr nous a informés que les dépenses et les revenus n’allaient pas causer de problèmes pour cette année financière.

     Pendant l’après-midi du 21 février, la SNA a entendu deux présentations. Annick Léger de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) a fait une présentation sur les différents projets offerts par son ministère et Julie Bissonnette, cheffe de poste du Bureau du Québec dans les provinces de l’Atlantique a présenté un rapport détaillé des activités de son ministère au Canada atlantique.

     La journée du 22 février a commencé par un petit-déjeuner avec David Burton et Lizanne Thorne. David Burton est le directeur régional pour Patrimoine Canada et Lizanne Thorne est la gestionnaire de programmes pour la région atlantique.

     La deuxième présentation du samedi matin a été celle de Parcs Canada dont les porte-parole étaient Géraldine Arsenault, Eric Neilsen, Denis Richard et Joëlle Martin.

     Au cours de l’après-midi du 22 février, Jean-Guy Vienneau avait été invité pour faire une évaluation mi-parcours du plan stratégique de la SNA. Les participants ont eu l’occasion de partager leurs inquiétudes à l’égard du plan stratégique pour la prochaine année.

     La rencontre de la SNA s’est terminée sur une discussion au sujet de la nouvelle politique de déplacement de la SNA.