Clyde DeViller a animé la séance d’information sur le Fonds pour le bien-être.
Clyde DeViller a animé la séance d’information sur le Fonds pour le bien-être.

Présentation en Clare du Fonds pour le bien-être

Richard Landry
METEGHAN : Clyde DeViller, coordonnateur du Conseil communautaire de santé au secteur de l’Ouest, a présenté le Fonds pour le bien-être de la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse le jeudi 12 septembre à la bibliothèque de Meteghan. Il a présenté le Fonds et expliqué la procédure à suivre pour faire une demande de subvention. La date butoir pour faire une demande de fonds (allant jusqu’à 3 000 $) est fixée au 15 octobre à minuit pour 2019.

     Il y a eu d’autres rencontres à Yarmouth et à Digby. Le but de la rencontre était de comprendre : le but du Fonds et le genre de projets financés, qui peut faire demande, le processus pour faire une demande, les responsabilités et comment augmenter l’impact des fonds pour la santé de la communauté. Il a expliqué aussi la raison d’être du Fonds. Il s’agit d’appuyer les priorités identifiées par la communauté, d’offrir du financement de départ ou temporaire et d’encourager le partenariat et la collaboration dans la communauté. Il a aussi abordé ce qui est considéré dans les demandes.

     Le Fonds pour le bien-être appuie les projets proposés selon le Plan de santé communautaire du secteur de l’Ouest. Ce Plan a été dressé suite à des consultations auprès du public en général par des sondages, des groupes de discussion et des conversations communautaires pour connaître les enjeux et préoccupations prioritaires dans la collectivité en matière de santé. Ensuite, plus de 200 intervenants ont été rassemblés dans le cadre d’une série de neuf rencontres tenues partout dans le secteur Ouest.

     Le Plan dresse quatre priorités qui sont les résultats des consultations. La première priorité est celle de travailler ensemble pour améliorer la sécurité alimentaire, c’est-à-dire obtenir des aliments sains en raison du coût, de la disponibilité et des connaissances en matière d’alimentation. La deuxième priorité est celle de la disponibilité et de l’accès à des programmes de vie saine, de loisirs et de bien-être.

     La troisième priorité, du nouveau pour ce Plan révisé pour 2019, vise le travail d’équipe pour aborder les questions de logement sûr, abordable et approprié. Les possibilités de connexion et d’inclusion dans des environnements communautaires favorables sont la quatrième priorité.

     L’animateur a ensuite présenté le nouveau formulaire de demande de subvention au Fonds pour le bien-être. Le formulaire est plus facile à remplir et demande les détails précis pour présenter des projets.

     Pour obtenir des renseignements supplémentaires ou pour télécharger le formulaire de demande, veuillez consulter le www.communityhealthboards.ns.ca/wellness-funds (site en anglais seulement).