Les responsables de l’accueil de nouveaux arrivants en Clare avec la tuque de la Journée tuque et diversité organisée dans les écoles élémentaires de gauche à droite : Natalie Robichaud et Marc-Alexandre Lagacy de la Société acadienne de Clare et Amy Paradis et Jean Paul Kalwahali de la municipalité de Clare.  
Les responsables de l’accueil de nouveaux arrivants en Clare avec la tuque de la Journée tuque et diversité organisée dans les écoles élémentaires de gauche à droite : Natalie Robichaud et Marc-Alexandre Lagacy de la Société acadienne de Clare et Amy Paradis et Jean Paul Kalwahali de la municipalité de Clare.  

Quatre préposés en immigration francophone en Clare

Richard Landry
PETIT-RUISSEAU : Une équipe de quatre préposés en immigration francophone est à l’œuvre dans la municipalité de Clare. Il s’agit d’une collaboration entre la municipalité et la Société acadienne de Clare.

L’équipe est composée de Natalie Robichaud, directrice générale, et de Marc-Alexandre Lagacy, animateur communautaire, de la Société acadienne de Clare et d’Amy Paradis, agente des communications, et de Jean Paul Kalwahali, gérant du Centre de bienvenue, de la municipalité de Clare. Les quatre collaborent afin de bien accueillir les immigrants dans la municipalité.


La municipalité de Clare a converti le Centre des visiteurs, le Rendez-vous de la Baie, en un Centre de bienvenue. Ce centre, situé sur le campus de l’Université Sainte-Anne depuis 2008, sera bientôt transformé en un lieu communautaire afin d’accueillir tous les visiteurs, les immigrants et la communauté locale. Les architectes sont à l’œuvre pour transformer le local du Rendez-vous afin d’offrir tous les services aux nouveaux arrivants. Il s’y trouve déjà un café et le musée acadien, la salle de théâtre, un local d’accueil et la salle d’exposition d’arts avec le Conseil des arts de la Baie. 


Les préposés au Centre de bienvenue pourront mieux orienter les visiteurs vers les services spécifiques. Pour les nouveaux arrivants en particulier, il y aura les services d’accueil (en arrivant dans la municipalité), d’aiguillage (trouver ce qu’ils veulent et découvrir ce qui existe) et d’orientation (les diriger vers les services de santé, d’épiceries, etc.), a expliqué Jean Paul Kalwahali. 


La Société acadienne s’occupe surtout de l’aspect d’animation communautaire pour les nouveaux arrivants alors que la municipalité s’occupe surtout des communications en vue de sensibiliser les gens de la municipalité en développant un plan d’action communautaire spécifique à la région de Clare. 


Travaillant ensemble, il y a déjà eu des activités spéciales impliquant les nouveaux arrivants dans la région. En collaboration avec le Conseil des arts de la Baie Sainte-Marie, l’activité Févri-Art a eu lieu du 1er au 28 février. La communauté a été invitée par la municipalité à créer une œuvre d’art par jour pendant tout le mois de février. Les participants ont obtenu une boîte d’art gratuite pour créer leur œuvre d’art partagée sur Facebook, soit un dessin, un poème ou une chanson. Tout le monde a pu s’exprimer à travers l’art.


La Journée tuques et diversité a eu lieu dans les écoles élémentaires de Clare le jeudi 25 mars. Amy Paradis a préparé une trousse pédagogique pour le personnel enseignant de ces écoles en vue de promouvoir l’importance de la diversité. Le projet visait à honorer et célébrer la diversité sous toutes ses formes : l’origine ethnique, les croyances religieuses, l’orientation sexuelle, l’identité de genre ainsi que l’intolérance envers l’intimidation et la discrimination. L’activité a eu lieu durant la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale le 21 mars.


La trousse comprend une fiche qui met en lumière l’amitié entre des personnes d’horizons différents ainsi que le plaisir de faire de bonnes actions pour les autres. Elle comprend une activité de lecture, de questions de compréhension et une activité d’écriture. Cette fiche discute des joies d’être différent et de partager ses différences avec les autres. On y trouve des pages à colorier, des vidéos de travail avec des fiches d’exercices et des bandes dessinées. Il y a une trousse pour la 1re et la 2e année, une autre pour les 3e et 4e années et une pour la maternelle. 


Il y a également eu le concours Party de cuisine avec l’hôte Normand Pothier. Les nouveaux arrivants ont été invités avec tous les résidents de Clare à partager leur meilleure recette pour courir la chance de remporter des prix intéressants. L’idée était de connaître les recettes de partout au monde. Les participants devaient envoyer leur recette au site Internet de la municipalité avant le 26 mars. Les gagnants seront annoncés prochainement.


Un Party de cuisine a aussi eu lieu dans le cadre des Rendez-vous de la francophonie pour présenter le talent de partout. D’autres activités prévues comprennent des expositions d’œuvres d’art des nouveaux arrivants, l’intégration des arrivants via l’art, la nourriture, la musique, entre autres. 


On prévoit un Festival multiculturel qui aura lieu à la fin juin prochain à l’occasion de la Journée canadienne du multiculturalisme le 27 juin. Il y aura un souper multiculturel, des soirées de contes et des activités extérieures dans le but de partager la culture acadienne avec les nouveaux venus et de connaître leurs cultures. 


D’autres activités sont organisées, dont des matchs et des tournois de soccer entre des groupes de travailleurs de l’extérieur contre les gens de la région et les étudiants de l’Université le lundi soir dans le gymnase de l’Université Sainte-Anne. La communauté de Clare, en tant que communauté francophone accueillante, appuiera des partenariats et des initiatives communautaires pour générer notamment un environnement accueillant et sain dans lequel les nouveaux arrivants se sentiront les bienvenues.